Jeudi 21 juin 2012 4 21 /06 /Juin /2012 21:43

 

 

 

Et l'arctique deviendra une prairie

 

Le réchauffement climatique, on en parle, on le décrit, on y croit ou pas, pendant ce temps-là, il fait son oeuvre. Les glaciers fondent, les cigales remontent les latitudes et l'Arctique devient de plus en plus vert.

L'ITEX , International Tundra Experiment, a été initié aux Etats-Unis en 1990. Grâce à des protocoles utilisés dans tout l'Arctique, des données statistiques sont prélevées, permettant un suivi fin de l'évolution des végétaux. Depuis 30 ans, 46 points d'observations pour 158 types de plantes ont été utilisés et ont permis de connaître les tendances de l'évolution.

Il s'avère que les plantes sont de plus en plus grandes, l'Arctique change de couleur. Les plantes de type couvre-sol, mousse sont en diminution, alors que les arbustes persistants sont en hausse.

Le biologiste Robert Björk de l'université de Göteborg en Suède précise une chose importante : la modification des plantes est différente suivant les endroits et est directement liée au réchauffement climatique subit dans chacun de ces endroits.

C'est là où la température a le plus augmenté, que les plantes vasculaires, c'est-à-dire possédant un réseau pour faire circuler la sève, ont le plus progressé. Dans les endroits plus frais, c'est l'herbe qui envahit la toundra.

Le réchauffement climatique dépend de la zone climatique, du type de sol, et de la présence ou non de pergélisol. Ces différences vont s'agrandir avec le temps. Les zones géographiques de l'Arctique vont résolument se différencier sous l'influence du réchauffement climatique.

 

 

sur-la-toile.com

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés