George Soros estime qu'il reste trois mois à l’Europe pour sauver l’euro

Publié le 5 Juin 2012

   

George Soros estime qu'il reste trois mois à l’Europe pour sauver l’euro

Photo: EPA

Le milliardaire américain George Soros estime qu’il ne reste à l’Europe que trois mois pour sauver la monnaie unique. Selon lui, c’est bien le délai que les marchés sont prêts à attendre, ensuite ils commenceront à exiger davantage mais les autorités ne sauront pas satisfaire leurs exigences.

George Soros prévoit également que les Grecs iront aux élections législatives du 17 juin suffisamment effrayés par la perspective d’une expulsion de l’Union européenne et que les élections seront remportées par les forces prêtes à appliquer l’accord avec les créanciers. Pourtant le gouvernement ne pourra de toute façon pas remplir tous les engagements et la crise atteindra son point culminant à l’automne.

ruvr.ru

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et aprés

Rédigé par Dav

Publié dans #Société

Commenter cet article

nadine 06/06/2012


Tu as bien raison RethymnoGirl , une grosse crise va être pour beaucoup un gros électrochoc! pour moi il est déjà passé ! est-ce un cadeau ??? Merci de ton témoignage!

MadJack 06/06/2012


Fabuleuse C. LAGARDE ... qui ne paye pas d'impôts.


Faites ce que je dis, pas ce que je fais ! Stupéfiant.


Fermer le ban de l'analyse à 2 balles. MadJack ;-/

lasorciererouge 07/06/2012


Mme LAGARDE à un fan club !!


...non mais je rêve, elle enfonce encore plus le clou dans une plaie béante et vous dites merci ?!


..et pourquoi pas lui dérouler le tapis rouge ??


Pas besoin de quitter la Françe pour voir autour de nous cette consomation à outrance,...vu que la nourriture spirituelle (.. pas de religions ici !) en est réduite à une peau de chagrin.


J'ai moi même eu ce genre de comportement...un esprit sans espoir ce raccroche à ce qu'il peut...et puis !! 

lasorciererouge 07/06/2012










"La rupture avec l'euro est-elle possible ?" - Athènes 05 juin 2012





En nous réveillant ce matin, nous avons appris que nous sommes aussi, tous... Lettons. Nos commentateurs radiophoniques ont ainsi découvert les dernières
déclarations de Christine Lagarde lors d'une interview accordée au journal suédois Svenska
Dagbladet, car en résumé, nous devrions nous inspirer de l'exemple des politiciens Lettons qui se sont pliés au programme du FMI. Contrairement à la Grèce, les reformes ont été largement
acceptées.


« On nous raconte que nos politiciens sont bien sages car ils acceptent toutes les décisions des européens, c'est à dire des Allemands, sans même protester.
Cela fait 23 ans que nous attendons une amélioration. Nos salaires mensuels s'élèvent à 150 euros ou au mieux à 300 euros, une honte, nous mourons à petit feu aussi, et voilà que vos politiciens
et les Allemands vous ordonnent d'accepter les salaires bulgares, non, et encore non, nous n'en voulons plus chez nous non plus, ils veulent écraser nos peuples c'est évident. Chez vous, il y a
certains riches mais ils se disent en difficultés, mon salaire de femme de ménage a été diminué, sauf que la dame pour qui je travaille, vient d'acheter un nouveau chien pour 350 euros, et ce
n'est pas terminé, il faut encore payer pour qu'elle le fasse vacciner. Je retourne chez moi en Bulgarie me changer les idées en juillet, et qui sait, j'y resterai... Bien voilà c'est pour ce
médicament, vous l'avez encore ? »


Lire la suite... »

MadJack 08/06/2012


Letapisrouge, lasorciererouge... vous connaissez jacklerouge ? ;-/

lasorciererouge 10/06/2012


Europe: TOUT ce qu'on vous a toujours caché. Vidéo à ne pas manquer



 


 


Le fait que les hommes tirent peu de profit des leçons de l'Histoire...


c'est la leçon la plus importante que l'histoire nous enseigne..."
"Le monde est dangereux non pas à cause de ceux qui font le
mal,


mais à cause de ceux qui regardent et laissent
faire”
Albert Einstein (1879-1955)



"Dans les temps de tromperie
universelle,


dire la vérité devient un acte
révolutionnaire."
George Orwell, (1903-1950), auteur de 1984.


 


 



U.P.R. "Pourquoi l'Europe est-elle comme elle... par
lucinthesky33


.



U.P.R. "Pourquoi l'Europe est-elle comme elle est
?"22/01/11par lucinthesky33




http://www.u-p-r.fr/ François ASSELINEAU , Haut Fonctionnaire
, Diplômé d’HEC et sorti vice-major de l’ENA en 1985 , Inspecteur Général des Finances , nommé en 2005 Délégué Général à l'Intelligence Economique à Bercy , Il a créé un nouveau parti politique
l’Union Populaire Républicaine (UPR), le 25 mars 2007 :
http://u-p-r.fr

lasorciererouge 12/06/2012


Lagourde en remet une couche: "Les Grecs doivent absolument payer leurs impôts"








Photo: Une cruche


 


La directrice générale du Fonds monétaire international Christine Lagarde a répété lundi lors d'un entretien télévisé qu'il
lui paraissait indispensable que les Grecs paient leurs impôts pour que le pays se redresse.


"Je pense que le fait que les contribuables paient leurs impôts est un outil nécessaire pour redresser la situation de n'importe
quel pays. La Grèce, comme les autres", a affirmé Mme Lagarde lors d'un entretien avec CNN, dont la chaîne américaine a retranscrit des extraits sur son site internet. 

La Française avait suscité la colère de l'opinion publique, de la presse et de la classe politique grecques en déclarant au
quotidien britannique The Guardian le 25 mai que les Grecs devaient "s'entraider collectivement" en "payant tous leurs impôts". Ces propos ont été perçus "avec beaucoup d'irritation et ont
suscité des vexations", a regretté lundi Mme Lagarde. 

Le FMI a accordé en mars à la Grèce un nouveau prêt de 28 milliards d'euros, succédant à celui de 30 milliards d'euros de mai 2010,
dont deux tiers avaient été versés. Les négociations sur les suites du versement de ce nouveau prêt sont en suspens en attendant les élections législatives du 17 juin. 

Dans leur dernier rapport sur l'économie grecque, en mars, les économistes du FMI déploraient de "faibles collectes d'impôts
directs, dus à une assiette étroite et à une évasion fiscale très répandue".


Source: 7s7


 


Pourquoi Lagourde est une cruche 





 


1- Madame Lagarde ne paie pas ses impôts en France du fait de son "statut"


2- Elle pourrait baisser son pharaonique salaire


3- Elle pourrait rapatrier ses sous qu'elle cache en Suisse.


4- Le FMI aurait dû le demander au début de la crise, quand les grecs avaient encore un peu d'argent avec un salaire respectable.
Car pour l'heure, les impôts ont largement augmenté dans ce pays et les salaires largement baissés.

lasorciererouge 14/06/2012


ALERTE ROUGE : CA VA SECOUER DUR





 


Par Menthalo – Nous avons eu une information par un “initié” hier mercredi en début d’après midi, d’une imminente sortie de l’Espagne de l’Euro. Retour à la péséta avec dévaluation de 20% et
Banking holidays espagnoles peut-être dés le vendredi pour empêcher les mouvements de capitaux vers l’étranger. Pour être très exact, cette source n’a pas donné le timing précis. Il n’a
pas affirmé si c’était ce week-end ou le suivant ou… Il a dit ‘imminent’.


Cette confidence vient en confirmation de différentes analyses anticipant une sortie de l’Espagne de l’Eurozone avant la Grèce, comme ici sur Marketwatch il y a 15 jours.


Deuxième alerte rouge


Hier, en début de soirée, une nouvelle alerte était donnée par Steve Quayle, informé par une des sources au cœur du système bancaire international annonçant : “Fermeture imminente des banques
espagnoles, qui va s’étendre à l’ensemble des PIIGS et même en France.” Son contact annonçant que “Morgan Stanley est le prochain Lehman Brothers” … “Sortez des marchés maintenant. NOW.” Le
message de Steve Quayle a été viral sur le net, il a été repris notamment par silverdoctors, si vous voulez le lire in extenso. Je vous en ferai une traduction globale demain.


Troisième alerte rouge ce matin


La société OANDA a annoncé qu’elle bloquerait toutes les négociations de ses clients sur le Forex à partir de 6.00 dimanche 17 juin en raison d’un événement potentiel majeur sur les marchés en
dehors des heures d’ouverture des bourses. (publié cette nuit par Zerohedge )


Dés la première alerte hier, j’avais contacté par mail notre ami Pascal Roussel en poste à la BEI, en lui demandant quelles pourraient être les réactions de l’Euro-Dollar en cas d’une sortie de
l’Espagne de la zone Euro. Cette phrase est parfaitement claire. C’est moi qui lui ai demandé les réactions des marchés au cas où cet événement arriverait. Il n’a en aucune manière indiqué que
cet événement était possible, ni attendu, loin de là. Voilà ma question et sa réponse, que je cite avec son autorisation.


question de menthalo au financier : Que se passe t’il à ton avis sur l’Euro-Dollar … hausse-baisse si l’Espagne sort de l’Euro brutalement ? L’Euro peut-il remonter parce qu’il est soulagé
d’un fardeau ? ou au contraire L’Euro chute parce que la sortie d’un seul de ses membres casse le mythe ?
ou bien le cours chute d’abord puis remonte fortement après ? Pas facile…
Quid si la Grèce sort d’abord et que l’Espagne suit ? Effondrement ? ou soulagement….


…….


La suite sur LIESI

lasorciererouge 23/06/2012


La situation de la Grèce est-elle devenue INEXTRICABLE ?



23juin




Le 20 juin 2012, Antonis Samaras a prêté serment en qualité de nouveau Premier ministre grec. Dans une allocution il a promis de “tout faire pour sortir
le pays de la crise” et “donner un espoir tangible au peuple grec”. Si au terme des résultats du 17 juin, son parti est arrivé en tête, il a dû composer et le nouveau gouvernement est le fruit
d’une coalition entre ND, le parti socialiste grec, le Pasok, et la Gauche démocratique. A eux trois, ils obtiennent une majorité parlementaire de 179 députés sur 300. En réalité, cette
coalition est très fragile ! C’est ainsi que le Pasok et la Gauche démocratique soutiennent le gouvernement mais ont refusé d’y participer… On ne se compromet pas si
les choses tournaient mal !


L’une des premières priorités de Antonis Samaras est de “convaincre Bruxelles et surtout Berlin de la nécessité d’apporter un peu d’air à l’économie grecque en desserrant le corset de
l’austérité”. Le ministre des Finances, Vassilis Rappanos, est le président de la Banque nationale de Grèce qui appartient au Pasok et fut aussi un élément important lors du passage de la Grèce
à l’euro.


Les négociations avec les créanciers s’annoncent très difficiles. Pour commencer, il faut renégocier les conditions imposées par les
bailleurs de fonds du pays : Banque centrale européenne, Fonds monétaire international, et Commission européenne.


Ensuite, Antonis Samaras doit demander deux années supplémentaires pour imposer le train des mesures d’austérité exigées. Il souhaite également soutenir les chômeurs, diminuer le taux de la TVA
sur la restauration de 23 à 9% en période où le tourisme est vital ! Il est également prévu de diminuer l’impôt sur les sociétés et d’abaisser la plus haute tranche d’imposition de 45% à 32%.
Réponse déjà connue, car immédiate, du président de l’eurogroupe, Jean-Claude Juncker : “pas de modification substantielle” du programme. Pas question de changer “les paramètres du
plan “.


Restent les privatisations, comme l’évoque le nouveau Premier ministre grec. Mais elles n’ont rapporté qu’environ un milliard d’euros quand l’Etat en attendait 50 milliards !…


On apprend encore qu’un délai d’une année supplémentaire coûterait aux bailleurs de fond “une somme entre 20 et 25 milliards d’euros”, dit-on à Bruxelles. Voilà un autre sujet
de discorde entre différents pays européens pour la réunion du prochain Conseil européen, les 28 et 29 juin. Et ce n’est pas fini car Angela Merkel rejette tout ce qu’on lui
propose.


La question à se poser n’est peut-être pas celle de savoir quand la Grèce, ou l’Espagne ou l’Italie, etc., quitteront la zone euro, mais qu’attend faire l’Allemagne avant la débâcle ?

lasorciererouge 06/08/2012


Documentaire “Catastroïka”, intégral et sous-titré français le6 Août 2012


 





Les créateurs du Debtocracy, le documentaire vu par plus de 2 millions de spectateurs, reviennent avec une nouvelle production. CATASTROIKA cherche les conséquences de la liquidation totale de la
Grèce.


Révisant des exemples de privatisations dans des pays développées, CATASTROIKA essaie de prévoir ce qui va se passer si le même modèle s΄applique à un pays sous surveillance économique…


www.catastroika.com