Un scientifique russe affirme que le système solaire est en train de bouger dans une NOUVELLE ZONE D’ ÉNERGIE qui transforme les champs magnétiques des planètes.

 

par Art Rosenblum

 

[Rédaction: Cet article a circulé sur Internet sous diverses formes depuis plusieurs années. Il apparaît ici sous forme de ré-édition, avec une photo de la NASA et enfin, une référence de lien vers l'article scientifique original du Dr Dmitriev]

 

 ÉTAT « PLANÉTO-PHYSIQUE » DE LA TERRE ET DE LA VIE – par le Dr An Dmitriev

image052

 

Héliosphère

C’est le point de vue de ce scientifique russe sur les changements de la terre. Des infos qui ne sont pas signalées en Amérique. Les travaux du Dr Dmitriev montrent que les planètes elles-mêmes sont en train de changer. Elles subissent des changements dans leurs atmosphères.

 

Par exemple, l’atmosphère de la planète Mars devient plus épaisse qu’elle ne l’était avant. La sonde Mars Observer en 1997 a perdu un de ses miroirs, ce qui a causé sa perte, parce que l’atmosphère était environ deux fois plus dense que ce qui avait été calculé et, fondamentalement, le vent sur ce petit miroir était si élevé qu’il a fait sauter tout de suite l’appareil.

 

La lune de la Terre accroît son atmosphère

 

Aussi, sur la lune se développe une atmosphère qui est constituée d’un composé que Dmitriev qualifie de « natrium ». Dmitriev dit qu’autour de la lune, il y a une couche de « natrium » de 6000 kilomètres de profond qui n’était pas là avant.

 

Et nous allons avoir ce genre de changement dans l’atmosphère terrestre dans les niveaux supérieurs, où le gaz se forme et qui n’était pas là avant. Cela n’existait tout simplement pas dans de telles quantités. Ce phénomène n’est pas lié au réchauffement climatique, au CFC ou aux émissions de fluorocarbone ou rien de tout cela. Cela vient d’apparaître.

 

Les champs magnétiques et la luminosité des planètes sont en train de changer

 

Les planètes connaissent des changements considérables dans leur luminosité globale. Vénus, par exemple, nous montre une augmentation marquée de sa luminosité globale. Jupiter a acquis une telle charge énergétique élevée qu’on y voit effectivement un tube visible de radiation ionisante, formée entre sa lune Io. Vous pouvez voir le tube de l’énergie lumineuse sur les photos qui ont été prises récemment.

 

Et les planètes ont un changement dans leurs champs. Les champs magnétiques sont de plus en plus forts. Le champ magnétique de Jupiter a plus que doublé. Le champ magnétique d’Uranus est en train de changer. Le champ magnétique de Neptune est à la hausse. Ces planètes sont de plus en plus lumineuses. Leur force de champ magnétique est en train de monter. Leurs qualités atmosphériques changent.

 

Uranus et Neptune semblent avoir eu quelques changements de pôle. Lorsque la sonde spatiale Voyager 2 a survolé Uranus et Neptune, les pôles apparents du Nord et de Sud magnétique ont été largement décalés de leur pôle de rotation. Dans un cas, il était de 50 degrés, et dans l’autre cas, la différence était d’environ 40 degrés, ce qui représente d’assez grands changements.

 

Les changements globaux pourraient essentiellement être divisés en trois catégories: les changements d’énergie sur le terrain, les changements de luminosité et les changements atmosphériques.

 

L’activité volcanique globale a augmenté de 500 % depuis 1975

 

Sur la Terre, nous voyons des changements encore plus complets. Par exemple, Michael Mandeville a fait des recherches qui ont montrées que l’activité volcanique globale sur la Terre, depuis 1875, a augmenté de près de 500 %. L’activité globale des tremblements de terre a augmenté de 400 %, seulement depuis 1973.

 

Les catastrophes naturelles ont augmenté de 410 % entre 1963 et 1993

 

Le Dr Dmitriev a fait un calcul très complexe des catastrophes naturelles. Il a démontré que si l’on compare les années 1963 à 1993, le montant global des catastrophes naturelles de toutes sortes – si vous parlez des ouragans, des typhons, des glissements de terrain, des raz de marée – ont augmenté de 410 %.

 

Le champ magnétique du Soleil a augmenté de 230 % depuis 1901

 

Il y a une étude menée par le Dr Mike Lockwood du Rutherford Appleton National Laboratories en Californie, qui a enquêté sur le Soleil. Il a découvert que, depuis 1901, le champ magnétique global du Soleil est devenu 230 % plus fort qu’il ne l’était auparavant.

 

Plus que de simples changements de la Terre

 

Donc, dans l’ensemble, ce que nous voyons est beaucoup plus que de simples changements de la Terre. Certaines personnes entrent dans le concept qu’il existe une interaction entre la Terre et le Soleil actuellement.

 

Très, très peu de gens sont conscients du travail qui se fait à l’Académie nationale des sciences de Russie, en Sibérie, plus précisément à Novossibirsk, où ils sont en train de faire cette recherche. Ils sont venus à la conclusion que la seule chose possible qui pourrait être la cause de ce changement énergique tout au long du système solaire, c’est que nous entrons dans un domaine de l’énergie qui est différent – qui est plus élevé.

 

 

La structure de base de l’héliosphère (gracieuseté de la NASA)

Le plasma lumineux à la pointe de notre système solaire a récemment augmenté de 1000 %

 

Maintenant, regardez ça. Le Soleil lui-même possède un champ magnétique, bien sûr, qui crée un œuf autour du système solaire, connu comme l’héliosphère. L’héliosphère est en forme de goutte d’eau, avec l’extrémité longue et mince de la goutte pointant dans la direction opposée à la direction en déplacement. C’est un peu comme une comète, où la queue est toujours dirigée vers l’extérieur du Soleil.

 

Les Russes ont cherché à la pointe de cette héliosphère, et ils ont trouvé de l’énergie de plasma incandescente. Cette énergie plasma était avant d’une profondeur de 10 unités astronomiques (une unité astronomique est la distance de la Terre au Soleil, donc de 93,000,000 milles). Donc dix unités astronomiques représente l’épaisseur normale de cette énergie rayonnante que nous avions l’habitude de voir à l’extrémité avant du système solaire.

 

Aujourd’hui, ce plasma lumineux a augmenté à 100 unités astronomiques de profondeur. Bien que le document de Dmitriev ne donne pas une chronologie exacte, nous pouvons supposer que cette augmentation s’est passée dans la même période, soit de 1963 à 1993, que celle qu’il a vu dans l’augmentation des catastrophes naturelles. Chaque fois que c’est arrivé, c’est une augmentation de 1000 % de la luminosité globale de l’énergie à l’extrémité avant du système solaire.

 

Et cela signifie que le système solaire lui-même se déplace dans une zone où l’énergie est la plus fortement chargée. Cette énergie plus chargée excite à son tour, le plasma et l’amplifie, ce qui fait que vous voyez plus de luminosité et d’éclat. Cette énergie ensuite retourne au Soleil, qui émet à son tour plus d’énergie et l’étend le long de son plan équatorial, appelé l’écliptique.

 

Ceci est aussi en train de saturer l’espace interplanétaire, ce qui entraîne les émissions solaires à voyager plus rapidement et augmenter l’énergie sur les planètes.

 

C’est de l’énergie consciente qui est en train de changer la façon dont la planète fonctionne, et le genre de vie qu’elle supporte. Les harmoniques de la spirale de l’ADN lui-même sont en train de se modifier. C’est la cause réelle et cachée qui explique les évolutions de masse spontanées survenues dans les époques antérieures.

 

Tout ceci se passe en même temps, et travaille en crescendo à un point final où il y aura un changement soudain.

 

En d’autres termes, nous allons arriver au point où nous serons si loin dans le nouveau niveau d’énergie qu’il y aura une expansion soudaine des longueurs d’ondes harmoniques de base que le Soleil émet en énergie. Cette augmentation de l’émission de l’énergie va changer la nature fondamentale de toute la matière dans le système solaire. Les planètes sont poussées légèrement un peu plus loin du Soleil et les atomes et molécules qui les composent vont réellement connaître une expansion de leur taille physique.

 

Paix et amour,

Art Rosenblum

Fondation Aquarian recherche

5620 St. Morton, Philadelphia, PA 19144.

Source d’origine: http://www.awaken.cc/

Traduit par Louise Racine pour LaPresseGalactique.org

NP le nouveau paradigme