Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Espace...un bien troublant constat!

Publié par Dav sur 13 Octobre 2011, 12:20pm

Catégories : #Espace

QUE SE PASSE T-IL LA HAUT?

On assiste depuis quelques mois, à l’abandon total, et mondial, de la conquête de l’espace par l’homme, que se passe t-il la haut pour que l’on en soit arrivé la ?

Apollo14.jpg

Petit retour en arrière…

Première étape, abandon du programme constellation. Le programme Constellation était un programme d’exploration spatiale de la NASA dont le principal objectif était l’envoi d’astronautes sur la Lune vers 2020 pour des missions de longue durée.

Le président Barack Obama annonce cet abandon le 11 octobre 2010, pour diverses raisons, qui ne convainquent personne…

Plus d’infos sur le véhicule spatial Orion et le module lunaire Altair qui était prévu dans le programme Constellation ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pro

Puis en Juillet de cette année, c’est la fin des missions de la navette spatiale Atlantis. L’ensemble des cinq navettes, de Columbia à Atlantis ont passé 1 333 jours dans l'espace, parcouru 872,9 millions de km et effectué plus de 21 000 tours de la Terre, sur 30 ans.

La derniére mission d’Atlantis (STS-135) était la 135e du programme des navettes, qui aura fait voyager dans l’espace 355 femmes et hommes de seize nationalités différentes.

Chose impensable, la NASA compte désormais pour envoyer ses astronautes vers l’ISS, sur les Russes et leurs vaisseaux Soyouz ou dans des engins développés par des entreprises privées, dont Space X ou Boeing…

Mais en aout dernier soit 1 mois à peine après le retour et l’arret total de la navette Atlantis, la Russie suspend le lancement des fusées Soyouz, sois disant après l'accident d'un vaisseau cargo russe lancé vers la Station spatiale internationale (ISS), qui n'a pas réussi à rejoindre la bonne orbite et s'est écrasé sur Terre.

l'Agence spatiale russe, Roskosmos, a immédiatement enlevé de son site Internet toutes les informations concernant les futures missions vers l'ISS.

Cette fusée Soyouz à la fiabilité pourtant légendaire, cumule les incidents qui se sont multipliés ces derniers mois. Idem pour les fusées Proton avec cinq échecs dans des lancements en neuf mois.

Moscou a perdu dernierement, un puissant satellite de télécommunications, lancé par une fusée Proton lui aussi du cosmodrome de Baïkonour. L'engin a été retrouvé sur une mauvaise orbite et il est peu probable que la Russie puisse le récupérer. En décembre 2010, trois satellites Glonass lancés à partir d'une fusée Proton sont retombés dans l'océan Pacifique après l'échec de leur mise en orbite.

Les presses mondiale n’hésitent pas à titrer leur journaux : Les fusées russes inquiètent le monde !

Si les fusées Proton, qui ne lancent que des satellites, ont connu quelques déboires ces dernières années, les cargos spatiaux Progress n'avaient jamais raté une seule mission en 33 ans d'existence. Il falut même remonter à 1975 pour trouver la trace d'une fusée Soyouz habitée défaillante.

Et dernière nouvelle toute fraiche : Espace : la Russie suspend la création d'un nouveau lanceur…

L'Agence fédérale spatiale russe (Roskosmos) a suspendu les travaux de création du nouveau lanceur spatial Rous-M censé décoller pour la première fois en 2015, a annoncé le directeur général de l'agence Vladimir Popovkine devant les députés à la Douma (chambre basse du parlement russe).

Alors il se passe vraiment quelque chose la haut que l’on ignore dirait on !

Et maintenant, ce sont des satellites divers qui retombent sur Terre, complétement au hazard.

Le satellite UARS de la Nasa est retombé sur Terre, il pesait 6.3 tonnes, et il reste introuvable depuis, mais un 2e satellite bien plus gros devrait bientôt nous tomber sur la tête. Il s’agit d’un satellite allemand baptisé ROSAT qui devrait arriver sur Terre à la fin du mois d’octobre.

Tout cela est du, selon les agences spatiale, à l’activité solaire qui provoque une expansion de l’atmosphère, provoquant alors un effet de frein plus important sur les objets spatiaux. La raison pour laquelle UARS était de retour plus tôt que prévu s’explique par une soudaine augmentation de l’activité solaire.

Et les scientifiques s’attendent à voir un nombre plus important de retours alors que nous approchons du maximum de l’activité solaire en 2013 !

Un autre satellite tombera sur Terre, peut-être au Canada…

Un vieux télescope spatial allemand nommé Rosat doit retomber sur Terre au cours des prochaines semaines…

Mais les spécialistes nous rassurent en soulignant qu'environ 10 à 30 satellites incontrôlés revenaient sur la planète chaque année.

Pourtant on sait que les Chinois par exemple, mais aussi les States peuvent détruire un satellite en orbite depuis la Terre avec unsimple missile, alors pourquoi ne le font ils pas, avant que ceux ci ne deviennent une menace en rentrant dans l’atmosphère ?

Source : Futura Sciences / Univers Sciences / Wikipédia / Maxisciences.

Tout semble indiquer que l’homme n’est plus le bienvenue, même dans le proche espace de l’orbite de la Terre, sachant que depuis 1972 il ne l’est plus sur la Lune, d’ou la fin de toutes les missions lunaire habitées depuis cette date !

D’ailleurs les derniers mots prononcés sur la Lune, par le commandant de la mission Apollo 17, Gene Cernan, sont plutôt étrange quand on y regarde de plus près :

‘’ Et, alors que nous quittons la Lune ici à Taurus-Littrow, nous repartons comme nous sommes venus et, si Dieu le veut, comme nous reviendrons, dans un esprit de paix et d'espoir pour toute l'humanité. ‘’

Pourquoi préciser dans un esprit de paix ? ca n’a aucun sens, si la Lune est cet astre désertique, et inhabité !

On se souvient tous j’imagine de Mary Anne StefanyShyn-Piper cette femme astronaute qui s’évanouit en 2006, alors qu’une rencontre étonnante a eu lieu entre la navette Atlantis et des objets spatiaux inconnus. Durant quelques jours, les astronautes en orbite sont confrontés à des ovnis. A leur retour, l'un d'entre eux s’évanouit deux fois devant les caméras en tentant de décrire ce qui s'est passé…

Voir la vidéo impressionnante ici :

http://feairplane.canalblog.com/archives/2011/07/27/21683977.html

Surveillons également de près le 20 octobre prochain, car la première fusée Soyouz décollera du Centre spatial guyanais de Kourou…

A vous de juger comme toujours…Depuis le blog de Merlin

B-calendrier-maya-completDav  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

lasorciererouge 16/06/2012 23:19


X-37B, avion Air Force Secret Space, Terres en Californie après la mission mystérieuse




  Posté le: 16/06/2012 11:27 Mis à jour:
6/16/2012 11:47









 







Un artiste illustration de l'avion spatial sans pilote X-37B lors de la rentrée.








 


 












 













Par: Mike Wall
Publié le: 16/06/2012 10:37 HAE, le SPACE.com


L'US Air Force de plan robotique spatiale X-37B est finalement revenu sur Terre samedi (Juin 16), enveloppant une mystérieuse mission qui a duré plus d'un an en
orbite.


Le sans pilote X-37B satellite , également connu sous le nom
Orbital Test Vehicle-2 (OTV-2), se glissa vers la Terre sur le pilote automatique, de toucher le sol à la base de Vandenberg en Californie Armée de l'Air à 05h48 HAP (08h48 HAE, 1248
GMT). L'atterrissage a mis fin de deuxième jamais le programme X-37B de vols spatiaux, une mission qui a duré plus de 15 mois avec des objectifs qui restent dans le
secret.


Représentants d'Air Force a annoncé atterrissage réussi de l'avion spatial X-37B dans une brève déclaration affichée sur le site de Vandenberg et envoyé à des
journalistes.


«L'équipe Vandenberg a mis en plus la peine d'un an de travail acharné en vue de cet atterrissage, et aujourd'hui nous avons pu voir les fruits de notre travail», a déclaré le
colonel Nina Armagno, 30e commandant Space Wing de Vandenberg. "Je suis tellement fière de notre équipe d'être venus ensemble pour exécuter cette opération de débarquement en
toute sécurité et avec succès." [ Photos: Secret deuxième Air Force X-37B
Mission ]


Le X-37B est resté en orbite pendant 469 jours cette fois, plus que doubler les 225 jours de son navire-jumeau, OTV-1, a passé dans l'espace l'année dernière sur le vol
inaugural du programme. Les responsables de Vandenberg a déclaré que le vaisseau spatial "menée sur les expériences en orbite" au cours de sa mission. La fenêtre
d'atterrissage pour le X-37B effectivement ouvert le 11 Juin, et il était prévu de fermer le lundi (Juin 18).


Un avion X-37B de la robotique spatiale se trouve sur la piste Vandenberg Air Force Base au
cours de post-atterrissage des opérations sur le 3 décembre 2010. Le personnel des autonomes combinaisons protectrices atmosphériques procéder à des vérifications initiales sur
le véhicule spatial robot après son atterrissage


 


Une longue, mystérieuse mission


OTV-2 lancé à bord d'un Atlas 5 de roquettes en provenance de la Floride Cap Canaveral Air Force Station le 5 Mars 2011. Le plan de l'espace a été conçu pour rester
en vol pendant 270 jours, mais l'Air Force gardé voler bien au-delà cette étape dans une mission que les fonctionnaires récemment appelé une « réussite spectaculaire ».


"Avec la retraite de la flotte de navettes spatiales, le programme X-37B OTV apporte une capacité singulière au développement des technologies spatiales», a déclaré X-37B
gestionnaire de programme le lieutenant-colonel Tom McIntyre dans la déclaration d'aujourd'hui. «La capacité de retour permet à l'Armée de l'Air pour tester de nouvelles
technologies sans l'engagement même risque face à d'autres programmes. Nous sommes fiers des efforts réussis de toute l'équipe pour mettre cette mission à une conclusion
remarquable."


Exactement ce que le vaisseau spatial, qui est construit par Boeing Phantom Works Division, a été là-haut pendant si longtemps est un secret. Les détails de la
mission de l'X-37B, qui est supervisé par la Force aérienne Bureau des capacités rapides, sont classés, comme c'est sa charge utile.


Ce secret a conduit à une certaine spéculation, surtout en ligne et à l'étranger, que le X-37B pourrait être une arme spatiale en quelque sorte - peut-être un système sophistiqué par satellite tueur.
Certains experts soupçonnent également que le véhicule peut être une plate-forme orbitale espion.


Ce graphique montre comment la taille du Boeing-construite X-37B avion spatial moteur compare
à la navette spatiale de la NASA, une version agrandie de l'engin spatial appelé le X-37C et un Atlas 5 roquettes.


 


La Force aérienne, cependant, a travaillé à tasser une telle spéculation, soulignant à plusieurs reprises que le X-37B ne fait rien centaines néfastes de miles au-dessus la
surface de la Terre.


"Il s'agit d'un véhicule d'essai afin de prouver les matériaux et les capacités







#news_entries #ad_sharebox_260x60 img {padding:0px;margin:0px}

Nous sommes sociaux !

Articles récents