Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Fin du financement public de l’homéopathie, l’ostéopathie et l’acuponcture en Belgique

Publié par Dav sur 26 Janvier 2013, 21:12pm

Catégories : #Santé

 

Les doyens des facultés de médecine des universités belges ( Facultés de médecine de l’ULB, la VUB, l’UGent, l’ULg, l’Université de Mons, la KUL, l’UCL, l’Université d’Hasselt, l’UA et l’Université de Namur) recommandent, dans un communiqué diffusé jeudi, fermement de mettre fin à tout financement public des pratiques non-conventionnelles, telles que l’ostéopathie, l’homéopathie ou l’acuponcture. Il ne peut être question pour leurs facultés d’enseigner des pratiques dont l’efficacité n’est pas scientifiquement démontrée, ajoutent-ils.

 

Le rapport du Centre fédéral belge d’expertise des soins de santé (KCE), disent-ils, a bien confirmé l’absence de toute démonstration d’efficacité de ces pratiques à l’exception de quelques domaines particuliers du traitement des maux de dos pour l’ostéopathie.

Afin de préserver les deniers publics dans une période de forte restriction où même des traitements médicaux basés sur les preuves voient leur financement raboté, les doyens recommandent fermement de mettre fin à tout financement public de ces pratiques non conventionnelles.

 

Les doyens recommandent l’obligation d’un diagnostic et d’une indication de traitement par un médecin préalablement à l’accès à ces praticiens. Certains éléments de ces pratiques pourraient être intégrés dans les enseignements, à condition qu’une évaluation scientifique sérieuse atteste de leur efficacité.

 

En juin dernier, la revue Prescrire rapportait une synthèse de 19 articles scientifiques réalisée par le KCE qui concluait qu’à ce jour, aucun traitement homéopathique n’a d’efficacité démontrée au-delà de l’effet placebo.

 

 Psychomédia

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 05/04/2013 16:16


http://www.alliance-du-dr-rath-pour-la-sante.org/pdf-files/livres/au_nom_de_lhumanite_fr_200101.pdf

lasorciererouge 06/02/2013 15:06



L'ail s'avère 100 fois plus efficace que les antibiotiques et agit en un temps record






Une découverte significative de l'Université de l'État de Washington montre que l'ail est 100
fois plus efficace que deux antibiotiques populaires pour combattre des maladies causées par des bactéries responsables de toxi-infections alimentaires. 

Leur travail a été publié récemment dans le Journal de Chimiothérapie Antimicrobienne, une suite des précédentes recherches de l'auteur dans Microbiologie Appliquée à l'Environnement qui a
démontré de manière concluante qu'un concentré d'ail était efficace pour inhiber la croissance de la bactérie Campylobacter jejuni. 

L'ail est probablement l'un des plus puissants aliments naturels. C'est l'une des raisons pour laquelle les gens qui suivent un régime méditerranéen ont des vies aussi saines et longues. L'ail
est aussi très performant en laboratoire de recherche. 

« Ce travail me passionne beaucoup parce qu'il montre que ce composé a le potentiel de réduire des bactéries pathogènes de l'environnement et de nos aliments » a dit Xiaonan Lu un
chercheur docteur en sciences et auteur principal de l'article. 

L'une des découvertes les plus intéressantes est que l'ail augmente le niveau global d'antioxydants dans le corps. Scientifiquement connu sous le nom d'Allium sativa, l'ail est célèbre dans
l'histoire pour sa capacité à combattre les virus et les bactéries. Louis Pasteur a remarqué en 1858 que les bactéries mourraient quand elles étaient arrosées d'ail. Depuis le Moyen-Âge, l'ail a
été utilisé pour guérir les blessures, broyé ou en tranches et appliqué directement sur les blessures pour inhiber la propagation de l'infection. Les russes nomment l'ail, la pénicilline
russe. 

« C'est la première étape vers un développement ou une réflexion vers de nouvelles stratégies d'intervention », a dit Michael Kokel, co-auteur de recherches sur le Campylobacter
jejuni pendant 25 ans. 

« Le Campylobacter est une des causes bactériennes les plus fréquentes des toxi-infections alimentaires aux États-Unis et probablement dans le monde » a dit Konkel. Quelque 2,4 millions
d'américains sont atteints chaque année d'après le Centre américain de Contrôle et de Prévention des Maladies, avec des symptômes comme de la diarrhée, des douleurs abdominales et de la
fièvre. 

Les bactéries sont également responsables dans presque un tiers des cas du déclenchement d'une maladie paralysante rare connue sous le nom de syndrome de Guillain-Barré. 

Le disulfure de diallyle est un composé organosoufré dérivé de l'ail et de quelques autres plantes de la famille Allium. Il est produit pendant la décomposition de
l'allicine libéré quand on écrase l'ail. 

Lu et ses collègues ont observé la capacité du disulfure de diallyle à tuer les bactéries quand elles sont protégées par un biofilm visqueux (sécrété par la bactérie, NdT), ce qui les rend 1000
fois plus résistantes aux antibiotiques que les cellules bactériennes flottant librement. Ils ont découvert que le composé peut facilement pénétrer le biofilm protecteur et tuer les cellules
bactériennes en se combinant avec un enzyme contenant du soufre, et de ce fait changer la fonction de l'enzyme et bloquer efficacement le métabolisme de la cellule. 

Les chercheurs ont découvert que le disulfure de diallyle était aussi 100 fois plus efficace que les antibiotiques appelés érythromycine et ciprofloxacine et qu'il
agit souvent en un temps record. 

Deux travaux précédents publiés l'an dernier par Lu et ses collègues de l'université en Microbiologie Environnementale et Appliquées et en Chimie Analytique ont montré que le disulfure de
diallyle et d'autres composés organo-sulfurés tuaient efficacement des pathogènes d'origine alimentaire tels que le Listéria Monocytogénès et Escherichia Coli O157 :
H7. 

« Le disulfure de diallyle peut être utile pour réduire le niveau deCampylobacters dans l'environnement et pour nettoyer le matériel de transformation industrielle de l'alimentation,
car on trouve dans les deux cas la bactérie dans le biofilm » a dit Konkel. 

« Le disulfure de diallyle pourrait rendre beaucoup d'aliments moins dangereux » a dit Barbara Rasco, co-auteur des trois derniers articles et conseillère de Lu pour
son doctorat en sciences alimentaires. « On peut l'utiliser pour nettoyer les surfaces de préparation alimentaire et comme conservateur dans les aliments emballés comme les salades de pâtes
et de pommes de terre, les salades de choux et de la charcuterie ». 

« Ceci ne prolongerait pas seulement la durée de consommation mais réduirait aussi la croissance de bactéries potentiellement nocives » a-t-elle dit. 

La substance naturelle peut aussi être obtenue sans l'introduction artificielle de produits chimiques dangereux qui perturberaient ses capacités de réduction des maladies. 

Ironiquement, beaucoup de chercheurs pensent que les antibiotiques peuvent être l'un des nombreux facteurs qui contribuent à obstruer les intestins des jeunes enfants.


 


Source


 


Traduit par Bistro Bar blog


 

lasorciererouge 31/01/2013 12:33


http://www.notre-ecole.net/silicium-organique-g5-qui-a-peur-de-loic-le-ribault/

Betty 29/01/2013 13:08


Ca fait vraiment mal de voir que l'Europe est en train de prendre le meme chemin que les states, ou deja les meres de famille qui organisent des reseaux de "resistance" pour vendre des produits
frais de leur jardin ou du lait cru se font ARRETER, mauvaises citoyennes insoumises!!!!!!!!!!


J'espere que les francais vont se reveiller!!!!!!!!!! Et Maryse, ce n'est pas innocent que la Suisse continue a favoriser les methodes alternatives, toutes les tetes des grandes compagnies pharma
et de l'elite ont leur refuge en Suisse, tout comme ce n'est pas un hasard si les pesticides et OGM de Monsanto n'y sont pas utilises, ils ne sont pas si fous!

anniah 28/01/2013 10:27


la PEUR la peur  DES LABORATOIRES EN PERTE DE VITESSE,,,,,,,,,


voila de quoi est fait notre Monde pourri (le poison DISTILLE consciencieusement )


il faut se battre, ne plus fermer les yeux sur  tout ce que l on nous impose continuellement,  la Medecine des ANGES , DIVINE , est là aussi


DEMANDEZ ET VOUS RECEVREZ

Isa 28/01/2013 00:17


Si vous me permettez, dans un registre similaire :


Une pétition : la fin des laboratoires de proximité. Encore des milliers de gens qui ne pourront pas se soigner correctement faute de déserts médicaux. Les intérêts financiers encore, toujours...
et la vie humaine sacrifiée. Il y a urgence pour stopper ça. Question de santé publique. Merci de faire suivre.

http://www.touchepasamonlabo.com/php/index.php

Maryse 27/01/2013 22:04

Certains pays rétrogradent et d'autres comme la Suisse qui passent à la "conduite" supérieure ou ils reconnaissent même les soins Reïki, la chromothérapie, phytothérapie, homéopathie, etc...

Agelfique 27/01/2013 17:45


Pour moi, au delà des diverses recherches scientifiques qui tant à prouver l'efficacité de ses trois specialitées, il y a une preuve irréfutable, certe empirique, qui est l'utilisation par les
vétérinaires de ses médecines altèrnatives.


Les résultats sont toujours spéctaculaires. Et pourtant les animaux n'ont que faire de nos jugements sur ce point!

asta 27/01/2013 13:16


Malheureusement c'est bien maintenant qu'il faut protéger ces pratiques plus que jamais ! Nous avons trop longtemps oublié et fais une croix sur nos pratiques ancestrales de soin qui maintenant
reviennent sur le devant de la scène et nous éloigne des produits chimiques pour un soin de meilleure qualité et naturel.


Homéopathie , acuponcteur , ostéo , chiropracteur et j'en passe ... il faut leur définir un cadre légal pour exercer afin qu'il puisse aider notre population à se soigner correctement et de
manière durable .

ungars 27/01/2013 09:59


Pour l'osthéopathie, c'est bizarre : c'est la seule pratique qui soulage mes problèmes de dos. Et j'ai même été très surpris des résultats, car par rapport à la médecine conventionnelle, il n'y a
pas photo. Nos généralistes sont complètement dépassés. J'ai traîné pendant des années avec des médicaments et de la kiné largement peu efficaces, mais remboursés royalement par notre Sécurité
Sociale et nos Mutuelles...C'est même étonnant ce qu'un bon ostéopathe arrive à rétablir avec ses manipulations, des choses dont on avait même plus réellement conscience, tellement la médecine
"conventionnelle" vous avait laissé dans votre pathologie, soigneusement éludée (C'est dans la tête, monsieur, dans la tête ! Mais je l'avais finalement dans le cul !).


On peut comprendre que les médecins "conventionnels" et les big-pharma aient la rage de voir que 2 ou 3 séances d'osthéopathie (qui durent une heure quand même chacune, à côté des 9 minutes de
consultation de mon ex-généraliste !) soit plus efficaces que leurs traitements bidons...


Depuis que je fais de l'osthéopathie, je n'ai plus guère de problèmes, et surtout plus ces affreuses souffrances à hurler et à rester en arrêt de travail une voire deux semaines, et jamais,
jamais, jamais bien rétabli...


Oui, nos generalistes sont des ânes, toujours debout pour gagner plus, en faire de moins en moins, et avec qui nous sommes obligés de signer un contrat bidon : le "médecin traitant" (ils ne font
plus de visites à domicile, résultat, vous voyez un médecin qui ne vous connais pas, n'a rien de votre dossier médical, autrement dit, vous jouez parfois à la roulette russe !).

Agelfique 27/01/2013 05:29


Lobby, lobby quand tu nous tiens...

Isa 26/01/2013 21:41


Ben ça arrivera bientôt en France, déremboursements, interdictions de recourir à la médecine naturelle... pour nous obliger à consommer les poisons légaux du mondialisme, pharmacocriminels. C'est
déjà en vogue aux states... Pauvres ricains!

Nous sommes sociaux !

Articles récents