Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des physiciens font disparaître un événement dans une faille temporelle..

Publié par Dav sur 6 Janvier 2012, 10:44am

Catégories : #Sciences

Les voilà en train de manipuler l’espace/temps, un vieux rêve que les voyages spatiaux/temporels, mais faire disparaitre un évènement est un peu hard, s’ils y parviennent, allons savoir quels évènements pourront être occultés……

 

Un soldat portant une armure de camouflage, dans le jeu «Halo III». BUNGIE/MICROSOFT

SCIENCES – En manipulant la vitesse de l’onde lumineuse…

Pour camoufler un objet, deux approches sont privilégiées: la manipulation de l’espace et du temps.  Dans la première solution, déjà exploitée, il faut jouer sur la réfraction de la lumière, et empêcher les rayons lumineux d’être réfléchis vers notre œil. Dans la seconde, les scientifiques manipulent la vitesse de l’onde lumineuse pour créer une irrégularité permettant de «cacher» un événement. Une équipe de l’Université Cornell de New York détaille ses avancées dans Nature.

Financée par le Pentagone, l’équipe de Moti Fridman a conçu un système d’«invisibilité temporelle» capable de rendre un événement totalement indétectable pendant une infime fraction de seconde. «Nos résultats représentent un pas significatif vers la réalisation d’une cape spatio-temporelle complète», estime Fridman.

L’exploit des physiciens utilise les propriétés du spectre lumineux visible et le fait que les différentes couleurs qui le composent se déplacent à des vitesses très légèrement différentes. Ils ont commencé par diffuser un rayon de lumière verte dans un câble en fibre optique. Ce rayon traverse ensuite une lentille qui le divise en deux fréquences distinctes: une lumière bleue qui se propage un petit peu plus rapidement que le rayon vert d’origine, et une lumière rouge légèrement plus lente. La différence de vitesse entre les deux rayons ainsi obtenus est encore accentuée en interposant un obstacle transparent.

Un train coupé en deux puis recollé

Au bout du compte, il se crée une sorte de «décalage temporel» entre les rayons rouge et bleu qui voyagent dans la fibre optique. Une faille minuscule, de seulement 50 picosecondes (50 millionièmes de millionième de seconde), mais suffisante pour y intercaler une décharge de laser d’une fréquence différente de la lumière passant dans la fibre optique.

Après cette brève décharge de laser, les rayons rouges et bleus subissent un traitement inverse : un nouvel obstacle accélère cette fois-ci le rouge et ralentit le bleu, et une lentille reconstitue les deux faisceaux pour produire un unique rayon vert.

Que se passe-t-il exactement? Robert Boyd et Zhimin Shi expliquent le phénomène par une comparaison avec le trafic routier. Imaginez qu’un train de 40 wagons voyage vers vous. Séparez le train en deux, accélérez la première moitié, ralentissez la seconde. Un espace est créé. Si un motard arrive au croisement, s’engouffre dans l’espace puis décampe, et que le train se recolle ensuite, un observateur n’y aura vu que du feu. Le passage du motard n’aura pas été détecté.

Applications en télécommunication

Il s’agit ici d’une preuve de concept. Mais Boyd et Shi estiment que cette invisibilité temporelle pourrait déjà avoir des applications immédiates pour sécuriser les communications. Le procédé permet de fractionner les signaux optiques et de les faire voyager à des vitesses différentes avant de les réassembler, ce qui rend les données particulièrement difficiles à intercepter.

La prochaine étape pour les chercheurs est de parvenir à accroître suffisamment la durée de la faille temporelle. Ils pensent pouvoir arriver au millionième voire au millième de seconde. Parvenir à la seconde n’est pas impossible, selon les lois de la physique. Mais il faudrait une machine de… 30.000 km.

P.B. avec AFP

SOURCE via les moutons enragés

 

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

lasorciererouge 06/07/2013 19:44


Décallage spatio temporel : il entend les gens avant de les voir parler


5 juillet 2013     Publié par: Néo Trouvetout


PH est le premier cas confirmé de quelqu’un qui entend les gens parler avant d’enregistrer le mouvement de leurs lèvres. Son cas fournit une perspective de recherche unique sur la façon dont
notre cerveau fusionne ce que nous voyons et entendons.


On ne sait pas pourquoi le problème de PH a commencé mais il semblerait que cela ait peut-être quelque chose à voir avec un problème de péricardite aiguë, inflammation de la paroi qui entoure le
cœur, ou lors de l’intervention chirurgicale nécessaire pour le traiter.


La tomodensitométrie cérébrale après les problèmes de timing semblaient montrer deux types de lésions dans les zones semblent jouer un rôle dans l’audition, la perception du temps et le
mouvement.


Quelques semaines plus tard, PH s’est rendu compte que ce n’était pas seulement les autres personnes qui étaient désynchronisés: quand il parlait, il a enregistré ses paroles avant de sentir sa
mâchoire rendre le mouvement. « C’était comme si un retard significatif m’affectait, C’était très déconcertant. A l’époque je ne savais pas si le retard allait devenir plus grand, mais il
semble qu’il ait stoppé à environ un quart de secondes.  »


La lumière et le son voyage à des vitesses différentes, donc quand quelqu’un parle, l’infrmation visuelle et auditive entrées arrivent respectivement à nos yeux et nos oreilles à des moments
différents. Les signaux sont ensuite traités à des vitesses différentes dans le cerveau. Malgré cela, nous percevons normalement les événements que se passe simultanément – mais comment le
cerveau parvient à resynchroniser ces informations n’est pas clairement établi.


Pour étudier la situation de PH, Elliot Freeman à la City University de Londres et ses collègues ont effectué un test de jugement d’ordre temporel. On a montré à PH des clips de gens qui parlent
et ont lui a demandé si la voix est venue avant ou après les mouvements des lèvres. Effectivement, il a dit qu’il est venu avant, et qu’il les percevait comme synchrone, l’équipe a dû positionner
la voix 200 millisecondes plus tard que les mouvements des lèvres.


L’équipe a ensuite effectué un deuxième test, plus objectif, fondée sur l’illusion McGurk. Cela consiste à écouter une syllabe en regardant quelqu’un bouche un autre; la combinaison en fait vous
percevez une troisième syllabe.


Depuis PH entend des gens parler avant qu’il voit leurs lèvres bouger, l’équipe pensait rattraper cette illusion en retardant la voix. Donc, ils ont été surpris d’obtenir le résultat inverse: la présentation de la voix 200 ms
plus tôt que les mouvements des lèvres ont permis la synchronisation, ce qui suggère que son cerveau traitait la vue avant le son pour cette tâche particulière.


Et ce n’était pas seulement PH qui a donné ces résultats. Lorsque 37 autres ont été testés sur deux tâches, beaucoup ont montré une tendance similaire, quoique aucun des décalages étaient
perceptibles dans la vie quotidienne.


Freeman dit ceci implique que le même événement dans le monde extérieur est perçu par les différentes parties de votre cerveau comme cela se passe à différents moments. Cela suggère que, plutôt
que d’un unique « maintenant », il ya de nombreuses horloges dans le cerveau – dont deux ont montré dans les tâches – et que toutes les horloges mesurent leurs «maintenant» individuels
par rapport à leur moyenne.


source : http://www.newscientist.com/article/mg21929245.000-first-man-to-hear-people-before-they-speak.html#.UddAXHVdW_E

lasorciererouge 19/06/2012 20:19


Un expert informatique de très haut rang déclare que des agents pro-NWO auraient infiltré Microsoft





Il y a longtemps que nous le révélions, mais
cette information publiée par
l’Informaticien.com est désormais reprise et étayée par Mikko Hypponen, expert en sécurité
informatique et chief research officer chez F-Secure, rien de moins :


Des Taupes au service du Nouvel Ordre Mondial chez Microsoft…


Dans une intervention publique liée à la découverte du super-virus Flame, Mikko Hypponen déclare que des agents des services secrets du
gouvernement américain pourraient avoir infiltré Microsoft, et travailler sous couverture pour le géant de l’informatique.


Ce secret de polichinelle était jusqu’alors raillé par les médias alignés et les journalistes serviles comme une énorme théorie du complot,
mais l’expérience de cet expert international et ses connaissances bien supérieures aux leurs (souvent les journalistes en charge des questions informatiques ont des bagages très légers) leur
rabattront le caquet pour un bon moment :








Vidéo : Ils sont pas mignons les
agents pro-NWO tapis chez Microsoft ? – Youtube





Suite:

Nous sommes sociaux !

Articles récents