Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


En cas d’accident nucléaire en France, seriez-vous concernés par la contamination ?

Publié par Dav sur 6 Décembre 2011, 20:41pm

Catégories : #Environnement

 Seriez-vous évacués, confinés, pris en charge ? Comment la France, pays le plus nucléarisé au monde avec ses 58 réacteurs, a-t-elle prévu de faire face à une telle catastrophe ?

 

 


 

 

 

 

Greenpeace vient de publier une application qui permet d’identifier la centrale nucléaire la plus proche de chez vous, et montre quelle serait l’étendue de la contamination dans le cas d’un accident majeur. L’application permet de visualiser la zone prise en charge par les Plans particuliers d’intervention (PPI), cet ensemble de « contre mesures » que le préfet doit appliquer en cas d’accident sur un site nucléaire.

« A 2 kilomètres autour de l’installation défaillante, vous serez évacué... A 10 kilomètres, vous serez confinés… », explique Greenpeace. « Ces plans sont fondés sur un unique scénario d’accident et ils ne prennent en compte qu’une zone maximum de dix kilomètres ». Or les catastrophes de Tchernobyl et de Fukushima ont montré que la zone directement concernée par des doses mortelles de radioactivité était comprise ente 100 et 300 kilomètres autour du site.

nucléaire en france

Si une catastrophe nucléaire de type Tchernobyl se produisait dans la centrale de Nogent-sur-Seine, située à 100 kilomètres de Paris, 43,5 millions de Français seraient touchés par la contamination. Et le PPI gouvernemental ne prend en compte que 15 000 personnes ! Que dire de la centrale du Bugey, qui est à 40 kilomètres de Lyon… « L’État essaie de faire croire à la population qu’il contrôle la situation et qu’en cas d’accident, tout est prévu. En réalité, les PPI ne sont pas réalistes et bien trop réduits pour protéger les Français », explique Sophia Majnoni, chargée de campagne nucléaire pour Greenpeace France. Puisque notre gouvernement nous impose le choix du nucléaire, il doit en assumer les conséquences en protégeant au mieux ses concitoyens ». Pour l’ONG, à défaut d’une sortie rapide et totale du nucléaire, une solution s’impose : « Le Gouvernement doit classer l’ensemble de l’Hexagone en zone de PPI. »

Testez l’application de Greenpeace


 

source : http://www.bastamag.net/

B-calendrier-maya-completDav  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

Bulle 07/12/2011 16:36


Attaques de Greenpeace et tests de l'ASN
: mauvaise semaine pour le nucléaire


Futura-sciences.com - Une double mauvaise nouvelle pour la sécurité nucléaire...



Des militants de
Greenpeace s'introduisent au coeur d'une centrale nucléaire en 15 minutes !


Leparisien.fr -  Action concertée de Greenpeace lundi. Le mouvement écologiste a mené une opération coup de poing sur plusieurs centrales
françaises dans la nuit de dimanche à lundi.


 




Sécurité nucléaire en France : burlesque !


20minutes.fr - Mercredi dernier, deux députés ont débarqué par surprise dans deux centrales nucléaires pour suivre la simulation d'un incident
électrique. Le résultat est impressionnant...

zaza 06/12/2011 21:42


nous sommes en sécurité nul part!

Nous sommes sociaux !

Articles récents