Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


EXISTE-T-IL UN OCÉAN AU CENTRE DE LA TERRE ? Peut être bien que oui ... La preuve :

Publié par David Jarry - Webmaster sur 10 Avril 2014, 21:53pm

Catégories : #Mystères

Le géophysicien Alfred Ringwood l'avait pressenti dès 1959, mais n'avait jamais pu le démontrer : il y aurait de l'eau dans les entrailles de la Terre. Aujourd'hui, un diamant remonté des profondeurs terrestres lui donne raison. (Source : RFI)


De l'eau dans un diamant, un océan au centre de la Terre
A Juina au Brésil, en 2008, parce qu'il n'avait pas de valeur marchande, un diamant de 90 milligrammes – appelé JUc29 – a été donné par des prospecteurs à l'équipe du géophysicien Graham Pearson, de l'université d'Alberta, au Canada. En étudiant ce petit caillou pour déterminer son âge, les scientifiques ont découvert à l'intérieur une roche appelée ringwoodite, un minéral qui a la capacité d'enfermer des molécules d'eau.
 
Alfred « Ted » Ringwood étudiait les transformations des minéraux du manteau terrestre, comme l'olivine, en fonction de la pression et de la température. En 1959, il démontra qu'à haute pression, l'olivine changeait de structure, arrivant même à la synthétiser en laboratoire. Et en 1969, un nouveau minéral, identique, était découvert pour la première fois dans un fragment de météorite tombée à Tenham, dans le Queensland en Australie. Ce minéral fut nommé ringwoodite en hommage au géophysicien.

Les diamants, témoins du manteau terrestre

coupe partielle de la Terre, montrant l’emplacement de la ringwoodite dans le manteau. Dr Kathy Mather/Dpt of Earth Sciences/Durham University, England
coupe partielle de la Terre, montrant l’emplacement de la ringwoodite dans le manteau. Dr Kathy Mather/Dpt of Earth Sciences/Durham University, England
Les diamants sont découverts à la surface de la croûte terrestre, ils se forment dans des conditions de température et de pression extrêmes qui correspondent à des profondeurs de 150 à 1 000 kilomètres dans le manteau terrestre, mais la majorité cristallise entre 150 et 200 kilomètres. Pour connaître la genèse d'un diamant, on étudie ses impuretés, des inclusions qui témoignent de la zone du manteau dans laquelle ils se sont formés.

Le diamant étudié par l'équipe de Graham Pearson a révélé la présence d'une impureté inattendue : la ringwoodite. Les conditions de température et de pression nécessaire à la formation de la ringwoodite impliquent que ce diamant provient d'une zone du manteau terrestre située entre 410 à 660 kilomètres, nommée zone de transition.

La surprise vient du fait que non seulement la ringwoodite a survécu à son ascension dans le manteau terrestre jusqu'à la surface sans être transformée par les changements de pression, mais qu'en plus elle renferme des molécules d'eau. La ringwoodite contient 1,5% d'eau, ce qui tend à démontrer que la proportion d'eau présente dans la couche géologique dont est issu le diamant pourrait être très importante, mais cela reste à démontrer.

Un océan inaccessible

L'eau présente dans la zone de transition provient des océans terrestres. Au fond des océans, dans ce que l'on appelle zones de subduction, les plaques tectoniques qui forment la croûte terrestre (et océanique) se superposent l'une à l'autre, l'une plongeant sous la seconde. A cet endroit, il se forme une faille dans laquelle l'eau de l'océan s'infiltre jusqu'à la zone de transition, où elle forme un nouvel océan sous-terrestre. Mais cet océan reste pour l'instant inaccessible, car le plus profond forage de l'histoire n'a pas dépassé 12,262 mètres de profondeur, en raison des conditions de températures et pressions excessivement élevées.

SOURCE : RFI.FR
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

Yann 11/04/2014 12:38



Je réitère le commentaire que j'avais laissé sur le précédent article traitant de ce sujet :


La quantité d'eau contenue dans l'ensemble des minéraux de ringwoodite serait équivalente à celle de tous les océans à la surface de la Terre, mais pas sous forme liquide, plutot sous forme
d'ions hydroxides. Pour rappel : l'eau c'est H2O, l'hydroxide c'est HO-.


La ringwoodite est un minéral issu de la transformation de l'olivine (pression, chaleur...), c'est ce qu'on appelle le principe de polymorphisme en chimie, la faculté que possède une substance
de cristalliser dans des structures différentes selon les conditions ambiantes.


  Bref, quand on dit qu'il y a de l'eau à plus de 500km de profondeur, il ne faut pas le prendre au sens littéral, il n'y a pas d'océan caché sous la croute terrestre. De plus, l'idée même
que l'eau des mers se glisserait dans les failles entre deux plaques tectoniques pour remplir des "poches" souterraines est complètement farfelue. Les pressions qui s'exercent à ces endroits
sont telles que n'importe quel liquide serait bien incapable de s'infiltrer.

ummite 11/04/2014 07:56


il est fort possible , et même probable que cet océan au centre de la terre vient des bouleversement terrestre qu'a
connus notre terre avec ses tremblements de terre  fournissant des failles très profondes engloutissant une partie importante de nos océans .

Nous sommes sociaux !

Articles récents