Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Haarp crée le plus long nuage de plasma artificiel

Publié par Dav sur 27 Février 2013, 21:01pm

Catégories : #Sciences

En projetant de puissantes ondes radio vers l'ionosphère, le programme Haarp permet d'étudier cette zone très mal connue de l'atmosphère et même d'en tirer parti pour diverses applications. L’une d’elles est la création de nuages de plasma artificiels utilisables pour les télécommunications ou la détection par radar. Avec une stabilité obtenue durant plus d'une heure, Haarp vient de battre son record de durée.

Haarp (High Frequency Active Auroral Research Program) a fait et fera encore couler beaucoup d’encre. Certains y voient plus qu’un simple programme de recherche scientifique (et tout de même en partie militaire) américain portant sur l’ionosphère. Pour eux, il ne s’agit pas d’un projet destiné à mieux comprendre comment les orages magnétiques affectent les communications radio mondiales, les systèmes de navigation par satellite ainsi que les réseaux de transport d'électricité sur de longues distances, que ce soit pour des usages civils ou militaires.

On n’a jamais pu démontrer cette affirmation, même si l’on sait bien qu'Haarp est en partie financé par la fameuse Defense Advanced Research Projects Agency (Darpa), bien connue entre autres pour les travaux en robotique qu’elle soutient.

 

 

Les motivations scientifiques derrière Haarp sont simples à comprendre, lorsque l'on sait que l'état de l'ionosphère est en constante évolution sur des périodes de quelques minutes, heures ou jours, voire des saisons et des années. Or, les mesures pour tenter de mieux comprendre ce qui s'y passe sont notoirement difficiles.

Des miroirs en plasma pour réfléchir les ondes radio

Les ballons ne peuvent pas atteindre l'ionosphère parce que l'air y est trop ténu, et les satellites en orbite ne peuvent s'y installer parce que l'atmosphère y est encore trop dense. Par conséquent, la plupart des expériences sur l'ionosphère ne fournissent que des bribes d'informations. La perturber directement avec des faisceaux d'ondes radio adéquats et étudier ses réponses est un moyen de contourner ces obstacles.

Il est certain qu’avec Haarp, on cherche aussi à faire des sortes de nuages de plasma artificiels qui peuvent servir de miroir pour des ondes radar ou des télécommunications à haute fréquence.

Les membres d’Haarp viennent d’annoncer qu’ils avaient battu plusieurs records avec les nuages de plasma qu’ils essayent de créer vers 170 km d’altitude. Il y a d’abord le record de la durée de vie pour ces bulles de plasma. Les précédentes se dissipaient en dix minutes environ, alors qu’actuellement, elles peuvent rester stables pendant une heure. De plus, la densité d’électrons libres est aussi passée de 4 x 105 à 9 x 105 électrons par cm3.

 

Laurent Sacco, Futura-Sciences

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

lasorciererouge 20/11/2013 22:09


http://rustyjames.canalblog.com/archives/2013/11/20/28473905.html#utm_medium=email&utm_source=notification&utm_campaign=rustyjames


HAARP en Chine

Yann 28/02/2013 08:23


Il faut préciser que le projet HAARP n'est pas unique, mais que les Européens - Allemagne, France, Royaume Uni, Finlande, Norvège, Suède - ont l'EISCAT (European Incoherent Scatter Scientific Association) à Tromso en Norvège et que les Russes ont la station SURA, près de Nijni
Novgorod.


Que ce projet soit financé en partie par la Défense US n'a rien d'étonnant, c'est une vieille habitude, ce qui profite au civile profite au militaire, quel que soit le pays.


 


Que certains y voient une terrible base expérimentale d'arme dévastatrice digne du Dr Folamour (Kubrick) ou du Colonel Olrik (Blake et Mortimer), pourquoi pas... on n'empechera personne de tomber
dans la suspition obsessionnelle et permanente, comme pour les Chemtrails.

Cléa 27/02/2013 21:47


C'est quoi des nuages de plasma ? quelle en est la composition ? 


Justement cet après midi on a vu  un large voile audessus de nous, composé de longs filaments très rectilignes, qui ne pouvaient pas être naturels, et ne ressemblaient pas aux trainées
habituelles des chemtrails. Ils convergeaient tous vers un même point, partant donc en étoile, et couvrant  presque la totalité du ciel. Ils se sont maintenus pendant au moins deux heures,ce
qui est aussi inhabituel (les chemtrails restent au grand maximum1/2h, selon mes observations personnelles) Jee me suis vraiment demandé ce que c'était !!! 

Nous sommes sociaux !

Articles récents