Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Deux planètes, dont une habitable, orbitant autour d'une étoile binaire

Publié par Dav sur 31 Août 2012, 17:51pm

Catégories : #Espace

Conception d'artiste du système de l'étoile Kepler-47 (Crédit : NASA/JPL-Caltech/T. Pyle)

 

Pour la toute première fois, plusieurs planètes gravitant autour d'un système d'étoile binaire ont été observées. Une de ces planètes pourrait même présenter des conditions favorables à une forme de vie. Comme les étoiles binaires sont très nombreuses dans l'espace, cette découverte permet de supposer qu'il existe beaucoup d'autres planètes du type de celles observées.
 

 

Des astronomes de San Diego en Californie viennent d'annoncer avoir observé pour la première fois deux planètes orbitant autour de deux étoiles mutuellement en orbite ou étoile binaire. Une découverte, dont les détails sont parus dans la revue Science et qui selon les chercheurs, augmenterait les probabilités d'existence de vie extraterrestre.

 

Avant cette trouvaille, les scientifiques n'étaient pas certains que lorsque deux étoiles tournent ensemble autour d'un centre de gravité commun, plusieurs planètes puissent orbiter autour d'elles en même temps. En effet, les dispositions, interactions et différences de trajectoires en fonction de la position des planètes et de leurs étoiles rendent moins probable l'existence de planètes dans ce type de système.

 

Comme l'explique Xavier Delfosse de l'Institut de planétologie et d'astrophysique de Grenoble (IPAG) : "Des systèmes binaires à une planète avaient déjà été détectés. Le repérage délicat des planètes en fonction de leur position par rapport aux étoiles n'avait pas permis de trouver un système à plusieurs planètes jusqu'alors". Mais les chercheurs auraient observé deux, voire trois planètes, tournant autour des étoiles Kepler-47 et sa partenaire. Tandis que Kepler-47 aurait environ le même volume que notre Soleil, sa compagne serait trois fois plus petite.

Une planète habitable ?

Les deux planètes orbitant autour, baptisées Kepler-47b et Kepler-47c, seraient respectivement 3 et 4,6 fois plus grandes que la Terre, c'est-à-dire à peu près de la taille de Neptune. Elles seraient essentiellement formées de gaz. La plus éloignée des deux, Kepler-47c, graviterait autour des étoiles en 302 jours et se trouverait dans la "zone habitable" de ce système solaire à deux étoiles. En effet, elle est exactement à la bonne distance de ses soleils et se situe donc dans une zone tempérée, idéale pour des conditions de vie. William Welsh de la San Diego State University précise : "Elle reçoit environ 88% de la quantité d'énergie que la Terre reçoit du soleil". De l'eau liquide aurait même pu être présente en surface.

 

Cette observation exceptionnelle a été permise grâce au télescope spatial de la NASA Kepler, qui traque exoplanètes et objets célestes de la Voie Lactée. Depuis 2009, plus de 2.300 planètes candidates et 2.100 systèmes d'étoiles binaires ont été analysés. Les données du télescope ont été utilisées par les chercheurs américains, afin de mettre au jour le fameux système binaire, situé à 4 900 années-lumière de la Terre, dans la constellation du Cygne. Le télescope Kepler a l'avantage de capter la lumière issue du système solaire lorsqu'elle diminue périodiquement, c'est-à-dire lors d'éclipses. Ces dernières signifient en effet qu'un corps en rotation autour d'une ou plusieurs étoiles passe devant elles et peut ainsi être observé.

 

L'astronome de San Diego Jérôme Orosz précise que "la moitié des étoiles que vous voyez la nuit dans le ciel sont des étoiles binaires". Ainsi, "le fait que l'on puisse trouver des planètes dans leurs zones habitables signifie qu'il y a beaucoup plus d'endroits" potentiels pour une vie extraterrestre. Parmi ces lieux, six sont actuellement considérés comme potentiellement habitables. Le petit dernier, nommé Gliese 163c et découvert par une équipe européenne, est une super-Terre, de 1,8 à 2,4 fois plus grosse que la notre. Cette planète, visiblement composée de roches et de glaces, pourrait abriter des formes de vie microscopiques.

 

MAXISCIENCES

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents