Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Gaz de schiste: feu vert de la Commission européenne

Publié par David Jarry - Webmaster sur 26 Janvier 2014, 10:19am

Catégories : #Société

 

La Commission européenne a adopté mercredi une recommandation qui laisse la voie libre à l’exploitation du gaz de schiste en Europe à condition de respecter des « principes communs » minimaux, notamment sanitaires et environnementaux.

 

« Le gaz de schiste suscite des espoirs dans certaines régions d’Europe, mais également des inquiétudes. La Commission répond aux demandes d’ action en formulant des principes minimaux que les Etats membres sont invités à suivre afin de tenir compte des aspects environnementaux et sanitaires et de donner aux exploitants et aux investisseurs la prévisibilité nécessaire », a expliqué le commissaire chargé de l’Environnement, Janez Potocnik.

 

Au grand dam des organisations de défense de l’environnement et à l’encontre du souhait du Parlement européen, la Commission européenne a refusé d’imposer des normes juridiques contraignantes concernant l’exploration et l’exploitation de cette source d’énergie.

 

Les recommandations de Bruxelles sont « totalement insuffisantes pour protéger les populations et l’environnement des risques posés par l’extraction de ces hydrocarbures », a estimé l’ONG Les amis de la Terre. Elle a dénoncé dans un communiqué « le manque absolu de courage de l’Union européenne qui, face aux pressions des lobbies, a renoncé à prendre des mesures concrètes dans ce domaine ».

 

« Un site ne pourra être sélectionné que si l’évaluation des risques démontre que la fracturation hydraulique à haut débit n’entraîne la libération directe d’aucun polluant dans les nappes phréatiques », recommande notamment la Commission.

 

Les Etats devront également s’assurer que les installations pour exploiter le gaz de schiste soient « construites de manière à éviter des fuites à la surface et des déversements dans le sol, l’eau ou l’air ».

 

Les évaluations d’impact sur l’environnement devront être menées avec « le maximum de transparence », insiste le texte de la Commission. Les autorités nationales devront ainsi informer le public des produits chimiques utilisés durant la fracturation hydraulique.

 

Les Etats membres de l’Union sont simplement invités à appliquer les principes formulés dans un délai de six mois et, à compter de décembre 2014, à informer chaque année la Commission des mesures qu’ils auront mises en place.

 

Le développement du gaz de schiste dans l’UE est controversé. Certains pays (Royaume-Uni, Danemark, Pologne, Roumanie) développent des projets d’exploration, mais la France et la Bulgarie ont interdit l’exploitation. L’Allemagne a banni la fracturation hydraulique dans les zones riches en eau de son territoire.

Source: 
Goodplanet.info
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

ummite 27/01/2014 10:31


voilà une des raisons ( principales ) de sortir de la zone euro en urgence , vous n'êtes plus chez vous , n'avez plus
aucun droit sur vos propriétés . et je n'ose évoquer les traités félons de mitterrand ( maastricht ) et sarkozy (
lisbonne ) qui sont à 100% les causes du chômage , de la dette .


invalider la loi inique du 3 janvier 1973 , loi dite pompidou-vge . qui fut la clé du système de la dette actuelle .

duron 26/01/2014 14:18


faut leur faire peter leurs intallations ,quand ils ne veulent pas comprendre,


legitime defense,car eux nous font peter la santé donc la vie sans compter


qu'ils petent irreversiblement la nature ce qui veut dire double crimes.

Nous sommes sociaux !

Articles récents