Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Dieudonné condamné à retirer deux passages de la vidéo "2014 année de la quenelle"

Publié par David Jarry - Webmaster sur 12 Février 2014, 17:46pm

Catégories : #Société

Description La Voix du Nord :

Saisi en référé (procédure d'urgence), le tribunal de grande instance de Paris a notamment estimé que l'un des passages constitue une contestation de crimes contre l'Humanité et a écarté l'humour invoqué par Dieudonné.
En conséquence, deux passages de son spectacle « 2014 sera l'année de la quenelle » devront être supprimés.
L'Union des étudiants juifs de France (UEJF), à l'origine de cette action visant à obtenir le retrait de cette vidéo, compte à présent saisir le parquet « pour que les poursuites pénales qui s'imposent soient engagées à son initiative », a déclaré l'avocat de l'association, Stéphane Lilti.


D'autre part, l'UEJF va demander à YouTube de « se rapprocher des associations pour voir dans quelles conditions ils respecteront à l'avenir leurs obligations légales ».


Dans la vidéo litigieuse, Dieudonné déclarait notamment : « Je suis né en 66, donc j'étais pas né (...) moi les chambres à gaz j'y connais rien, si tu veux vraiment je peux t'organiser un rencard avec Robert », en allusion à l'historien négationniste Robert Faurisson. Ce passage reprenait un extrait de son spectacle « Le Mur », interdit dans plusieurs villes françaises en raison notamment de ses passages jugés antisémites.


Rappelant le « contexte plus général des déclarations » de Dieudonné, « dont certaines lui ont valu des condamnations pour injure, diffamation et provocation à la haine antisémite », le juge Marc Bailly a estimé qu'il « ressort bien de cette formulation (...) une contestation » de crime contre l'Humanité.


Dans son ordonnance, le magistrat considère que « l'humour invoqué » par la défense de Dieudonné « n'apparaît que comme le moyen de véhiculer publiquement des convictions en testant les limites de la liberté d'expression — en l'espèce dépassées — et non comme le ressort d'un sketch comique et provocateur dont les excès pourraient être admis ».
La décision prévoit une astreinte de 500 euros par jour de retard constaté pour chacun des passages si Dieudonné ne les retire pas dans un délai de cinq jours à compter de la signification de l'ordonnance.

 

Mises en ligne le 31 décembre sur la plateforme de partage YouTube, les images ont été depuis dupliquées par d'autres utilisateurs, sur YouTube comme sur son concurrent Dailymotion, totalisant plus de 3 millions de vues.

Un porte-parole de YouTube avait expliqué que la plateforme ne retirait « aucun contenu tant qu'il n'enfreint pas les règles de la communauté YouTube ou qu'il n'est pas manifestement illicite au regard du droit local, par exemple si le contenu a fait l'objet d'une décision de justice ». Toutefois, cette vidéo ayant été signalée aux modérateurs comme « potentiellement offensant[e] ou choquant[e] », un avertissement précédait son visionnage :

 

Avertissement de Youtube avant le visionnage de la vidéo "2014 sera l'année de la quenelle", de Dieudonné M'Bala M'Bala.

Avertissement de Youtube avant le visionnage de la vidéo "2014 sera l'année de la quenelle", de Dieudonné M'Bala M'Bala. | Youtube

 

Dieudonné M'Bala M'Bala s'adressait notamment à Arno Klarsfeld, en lui proposant de le mettre en relation avec l'historien Robert  Faurisson, condamné une demi-douzaine de fois pour négationnisme, pour parler de chambres à gaz. Une déclaration qualifiée de « saillie humoristique » par l'avocat de l'humoriste, Jacques Verdier. 

Vendredi 7 février, M. M'Bala M'Bala avait été relaxé par le tribunal correctionnel de Paris dans une affaire similaire : alertée par l'UEJF pour des propos présumés antisémites dans une autre vidéo datant d'avril 2010, la justice n'avait pas réussi à identifier l'auteur de la diffusion de la vidéo. Elle avait donc relaxé l'humoriste, alors que le parquet avait requis deux cents jours amende à 100 euros à son encontre.

En revanche, YouTube avait retiré à la mi-janvier une autre vidéo, dans laquelle il détournait la chanson « Chaud cacao » d'Annie Cordy en « shoah nanas », pour laquelle Dieudonné a été condamné à 8 000 euros d'amende.

 

Source le monde

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

 

 

 

 

Commenter cet article

gwendal 13/02/2014 01:01


La police politique de la pensée obligatoire en Hollandie a encore frappé...


Ils vont mettre combien de temps a comprendre que ce genre d'interdiction leur nuit gravement... lol!

rom1 12/02/2014 21:05


pffffff....................ll

Nous sommes sociaux !

Articles récents