Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


En bref: les catholiques français se montrent progressistes, selon un sondage

Publié par David Jarry - Webmaster sur 23 Février 2014, 13:56pm

Catégories : #Société

 

Paris — Les catholiques français se montrent progressistes sur les sujets de société, selon un sondage BVA pour Le Parisien Dimanche/Aujourd'hui en France.

Selon le sondage, 54% des catholiques interrogés se prononcent pour le droit au mariage des couples homosexuels contre 61% pour l'ensemble de la population française.

Ils sont 42% à approuver le droit à l'adoption pour les couples homosexuels (50% pour l'ensemble de la population) et 30%(contre 39%) à admettre que les couples homosexuels puissent avoir recours à la procréation médicalement assistée (PMA).

92% des catholiques se montrent favorables à l'utilisation du préservatif (91% de l'ensemble des Français).

Par ailleurs, si 87% d'entre eux autorisent le mariage des prêtres, 84% donnent la possibilité aux femmes de devenir prêtre.

Sondage réalisé par internet les 20 et 21 février auprès d'un échantillon de 994 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus (méthode des quotas).

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Martine 26/02/2014 19:35


Les Catho sont tellement progressistes qu'ils tolèrent les scandales de pédophilie dans leur Eglise : normal puisque leur chef spirituel "St-François" estime qu'il faut passer l'éponge et que les
procédures judiciaires ne sont pas envisageables.


Interrogez les catho sur ce point : Ils vous diront que les prêtres pédophiles doivent être punis par la même loi qui régit la société civile et pas seulement sanctionnés par le vatican. Mais si
le Pape vient en France, ils iront tous l'acclamer... Il vont à la messe le dimanche et ont bonne conscience; Bande d'hypocrites.

É.G.D. ☼ 23/02/2014 14:21


Alors, la question que le sondage a oubliée : 


Pour ou contre le mariage de deux femmes prêtresses et de la procréation médicalement assistée de leur enfant de choeur ?





OK, je sors...





Mais, blague à part... La religion catholique étant une religion à prendre "brute", sans discussion, sans en jeter une partie tout en en gardant une autre partie (sinon, on est automatiquement
"excommunié"), est-ce qu'on peut encore considérer comme "catholique" quelqu'un qui est pour toutes (ou une partie de) ces "ignominies" dénoncées par la religion catholique ?


Si je suis catholique (donc, soumis à - et d'accord avec - toutes les lois, toutes les
réglementations de l'Église catholique), et que je suis, par exemple, pour le mariage des prêtres, n'y a-t-il pas comme une incompatibilité entre les deux ? Un peu comme si je me présentais comme
végétarien, mais recommandais à tout le monde de manger un steak chaque jour...

Nous sommes sociaux !

Articles récents