Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Equateur : nouvelle explosion au volcan Tungurahua

Publié par Dav sur 29 Août 2012, 13:19pm

Catégories : #Changements terrestres

Il a également craché une colonne de cendres qui a atteint 4 kilomètres de haut. Les cendres sont retombées sur les villages voisins, obligeant une centaine de familles à évacuer les lieuxLe volcan Tungurahua a repris sa phase éruptive en 1999 mais a entamé une nouvelle phase explosive en avril 2011 donnant lieu à plusieurs éruptions violentes

Dimanche 19 août, le volcan Tungurahua situé en Equateur est entré en éruption. La lave crachée et les roches incandescentes expulsées ont obligé à évacuer plus d'une centaine de familles. Mais alors que le volcan semblait redevenu calme, une nouvelle explosion est survenue ce week-end.

Depuis plus d'un an, la volcan Tungurahua connait une nouvelle phase explosive et ne cesse de le démontrer. Alors que sa dernière forte éruption remontait à décembre dernier, le volcan situé à une centaine de kilomètres de Quito, la capitale de l'Equateur, fait de nouveau parler de lui. Le dimanche 19 août, celui-ci est en effet entré une nouvelle fois en éruption. Il a craché de la lave, expulsé des roches incandescentes et même généré une colonne de fumée qui s'est élevée jusqu'à 4 kilomètres dans le ciel.

Une demi-douzaine de villages situés proches du volcan ont été recouverts par les cendres et plus d'une centaine de familles ont dû évacuées. Si aucun dégât majeur ou victime ne sont à déplorer, le Tungurahua continue aujourd'hui de susciter l'inquiétude des spécialistes qui estiment que son comportement est imprévisible. D'ailleurs, alors que le volcan semblait plus calme samedi, une nouvelle explosion est survenu dimanche. Le Tungurahua a craché des cendres à plus de 4 kilomètres de hauteur. Cependant, d'après les spécialistes, la charge était cette fois-ci plus modérée qu'au cours de la précédente éruption.

"Hier [samedi], nous n'avons enregistré aucune explosion, ni pluie de poussière volcanique. Néanmoins, l'explosion de ce matin montre que l'ensemble est toujours actif et que nous devons surveiller son évolution", a expliqué la scientifique Patricia Mothes citée par eldiario.ec. Les cendres devaient retomber dans l'après-midi sur plusieurs communes proches du volcan tandis que les spécialistes continuent de suivre la moindre activité du Tungurahua qui culmine à 5.023 mètres d'altitude et a repris son activité éruptive en 1999.

En juillet et août 2006, plusieurs éruptions consécutives avaient fait au moins quatre morts et deux disparus, et provoqué l'évacuation de milliers de personnes. Depuis, le volcan continue de montrer une activité intensive et parfois violente.

 

MAXISCIENCES

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents