Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


En bref : le Soleil victime d'une forte poussée d'acné

Publié par Dav sur 8 Janvier 2013, 07:20am

Catégories : #Soleil

Ce début d'année 2013 est marqué par l'apparition de très nombreuses taches sur notre étoile. Le Soleil devrait atteindre son maximum d'activité dans les mois qui viennent.

 

 The SolarHam Sunspot Summary has been updated for January 7, 2013. Click on the following link to visit. http://www.solarham.net/regions.htmThis page can be found on the main website by clicking

Les observateurs solaires attendaient ce moment depuis 2001, année du dernier maximum d’activité solaire. L'année qui commence devrait être celle du maximum d'activité du cycle 24 sans que l'on sache exactement quand. Depuis plusieurs mois, on assiste à un regain de vitalité de notre étoile sous la forme de grandes taches solaires et de filaments spectaculaires qui expédient dans l'espace leur flot de particules énergétiques. Des tempêtes solaires dont la beauté (sous forme d'aurores boréales et australes) ne doit pas faire oublier les menaces qu'elles font peser sur les occupants de l'ISS et des avions en région polaire, nécessitant la mise en place de systèmes d'alerte.

Le 5 janvier dernier, l'observatoire solaire spatial SDO (Solar Dynamics Observatory), qui surveille notre étoile sans interruption dans de nombreuses longueurs d'onde depuis février 2010, a photographié plus d'une douzaine de régions actives sur le Soleil. Celui-ci semble victime en ce moment d'une maladie de peau réservée aux adolescents. Selon les prévisionnistes de la NOAA, cette dermatose aiguë pourrait entraîner une augmentation de 25 % des éruptions solaires de classe M et de 5 % celles de classe X, les plus puissantes. L'échelle des éruptions solaires se note sur cinq niveaux, notés A, B, C, M et X, et repose sur l'énergie émise dans le domaine des rayons X (longueur d'onde de 1 à 8 angströms), mesurée au voisinage de la Terre par les satellites et exprimée en W/m2.

 

Par Jean-Baptiste Feldmann, Futura-Sciences

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 23/04/2013 21:29


Une gigantesque tâche solaire
pourrait causer d'importantes éruptions solaires


 


 


 


 


 


Une gigantesque tâche solaire, qui mesure 6 fois la taille de la Terre,
s'est formée en moins de 48 heures entre mardi et mercredi, a annoncé la Nasa. Les
tâches solaires sont des zones de plasma plus froid que la matière qui les entoure (4000°C au lieu de 6000°C), observées à la surface du soleil. C'est cette différence de température qui,
par contraste, les fait apparaître sombres. Plus le soleil est actif, plus il y a de tâches (avec un pic tous les onze ans) et plus elles se rapprochent de l'équateur.


Plus inquiétant : cette tâche
solaire présente une configuration instable, et pourrait causer d'importante éruptions solaires capables d'interrompre les communications radio sur Terre. Pour le moment, cette tache "fait 6 fois
le diamètre de la Terre, mais il est difficile d'évaluer sa taille maximale car elle repose sur une sphère et non sur un disque plat", explique Karen Fox, un porte-parole de la Nasa.


Lorsqu’une éruption solaire
particulièrement forte se manifeste, ses effets sont perceptibles quelques heures plus tard sur la Terre. On peut observer des phénomènes lumineux, d’abord, puis l’arrivée de particules
énergétiques dans l’atmosphère, la majorité se contentant de rebondir sur cette dernière.


"Cette activité solaire,
lorsqu’elle atteint la terre, entraîne des réactions électriques et magnétiques. Ce sont des conséquences très secondaires. Dans des circonstances très rares, il peut y avoir des interférences
électromagnétiques. Le cas le plus connu a eu lieu en 1989 au Canada : les lignes électriques étaient alors mal isolées et le champs parasite, généré par l’éruption solaire, a créé des
courts-circuits en série qui ont causé un blackout. Ces installations sont aujourd’hui beaucoup mieux protégées", avait expliqué en mars dernier à
Atlantico Rui Pinto, post-doctorant au Centre de l'Energie Atomique.

Marie-Louise 08/01/2013 08:49


Le Soleil est toujours beau ! Sous toutes ses coutures, qu'il n'a pas !


Rappellons-nous que la Terre ouvre ses pôles magnétiques pour recevoir les baisers cosmiques, plasmiques, du Soleil. De plus, la Terre émet des vibrations depuis récemment, auxquelles le Soleil
répond, tel que documenté par des scientifiques à leur grande surprise Ce n'est pas parce que notre mental réduit les êtres, et les mesure "scientifiquement", que ça empêche ces êtres d'être ce
qu'ils sont ; l'empêchement n'est que dans notre mental, soit ce qui crée l'aspect illusoire de ce monde..


Les Amants se rejoindront-ils au-delà de cette cour qui s'étire ?

Nous sommes sociaux !

Articles récents