Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


EGALITE: un pas est franchi...

Publié par Dav sur 23 Avril 2013, 06:34am

Catégories : #Partage

 

Mariage pour tous : ce 23 avril, j'aurai enfin le droit de dire oui à la femme que j'aime

 


Citoyenne engagée
 

LE PLUS. Le vote solennel a lieu mardi 23 avril. Marie Pantanacce a suivi de très près tous les débats autour du texte ouvrant le mariage aux personnes de même sexe. À la veille de ce vote, et 15 ans après avoir fait son coming-out, elle s'adresse aux élus et représentants de parti qui ont tenu pour certains des propos virulents.

 

 

Deux femmes lors d'une mobilisation pour le mariage pour les personnes de même sexe à Nantes le 14 juin 2011 (S. SALOM-GOMIS/SIPA) Deux femmes lors d'une mobilisation pour le mariage homo à Nantes le 14 juin 2011 (S. SALOM-GOMIS/SIPA)

 

Monsieur le président, mesdames les ministres, messieurs les ministres, monsieur le président de la Commission, monsieur le rapporteur, mesdames et messieurs les députés,

 

Je vous ai bien entendus et je vous ai bien lus. J'ai suivi tous vos débats, que ce soit à la commission des lois, à l'Assemblée nationale, au Sénat ou dans le cadre d'émissions télévisées. J'ai dormi et mangé à vos heures. J'ai soufflé, souri, hué, acclamé, protesté comme vous et à mon gré.

 

Je ne souhaite pas faire ici état de tout ce que j'ai vu et entendu, la liste est bien trop longue. Cependant, je tenterai modestement et avec humilité de m'adresser à certains : Messieurs Guaino, Copé, Meunier, Cochet, Le Fur, Fasquelle, Poisson, Mariton, Gosselin, Dhuicq, Jacob et Wauquiez.

 

Comme la droite doit être triste d'être représentée par vos personnes et celles de Virginie Tellenne et Christine Boutin. Vous avez défilé presque en bon camarade avec les représentants du Front national. Le 21 avril 2002 vous défiliez avec le Parti socialiste contre ce même Front. Le 21 avril 2013, vous voilà flanqués d'un esprit Bleu Marine.

 

Aaaahh il est loin l'héritage de de Gaulle ! Oui, Messieurs, vos personnages ne sont que le reflet de mauvaises intrigues, aussi fatigantes et lassantes qu'un sinistre scénario de sitcom.

 

En qualité de député ou représentant d'un parti, vous avez été chargés d'un rôle d'exemplarité. Je reconnais pour la majorité d'entre vous un investissement certain, un acharnement sans faille et une profonde témérité pour sa cause. Autant de qualités évidentes et souhaitables pour des élus ou des représentants de parti.

 

Je reconnais et pourtant je déplore. Oui, je regrette vos phrases et vos frasques, car les mots, eux, certains mais loin d'être profonds ont été accusateurs, stigmatisants et outranciers.

 

Vous avez dit du projet de loi qu'il assassine les enfants. Vous avez dit que ce projet de loi changera la civilisation, mais cette civilisation messieurs ne vous attend pas. Vous avez dit : "Ces enfants seront des terroristes."

 

Enfin, vous avez clamé haut et fort que ce n'est pas un groupuscule LGBT qui gouverne, mais c'est pourtant bien le vôtre de groupuscule qui tente de nous mettre au pas. Une fois encore je le répète : en qualité de député ou de représentant d'un parti, vous avez été chargés d'un rôle d'exemplarité.

 

Messieurs les députés, mesdames les représentantes de parti, je prendrai les mots d'un autre et les ferai miens pour mieux vous dire ceci : on ne nous a point donné un cœur pour nous haïr et des mains pour nous égorger.

 

Vos propos ont nourri au sein la haine que vous portez à l'égard d'une "minorité". Vos mots nous meurtrissent, nous salissent, nous défigurent, nous jugent, nous déconsidèrent, nous piétinent, nous menacent mais ne nous réduiront pas à la loi du silence. Enfin, nos familles sont vos familles, respectez-les.

 

Mesdames, Messieurs, je m'interroge : qui est plus humain que l'autre ? Vous nous traitez en animaux, laissez-nous vous répondre en humain : nous ne sommes ni victimes, ni coupables d'être homosexuels. Vous êtes les avocats d'un procès vaudevillesque où le serpent se mord la queue et dont la farandole agite et divertit votre public.

 

Si vous demandez l'application de l'exercice démocratique, acceptez-en les règles. Puisque nous respirons le même air, sommes faits de la même chair, foulons le même sol, pensons et donc sommes, ne pourrions-nous pas nous aussi nous marier et éduquer nos enfants dans le même cadre de loi que vous ?

 

Pendant vos débats et pendant vos marches, je me suis prise à penser qu'entre vos mains notre sort était bien triste. Mais il n'existe rien de plus triste qu'un homme aveuglé par son égoïsme qui, le coeur rongé par la haine, noircit son propre sang et souille celui de la nation. Messieurs, palpez donc votre pouls ! Votre cœur ne bat plus. Vous êtes les élus de la terreur.

 

Dire que le gouvernement est responsable des violences et des actes homophobes est indubitablement malhonnête et inacceptable. Par ces déclarations, vous justifiez et permettez ces actes. Vous êtes indignes de la démocratie. Vous êtes les élus du mensonge et non ceux de la République.

 

Quoi qu'il advienne, mardi à 16h15 l'Assemblée nationale adoptera le projet de loi ouvrant le mariage aux personnes de même sexe. Je ne contiendrai pas mes larmes.

 

Mardi à 16h15, j'aurai le droit de dire oui à la femme que j'aime.

Mardi à 16h15, je serai reconnue égale à mes frères et sœurs.

Mardi à 16h15, mon cœur battra l'égalité.

 

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Jean-Pascal 25/04/2013 10:04


Très bel article, genre retour à l'envoyeur. Un pas de plus vers d'acceptation de la différence, même si certains esprits ont de la peine à accepter que les valeurs d'inclusion et de tolérence
prennent le pas sur la soi-disante bonne moralité des bien-pensants. Il y a de la place pour tous dans notre société, il suffit d'ouvrir son coeur...

Toto75 24/04/2013 22:47


@ gwendal vous etes un menteur et un homophobe. Il n'a jamais été dit que l'égalité pour tous étaient répendue. Dans les pays musulmans les homosexuels sont memes condamnés à mort.

Jo 24/04/2013 17:24

C'est le seul site d'infos alternatives sur la foison existante où jai vu l'événement est comme etant bienvenu! Glad you came back! Et dommage pour moi que tu ne sois pas célibataire :-) Jo

Dav 24/04/2013 22:15



lol

gwendal 23/04/2013 23:24


On nous a dit que cette idée était majoritaire dans le monde entier ... Sans déconner! ...14 pays maintenant sur
plus de 300 dans le monde ...Foutage de gueule


Puisqu'il est accepté de changer totalement nos valeurs familiales, j'exige que la polygamie soit votée immédiatement ...sans plus de démocratie que le mariage gay. De toute façons, si on s'intérresse un peu à la démographie, on sait déjà que c'est inévitable ...mais pas pour des
raisons de religions. C'est facile de savoir de quoi je parle ...si on cherche "démographie hommes" et "démographie femmes"...

gevaudan 23/04/2013 14:17


vu le climat que cette loi a créer je pense que c'est une victoire a la pyrus et si les antis n'y on pas beaucoup perdu les pro n'on pas vraiment gagner ,en plus c'a n'a fait que creuser un fossé
entre le peuple francais un referendum s'impose et le gvt aurrai du commencer par la ainsi il y aurai legitimité mais la loi contestée editée de force par un gvt peu credible je pense que
l'egalité réel n'est pas pour demain a cause d'un acharnement sterile et d'un integrisme acharné de la part des 2 cotés ce n'est pas un pas en avant qui est fait mais un bond en arrierre


domage ce soir il n'y aurra que des perdants

crosnier 23/04/2013 13:30


Oh l'horrible faute d'orthographe ! On dit un pas est franchi sans t.

Samepat 23/04/2013 13:30


Vive l'égalité certes, ça paraît indscutable, et merci eux


mais malheureusement je pense qu'un objectif moins honnête se cache derrière cette prétendue avancée (qui devait être, je n'y reviens pas).


je pense qu'il y a une volonté dissimulée, de  part la GPA entre autre qui reviendra à coup sur dans le débat, de casser/ désacraliser les remparts qui protège l'homme (amour, famille,
enfants...l'humain quoi) pour dédramatiser, ébranler notre position, notre rôle et faire de nous des numéros, des esclaves, plus serviles, plus exploitables, parce que bien partis pour être
"déshumanisés".


puisse ai je avoir tord.

Sioux Later 23/04/2013 12:22


Annus horribilis.. mdr

Juggernaut 23/04/2013 11:50


Profitez tous : "à tombeau ouvert" sur l'autoroute démesurée de la vie "moderne" où tout semble désormais permis. Rome aussi avait brillé par le monde avant son déclin.


Tout se qui commence a une fin ... même les rêves .

Radomir 23/04/2013 10:44



Gladys 23/04/2013 10:34


Vive l'égalité!

Yann 23/04/2013 08:25


Aujourd'hui sera une belle journée !

Nous sommes sociaux !

Articles récents