Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


France : des milliers de militaires attendent toujours d’être payés

Publié par Dav sur 14 Mai 2013, 10:14am

Catégories : #Société

 

Armée de terre

 

Plus d’un an et demi après l’installation du logiciel Louvois, les erreurs de paiement des soldes des militaires sont toujours aussi nombreuses et ils sont des milliers à en pâtir. 

Le 29 octobre dernier, le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian annonçait « la régularisation de toutes les soldes avant Noël » avec un dispositif exceptionnel d’avances de 30 millions d’euros. Mais plus de 6 mois plus tard, les dysfonctionnements de Louvois, le système informatique de paie des militaires, demeurent.

« Le plan d’urgence mis en place par le ministère de la Défense n’était qu’un palliatif. Ses ressources financières se tarissent et le calculateur ne fonctionne toujours pas. Fin avril, 7000 militaires étaient encore touchés par des défauts de soldes », affirme Nicolas Bara, le président de l’association Militaires et Citoyens.

« On a longtemps été dans le dialogue avec le ministère. Avec le changement de gouvernement, on a laissé du temps à Jean-Yves Le Drian. Mais les problèmes n’ont que trop duré. Quand un bug est réglé, un autre apparaît aussitôt. Aujourd’hui on en a ras-le-bol ».

 

Angélique Legarrec, à la pointe de la contestation des femmes de militaires au printemps 2012, est sur la même longueur d’ondes. Désormais membre du Comité d’utilisateurs du logiciel Louvois, elle déclare :

« Les différentes mesures prises par le ministère en octobre dernier sont un emplâtre sur une jambe de bois. Aujourd’hui, il y a encore des milliers de militaires qui ne perçoivent qu’une partie de leur solde, voire rien du tout. Pour les militaires du rang ou les sous-officiers qui n’ont pas des soldes mirobolantes, ça crée tout de suite de grosses difficultés. Certains ont été expulsés de leur logement en location, d’autres ne pouvaient plus remplir le frigo. On ne voit pas le bout du tunnel.»

 

Jusque-là plutôt épargnés par rapport à leurs collègues de l’armée de Terre, les marins connaissent à leur tour les "joies" du logiciel Louvois. "Le mois dernier le nombre de marins touchés était supérieur à celui des soldats de l’armée de Terre", assure Nicolas Bara.

Mais dix-huit mois après l’installation du logiciel Louvois, le mal dépasse ces «simples» erreurs de paiement des soldes.

 

«Les bugs à répétition de Louvois pèsent sur le moral des militaires. Certains ne veulent plus prolonger leur engagement au sein de l’armée», confie le président de l’association Militaires et Citoyens.

« Il y a une réelle défiance par rapport au logiciel, à la hiérarchie militaire et au ministère. La récente sortie du nouveau Livre blanc n’a fait que rajouter de l’huile sur le feu » confirme Angélique Legarrec.

Dernier événement en date qui exacerbe l’exaspération des soldats : les 106 millions d’euros de trop-perçus suite à des erreurs dans le versement des soldes. 65 000 militaires devront les rembourser.

« C’est très mal vécu par les militaires. En plus, on a appris l’existence de cette somme par voie de presse. Cela montre que le comité d’utilisateurs n’est qu’un leurre de concertation. C’est un casus belli. Désormais, on n’exclut aucune forme d’action ! »

Sources : Varmatin / Le Journal du Siècle

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 15/05/2013 01:16


Salut christian,


normalement tu as raison: c'est la suite logique. Mais peut-être les gouvernants ont-ils pensé a fabriquer une autre
guerre "du genre mali" mais qu'ils arriveraient, cette fois, a transformer en vrai "bourbier" pour s'assurer qu'ils n'auront pas a payer ces militaires...


Du temps des rois, pour s'assurer qu'ils n'auraient jamais a payer qu'une petite partie des soldes, il était d'usage d'envoyer les soldats par grandes lignes, à découvert, en uniformes
colorés ...pour être bien sur qu'il en tombe un maximum. Il y avait évidemment des ententes entre les chefs opposés ...car tout celà n'était, la plupart du temps, qu'une occupation pour les
bourgeois qui avaient des positions stratégiques et sécurisées pour assister aux spectacles quotidiens ...sur recommandations quand même car c'était un luxe d'être invité...


Petite question: ceux qui ont des retards dans le paiement de leurs soldes et primes sont-ils ceux qui sont régulièrement envoyés en "opération extérieures"? Si oui, ils devraient se poser des
questions ...sérieusement

christian 14/05/2013 19:29


N'importe comment nous savons bien que l état Français est en deficite.....après l armée ça sera les personnes qui bos dans le public et les retraités.........

Nous sommes sociaux !

Articles récents