Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


H1N1: le calvaire des victimes du vaccin et les tragédies familiales dont on ne parle jamais

Publié par David Jarry - Webmaster sur 17 Février 2014, 21:09pm

Catégories : #Santé

 

 

 

Et dire qu'ici en Belgique, la Ministre de la Santé fédérale, Laurette Onkelinx, avait déclaré à la Chambre qu'on ne réutiliserait l'adjuvant vaccinal en cause dans ces vaccins (le squalène) qu' "en cas de nécessité absolue" (cf p. 34)!

 

Entendez par là : si les mêmes experts réaffirment qu'il faut vacciner contre un futur virus pandémique dans un contexte où des Etats financent des recherches étrangement destinées à croiser des virus grippaux pour les rendre plus virulents et plus transmissibles! Mais même si un virus était véritablement virulent, rendez-vous bien compte à quel point il est inacceptable d'imposer ou de recommander aux personnes des vaccins capables de donner lieu à pareilles tragédies.... même s'il ne s'agissait que d'1 cas sur 1 milliard et c'est hélas infiniment plus!!!!!!!!!!! Le caractère "absolu" de la prétendue nécessité de vacciner ne doit jamais être laissée à l'appréciation de quelque expert que ce soit, pour la simple et bonne raison que les plus grands vaccinologues ont avoué ne même pas savoir ou comprendre comment marchent les vaccins... Triste bilan humain de ces manoeuvres d'apprentis-sorciers!

 

En Belgique, selon les chiffres officiels, 12 699 enfants ont reçu ce vaccin H1N1 adjuvanté avec une répartition par âge telle que celle-ci:

 

- 1323 enfants de - de 4 ans

- 2586 enfants entre 5 et 9 ans

- 3489 enfants entre 10 et 14 ans

- 5301 ados entre 15 et 19 ans 

 

Pour eux, le vaccin a multiplié le risque de narcolepsie par au moins 14 selon les données de l'étude du British Medical Journal. Et quid de tous les autres risques d'autres maladies associées à ce vaccin et pouvant survenir à court, moyen et long terme (alors que les essais cliniques eux, n'ont porté que sur quelques jours!)?? Comme par hasard, aucun cas de narcolepsie post-vaccinale n'aurait été signalé en Belgique... mais le Dr Saluzzo, médecin de Sanofi Pasteur et consultant OMS avait aussi affirmé dans une vidéo que "par chance" le virus de singe cancérigène  SV40 qui a infecté des dizaines de millions de gens dans les années 50 et 60 via les vaccins polio n'était pas... cancérigène (contrairement à d'autres publications qui ont retrouvé de façon convergente ce virus dans de nombreuses tumeurs de localisations diverses: système nerveux, os, plèvre etc.). Prudence donc avec ces affirmations faussement rassurantes qui sont somme toute assez peu crédibles au regard des cas à l'échelle du monde.

 

Dr Saluzzo: faut-il rire ou pleurer, s'inquiéter ou se rassurer? Nous vous laissons juges....

 

  

NB: Il est intéressant mais aussi effrayant de noter dans ce compte rendu parlementaire, en p.35, à quel point Laurette Onkelinx nie les derniers résultats (donc des informations nouvelles tombées au fur et à mesure, y compris des confirmations) sur les risques de l'adjuvant AS03 et à quel point elle essaie de couvrir son choix d'achat des seuls vaccins adjuvantés...De deux choses l'une: ou bien elle était déjà au courant des risques au moment de l'achat et alors celui-ci était d'autant plus criminel ou bien elle n'était pas au courant et alors elle doit avoir le courage et l'honnêteté de reconnaître le caractère nouveau des publications et des confirmations du risque de narcolepsie associé à cet adjuvant à base de squalène. Au lieu de ça, c'est un entêtement préoccupant qu'elle "offre" si on peut dire à un public qui mérite mieux!

 

 

 


Commenter cet article

ummite 18/02/2014 09:34


le vrai problème , ce n'est pas ces véreux de la santé !


le vrai problème sont ceux qui les protègent directement ( les gouvernements ) et indirectement ( la population ) qui continue de voter pour ces gouvernements en garantissant l'alternance en
votant pour les mêmes .


donc , si la population voulaient vraiment en finir avec ces criminels , elles changeraient leur fusil d'épaule . ,
s'occuperaient des responsables , hors rien ne se fait : donc qui ne dis rien consent .

rom1 18/02/2014 06:56


Mais non.... si y a QUE quelques milliers de morts sur des millions de vaccination! c'est pâs grave...!!!     pfffffffffff........

michele 17/02/2014 22:26


il serait grand temps qu'on mette des noms sur ces crimes car ce sont des crimes,est venu le temps des reglements est ces criminels doivent payer eux et leurs complices familles..ainsi que
l'ordre des medecins complaisants et complices.


c'est simple et justice......................................

Nous sommes sociaux !

Articles récents