Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des fuites de tritium radioactif dans 48 centrales aux États-Unis

Publié par Dav sur 23 Juin 2011, 06:15am

Catégories : #Environnement

 

ALIENSX-0144.jpg 

Les trois quarts des centrales nucléaires aux États-Unis sont concernées par des fuites de tritium radioactif, une forme radioactive d'hydrogène, qui se retrouve dans les eaux souterraines du fait de canalisations enterrées et rouillées. C'est ce que dévoile une enquête d'Associated Press.

Ces fuites concernent au moins 48 des 65 centrales nucléaires existants, selon les dossiers de la Nuclear Regulatory Commission, l'agence indépendante de contrôle, examinés dans le cadre de cette enquête. Et sur au moins 37 sites, les fuites de tritium contiennent des concentrations excédant largement les normes d'eaux potables. Selon l'enquête, la plupart de ces fuites ont été détectées à l'intérieur du périmètre des centrales. Ont-elle atteint des réserves d'eau potable ? Pour le moment, rien n'a été constaté. Dans l'Illinois et le Minnesota, des puits près d'habitations ont été contaminés, mais à des doses inférieures aux normes sanitaires. Selon l'enquête, le nombre et la gravité de ces fuites auraient augmenté.

Les autorités publiques ont déclaré qu'il n'y avait pour le moment aucun risque sanitaire à craindre. Pour la Nuclear Regulatory Commission (NRC) et les industriels, ces fuites sont avant tout un problème de communication et non une menace pour la santé publique : « De l'eau contenant du tritium et d'autres substances radioactives est normalement rejetée des centrales nucléaires, dans des conditions contrôlées, surveillées par la NRC, pour protéger la santé et la sécurité publiques. »

Mais ces fuites de tritium peuvent suggérer la présence de substances plus radioactives. D'autant qu'Associated Press avait noté auparavant une baisse des normes de sécurité des centrales. Pour les observateurs indépendants, ces fuites de tritium posent également des doutes sur la fiabilité des systèmes d'urgence des réacteurs nucléaires. Certains tuyaux qui fuient sont en effet destinés à amener l'eau pour refroidir les réacteurs en cas d'arrêt d'urgence.

Source SOTT

Dav   "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

lasorciererouge 13/07/2012 20:50


USA: Les problèmes dans une centrale nucléaire de Californie pires qu’envisagé





 


 


LOS ANGELES – La Commission de régulation nucléaire américaine (NRC) a publié jeudi une mise à jour des problèmes rencontrés par la centrale nucléaire de San Onofre en Californie (ouest), où elle
estime que la situation est plus grave qu’elle ne l’avait pensé au début.
L’un des réacteurs de cette centrale située près de San Diego avait dû être fermé en janvier à la suite de fuites radioactives. La NRC avait assuré qu’il n’y avait pas de danger direct pour la
population.
Mais des recherches plus poussées ont dans un premier temps mis en évidence une érosion inattendue sur de nombreux tuyaux transportant de l’eau radioactive. La centrale a donc été complètement
fermée, ce qui a poussé les autorités de l’Etat de Californie à se reporter sur des sources d’électricité alternatives.
Jeudi, une mise à jour de l’examen des tubes a été discrètement publiée sur le site de la NRC: celle-ci révèle que la situation a empiré.
Ce rapport montre un problème bien plus grave que ce qui avait été dans un premier temps annoncé, et soulève des questions sérieuses sur le fait de savoir s’il faut ou non remettre en service les
réacteurs, a commenté Daniel Hirsch, expert sur le nucléaire à l’Université de Californie à Santa Cruz.
Les nouvelles données montrent ainsi que plus de 3.400 tubes des générateurs de vapeur à la centrale de San Onofre sont endommagés.
L’opérateur Southern California Edison (SCE) poussait pour redémarrer la production d’électricité dans au moins une des unités de la centrale avant la fin de l’été, mais à présent nous savons que
s’il veut le faire, il devra fonctionner avec un très grand nombre de tubes endommagés, a indiqué M. Hirsch à l’AFP.
Une porte-parole de SCE n’a pas souhaité répondre dans l’immédiat. La NRC n’a pas fait non plus de commentaires sur les nouveaux chiffres.
La centrale de San Onofre produit suffisamment d’électricité pour alimenter 1,4 million de foyers aux Etats-Unis, selon SCE.


Afp

Nous sommes sociaux !

Articles récents