Des scientifiques ont mis au point un système pour aider les satellites à esquiver les tempêtes solaires

Publié le 12 Mars 2012

journaux

 

LONDRES (Reuters) - les scientifiques britanniques ont mis au point un système pour aider à protéger les satellites de télécommunications et de navigation des potentielles et dévastatrices tempêtes solaires.

 

Les services allant des téléphones mobiles aux armes sophistiquées s'étendant de plus en plus dépendent du système de positionnement global, ou GPS.

 

Cependant suite à une explosion massive de l'énergie solaire qui pourrait frapper des satellites GPS , leur position géostationnaire pourrait être déviée brouillant les communications et les systèmes d'embarcation.

 

Dirigés  par une équipe de la British Antarctic Survey (BAS), des chercheurs de six pays européens ont utilisé les données satellitaires et terrestres des mesures du champ magnétique de la terre pour la prévision des changements de rayonnement.

Ainsi cela permettra aux opérateurs d'alerte par satellite de prévenir d'une augmentation soudaine de particules dangereuses et donner le temps de déplacer les satelittes vers une zone moins sensible.

 

« Pour la première fois, nous pouvons maintenant faire des prévisions des niveaux de radiation pour toute une zone de différentes orbites géo-stationnaires où il y a une croissance énorme du nombre de satellites, » a déclaré BAS chercheur Richard Horne, qui a dirigé le projet. « Personne ne l'a fait avant. »

 

Les satellites GPS sont particulièrement vulnérables parce qu'ils sont en orbite au plus près de la terre, en passant par la ceinture de Van Allen - un champ magnétique qui entoure la planète et qui est une source de rayonnement pour les satellites en tout temps.

« Nous savons que les niveaux de rayonnement y sont beaucoup plus élevés mais ils sont toujours l'objet de grands changements et nous avons beaucoup moins d'informations sur ces lieux d'orbite moyenne de la terre », dit Horne à Reuters.

 

TEMPÊTES EN AUGMENTATION

 

La formidable croissance des satellites du système GPS de nombreux pays, y compris Galileo Europe, signifie que la surveillance de l'espace proche de la terre est devenu de plus en plus importante.

 

Le risque de tempêtes EST EN AUGMENTATION. Le cycle de 11 ans de l'activité du soleil atteindra son pic en 2012-13, rendant plus importantes les prévisions.

 

Bien que le rayonnement solaire peut prendre une journée et demie à atteindre la Terre, le nouveau système ne sera capable de donner des informations aux opérateurs de satellites que quelques heures aprés avis de tempête grâce aux données d'un satellite de la NASA relativement lointain, 1,3 millions de km (800 000 milles).

 

Le prix du système est de 2,54 millions d'euros (3,39 millions de dollars), minuscule par rapport à la perte d'un satellite.

Une répétition d'un « superstorm, » comme celui de 1859 s'élèverait à environ 30 milliards de dollars de dommages aux seuls satellites, selon BAS .

 

En 2003, une tempête géo-magnétique a causé des dommages à plus de 47 satellites et a conduit à la perte d'un satellite de 640 millions de dollars.

 

Les exploitants commerciaux savent combien leurs satellites sont vulnérables aux tempêtes solaires, mais un porte-parole du fabricant de Virginie Orbital Sciences Corporation, a déclaré que ces tempêtes étaient un problème bien connu.

« La Météo spatiale est bien sûr un facteur contribuant à la performance à long terme des satellites, » a déclaré le porte-parole Beneski Barron. « S'il y a un nouvel outil il sera bienvenue. »

 

Ethan Bilby Montage par Ben Harding Reuters

Traduction David Jarry

publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"

2012 et aprés

Rédigé par Dav

Publié dans #Soleil

Commenter cet article