Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Des volcans surveillés par satellite!

Publié par Dav sur 4 Décembre 2012, 19:44pm

Catégories : #Changements terrestres

Le suivi par satellite des déformations du sol autour de certains volcans actifs permettrait de prévoir des éruptions.

Kenrick95 

Le volcan Sinabung est entré en éruption en 2010. Le gonflement du sol précurseur à l'éruption a pu être détecté par satellite.

Kenrick95
E. Chaussard et F. Amelung 

La comparaison de deux images satellitaires de la région permet, par interférométrie, de mesurer les déformations du sol annonciatrices d'une future éruption. Sur les six volcans présentant de tels gonflements, trois sont entrés en éruption.

E. Chaussard et F. Amelung

 

 

L'auteur

Sean Bailly Pour la Science

La plaque tectonique de la Sonde, au Sud-Est de l’Asie, présente sur sa frontière avec la plaque Indo-australienne un arc volcanique particulièrement actif. Ainsi, les îles indonésiennes de Sumatra, Java et Bali arborent pas moins de 76 volcans. Pour la plupart de type « andésitique », avec des éruptions explosives importantes, ils représentent un danger pour les populations de la région. Il est donc nécessaire de les surveiller. Estelle Chaussard et Falk Amelung, de l’Université de Miami, ont utilisé des images satellitaires pour suivre, entre 2006 et 2009, les déformations du sol de ces volcans, qui seraient un signe précurseur d’une éruption. Sur les six volcans présentant des déformations lors de cette période, trois sont entrés en éruption dans les deux ans qui ont suivi.

 

Il existe plusieurs méthodes pour surveiller les volcans. Un équipement au sol permet d’obtenir des relevés d’activité très précis. Il n’est cependant pas possible de suivre tous les volcans par cette méthode, et certains sont trop difficiles d’accès. L’imagerie par satellite permet d’étudier de vastes régions abritant de nombreux volcans, comme celle de l’arc de la Sonde. E. Chaussard et F. Amelung ont utilisé pour ce faire le radar à synthèse d’ouverture – un système utilisé pour la cartographie – du satellite japonais ALOS. Les fréquences dans lesquelles il opère permettent de réaliser des relevés topographiques malgré la présence d’une végétation dense. En comparant, par des méthodes interférentielles, les images d’une même zone prises à deux moments différents, il est possible d’observer les déformations du sol avec une précision de l’ordre du centimètre ! Avec plus de 800 clichés, les volcanologues ont ainsi observé que six volcans indonésiens gonflaient de façon importante, de l’ordre de trois à huit centimètres par an. Trois d’entre eux (Sinabung, Kerinci et Slamet) sont entrés en éruption.

 

Le gonflement du sol indique une montée de magma qui alimente un réservoir peu profond, à quelques kilomètres de la surface. Cependant, tous les volcans andésitiques ne présente sans doute pas de tels réservoirs, dont la formation serait liée à la dynamique des plaques en présence. Ainsi, les volcans andésitiques de la chaîne des Andes n’ont pas de réservoir à faible profondeur, car le régime tectonique est dominé par des forces de compression – forces qui rendent difficile la remontée du magma. Dans cette configuration, le magma est présent dans un réservoir dit intermédiaire (à cinq kilomètres de profondeur ou plus), et seule une surpression importante permet au magma de s’élever vers la surface. Dans l’arc de la Sonde, les volcans sont nés de la subduction de la plaque Australienne sous la plaque de la Sonde, à des vitesses variant entre 47 et 72 millimètres par an. Des forces de glissement latéral favorisent la formation de failles et fractures verticales, qui servent de conduits pour le magma, lequel s’élève et forme le réservoir peu profond.

 

Cependant, les volcans de l’arc de la Sonde n’ont pas tous le même comportement. Par exemple, le volcan Merapi, le plus actif de l’île de Java, est entré en éruption en 2007, 2008 et 2010 sans signe précurseur de gonflement. Il faut donc prendre en compte des facteurs locaux, tels que la structure de la croûte ou encore la densité et la viscosité du magma, ainsi que la configuration du volcan – un volcan ouvert ne connaît pas de gonflement majeur avant une éruption. Néanmoins, de nombreux volcans de la région pourraient présenter des signes précurseurs d'éruption, et E. Chaussard et F. Amelung ont montré qu’il est possible de détecter ces signes par une surveillance satellitaire sur une vaste région.

 

Sean Bailly Pour la science

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

joe 04/12/2012 20:40


bonsoir je savais pas ou poster ca mais si cela est vrai il faut faire tourner et partager:


Jocelyne Trachait, une activiste et mère de 4 enfants, en
danger avec sa famille à Tende ?


Nous
diffusons l'appel mis en ligne sur le Site de Sos Justice & Droits de l'Homme afin d'assurer la protection de Jocelyne et de ses 4 enfants à Tende !



A DIFFUSER TRES LARGEMENT AUTOUR DE VOUS


Sos Justice & Droits de l'Homme est le témoin de l'appel à l'aide formulé par Madame Jocelyne Trachait domiciliée à Tende dans
les Alpes-Maritimes qui a lancé son appel, le samedi 1er décembre 2012 par le biais de son compte Facebook vers Mirella CARBONATTO - Présidente de l'association, Mme Jocelyne Trachait étant dans
ses contacts Facebook. 


 


Madame Jocelyne Trachait qui travaille pour le CH la Palmosa est une activiste qui  a dénoncé:


1 - sous couvert du pseudo, Diana Josselin, les pratiques utilisées contre les malades, dans un
livre intitulé :


L'hôpital de la Honte - Diana
Josselin


http://www.editions-elzevir.fr/auteur/diana-josselin



Un livre dont elle dit qu'il a été censuré.
Quand la vérité dérange les élus et les élites, on censure !


2 - les dangers de la circulation à Tende,


3 - la pollution de l'environnement, et


4 - la pollution de l'eau dite potable à Tende.


Nous vous rassurons et après vérifications sur le site du Ministère de la Santé, nous pouvons affirmer que dans certaines régions
de France, la qualité de l'eau laisse plus qu'à désirer, quand elle ne contient pas notamment des métaux lourds comme l'aluminium, des bactéries et autres produits chimiques nuisibles à la santé
des populations. Et sauf à penser que certains résultats pourraient être arrangés, il n'y a qu'un pas que nous franchissons.


Ce que pourrez vérifier par vous même dans votre région à partir de liens disponibles dans l'article  ci-dessous :


Résultats du contrôle
sanitaire de la qualité de l'eau potable en France. Edifiant !


LES FAITS :


Mirella CARBONATTO a donc été attirée par un article mis en ligne sur Facebook par Mme Jocelyne Trachait, le jeudi 29 novembre
2012, dont le thème portait sur la qualité de l'eau à Tende et ce qu'elle aurait dénoncé auprès de la Gendarmerie de Tende et à quelques
autorités.


L'article mis en ligne sur le compte Facebook de Mme Jocelyne Trachait
:


La preuve notre eau potable à Tende au village résultat de l Ars à
Transmettre des troubles intestinaux m ont été signalé je demande que les médias informent la population j ai alerté les élus ...la gendarmerie ...etc....


http://orobnat.sante.gouv.fr/orobnat/rechercherResultatQu...


orobnat.sante.gouv.fr





Le lien direct vers le site du Ministère de la santé pour faire vos recherches. 


Résultats du contrôle sanitaire de la qualité de l’'eau
potablehttp://www.sante.gouv.fr/resultats-du-controle-sanitaire-...


Dans la soirée du samedi 1er décembre 2012, Mirella CARBONATTO, reçoit un message Facebook de la part de Mme Jocelyne
Trachait qui lui indique :


Jocelyne Trachait Tu as vu les résultats des élus ump les ont fait annulé et le lien est coupé
....

















Nous sommes sociaux !

Articles récents