Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


EN DIRECT. Grand froid : déjà 120 victimes en Europe

Publié par Dav sur 2 Février 2012, 22:32pm

Catégories : #Environnement

 

Le bilan s'alourdit. La vague de froid qui s'abat sur l'Europe centrale depuis une semaine fait une quarantaine de nouveaux morts, notamment en Ukraine, Pologne et Roumanie. Le bilan total dépasse les 120 victimes à cause de températures qui stagnent autour de moins 30 degrés.

17h20. Trains bloqués en Italie. On apprend que des trains sont restés bloqués par des chutes de neige dans la nuit de mercredi à jeudi. En Romagne (centre de la péninsule), deux convois, transportant respectivement 200 et 80 passagers et à destination de Pescara et d'Ancône (centre-sud), sont restés immobilisés sur les voies une partie de la nuit. 

13h20. La «température ressentie»

Cette «température ressentie» ne se mesure pas en degrés, ce n'est qu'une réaction du corps au vent glacé qui s'insinue à proximité de notre peau, explique Météo France.

Pour simplifier, on la quantifie en degrés celsius, mais il s'agit en fait d'un indice en chiffre qu'on obtient en multipliant la vraie température et la vitesse du vent, explique Etienne Kapikian, prévisionniste à Météo France. Cet indice, dit-il, est «pertinent pour les températures froides en-dessous de 5 degrés».


Par exemple
«il faisait ce jeudi matin moins 10 à Nancy sous abri, et le vent soufflait à 25 kmh. Cela fait une "température ressentie" de moins 19». A moins 5, avec un mistral glacial, ça ferait moins 15.

«Notre corps fabrique une couche à la surface de la peau, un flux de chaleur sensible qui protège du froid. Eventuellement il y a un phénomène de transpiration», explique-t-il. «Avec le vent, cette couche d'air doux est balayée et la transpiration s'évapore, ce qui génére un refroidissement», ajoute-t-il.

Vidéo. Froid et vent sibérien, les explications d'un prévisionniste

 

12h47. La Serbie touchée. La vague de froid a fait six morts en Serbie alors que 11 500 personnes sont bloquées dans leurs villages, notamment dans l'ouest et le sud-ouest. «Nous sommes toujours en train de chercher une personne disparue», explique le chef de l'Unité serbe pour les situations d'urgence, Predrag Maric.

«Quelque 70 personnes ont été évacuées, dont neuf par hélicoptère», depuis des villages reculés, isolés en raison de la neige. Les températures sont descendues jusqu'à -36°. Des équipes spéciales approvisionnent en médicaments et en nourriture les villages isolés.

11h51. Le bilan s'alourdit en Roumanie. Huit personnes sont mortes de froid en Roumanie dans les dernières 24 heures, portant à 22 le nombre de victimes décédées en raison des importantes chutes de neige et des températures glaciales. Ces personnes sont mortes en raison «d'hypothermie sévère», précise le ministère de la Santé dans un communiqué.

Par ailleurs, dans les dernières 24 heures, 363 sans-abri ou victimes d'hypothermie ont été secourus par les services d'urgence. Les températures sont descendues jusqu'à moins 31 degrés celsius dans le nord du pays dans la nuit de mercredi à jeudi et de nombreuses régions sont couvertes de neige.

10h30. 56 morts au Japon. Les intempéries hivernales font aussi des ravages au Japon, où il est tombé jusqu'à plusieurs mètres de neige. Ces chutes exceptionnelles dans le nord du pays ont provoqué des avalanches et des accidents qui ont fait au moins 56 morts. Quelque 43 personnes sont mortes en tentant de dégager des toits ou des routes et 7 autres écrasées par la chute brutale de neige amassée sur des bâtiments. Quatre personnes ont été victimes d'avalanches, dont trois dans une station thermale en plein air de la préfecture d'Akita (nord de la grande île de Honshu). Deux autre ont perdu la vie en raison des conditions climatiques.

10h25. 63 morts en une semaine en Ukraine. Vingt personnes sont mortes de froid en Ukraine au cours des dernières 24 heures, portant à 63 le nombre de victimes des températures glaciales depuis une semaine, selon un nouveau bilan. Quelque 1.150 Ukrainiens ont demandé une aide médicale en raison d'engelures et d'hypothermie, et 945 d'entre eux ont été hospitalisés depuis vendredi. Plus de 14.000 écoles (sur un total de 20.000) ont été fermées en raison du froid, mettant environ 2,8 millions d'écoliers en vacances forcées. Les autorités ont déjà ouvert plus de 2.100 postes de secours à travers le pays, où l'on peut se réchauffer et recevoir un plat chaud, et une centaine d'autres devraient ouvrir leurs portes dans les prochains jours, a indiqué le ministère des Situations d'urgence.

9h25. Encore 9 morts en Pologne. Le froid a encore tué en Pologne. Il a fait neuf nouvelles victimes au cours des dernières 24 heures. Les températures sont descendues jusqu'à -32 °C dans le sud-est du pays. Dans la plupart des cas, il s'agit de SDF. Au total, depuis le début de la vague de froid vendredi, 29 personnes sont mortes d'hypothérmie, selon la police. Depuis le mois de novembre, le froid a tué au total 67 personnes.

Déconseillé de... manifester en Russie ! Le chef des services sanitaires russes, Guennadi Onichtchenko, a catégoriquement déconseillé jeudi aux Moscovites de manifester par -18°C samedi, où sont prévus de grands rassemblements pour et contre le régime de Vladimir Poutine.

9h20. 3000 foyers sans électricité dans le Var. Ce jeudi matin, il reste encore 3 000 foyers privés d'électricité dans le département. Mercredi, près de 30 000 foyers avaient été privés de courant et les techniciens d'ERDF ont travaillé d'arrache-pied pour améliorer la situation.
 

8h30. A New York, on savoure une vague de douceur. Pendant que l'Europe claque des dents, outre-Atlantique, on profite de températures plus que clémentes. Le printemps est arrivé avant l'heure à New York. Mercredi, le mercure affichait 15 degrés à Central Park.


11h30. La météo des jours à venir

Voici les prévisions de Frédéric Decker, de MeteoNews: «Un petit épisode neigeux venu de la mer du Nord traversera la France entre la frontière belge et le sud-ouest de vendredi soir à samedi, donnant des quantités de neige faibles mais pouvant localement occasionner quelques problèmes sur les routes.

Un épisode neigeux plus conséquent est attendu dimanche sur les régions de l'ouest (Normandie, est-Bretagne, Pays de la Loire), pouvant donner une couche assez conséquente au sol. Quelques chutes de neige seront à nouveau probables lundi, notamment sur les régions de l'ouest.

La vague de froid se poursuivra sans doute toute la semaine prochaine sur la France avec des fortes gelées généralisées et peu ou pas de dégel sur les deux-tiers nord et est du pays. Les régions de l'ouest et du sud seront plus faiblement touchées.

La vague de froid de ce mois de février devrait donc durer au moins une dizaine de jours. La fin de la vague de froid n'est pas encore clairement définie, mais elle devrait se poursuivre au moins jusqu'au week-end des 11 et 12 février.

Les températures en temps réel. Pour savoir avant de sortir de chez soi combien affiche le thermomètre, on peut consulter ce relevé de températures en temps réel : http://www.meteociel.fr/accueil/temperatures.php


Très bon article, pour le lire dans son intégralité " Le Parisien"

http://enattendant-2012.blogspot.com/2012/02/en-direct-grand-froid-deja-120-victimes.html#more

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

Commenter cet article

lasorciererouge 18/02/2013 15:32


http://realinfos.wordpress.com/2013/02/18/ecoeurement-et-colere-du-president-du-gscf-arret-du-kit-de-survie-pour-les-sdf/

Nous sommes sociaux !

Articles récents