Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Hécatombes de poissons : République de Malte, Russie, Chine, Cuba, Nicaragua, Algérie et France

Publié par Dav sur 20 Septembre 2013, 06:17am

Catégories : #Climat

Image à titre représentatif uniquement

 

 

Ile de MALTE 

 

Des centaines de poissons on été retrouvés morts prés d’ IL-Maghluq à Marsascala par manque d’oxygène, a annoncé le ministère des Pêches.

L’ONG Nature Trust a indiqué qu’elle enquêtait sur cette nouvelle hécatombe mystérieuse, elle a exhorté le public de préserver IL-Maghluq et de signaler toute activité illégale à la police.

«Notre préoccupation se tourne vers les espèces rares et protégées d’IL-Maghluq , par exemple le killifish qui peut être trouvés dans les marais salant de la région », a indiqué l’ONG.

Le Département des pêches a déclaré que la majorité des poissons était des dorades et des loup de mers,  une opération de nettoyage a été déployé pour nettoyer la zone.

Il-Maghluq est l’un des rares habitats que l’on trouve dans les îles maltaises qui fait actuellement l’objet d’un plan de gestion dans le cadre du réseau Natura 2000.

© Nature Alerte / Malta Today

 

 

Russie

 

10 baleines échouées ont été retrouvés le long de la côte Tchoukotka en Russie.

Une équipe de scientifiques russes a trouvé les restes de 10 baleines grises échoués dans la région de Tchoukotka en Russie. Les restes ont été découverts lors d’une inspection aérienne de la côte arctique de la Tchoukotka entre le 1er Septembre et le 8.

Stanislav Belikov, responsable de la conservation de la faune marine à l’Institut de recherche protection de la nature, a déclaré que les 10 mammifères marins ont échoué sur 800 kilomètres d’une partie de la côte.

«C’est un assez grand nombre, d’autant que six de ces baleines ont  échoués dans une zone côtière de 120 kilomètres. Ils ont peut-être été blessé par des chasseurs ou attaqués par des épaulards, mais nous ne devons pas écarter la possibilité d’une maladie. » 

© Nature Alerte / RIA Novosti

 

 

Chine 

 

Des milliers de poissons morts flottent tout le long des rives sur 15 km de la rivière Huangpu

Le 13 septembre dernier des milliers de poissons morts ont fait leur apparition sur les deux rives de la rivière Huangpu En Chine. Plus de 2 tonnes de poissons y ont été retiré à l’épuisette.

C’est la troisième fois cette année , des cas similaires ont déjà touché cette rivière a déclaré  M. Wang,  responsable de la sécurité fluviale de la région. Nous ne savons pas ce qui peut en être responsable.

© Nature Alerte / news.dayoo.com

 

 

Cuba 

 

l’apparition sur les plages d’un nombre considérable de poissons morts provoque la panique à Caimanera

«Il y a une quantité énorme de poisson morts ici sur les plages de Caimanera, de tous types et de toutes tailles, cela a créé une atmosphère de panique dans la population , a déclaré un témoin, les gens sont effrayés , car cette hécatombe touche à la fois l’économie et la sécurité alimentaire de la région . »

Stephen Castaneda spécialiste du Ministère de la Science , de la Technologie et de l’Environnement a confirmé l’évènement, des échantillons de poissons et d’eaux sont en cours d’analyse, il émet l’hypothèse d’une invasion d’algue pour expliquer le phénomène.

Les résidents croient eux, à une pollution par des eaux usées déversées dans la baie par une usine voisine.

Des centaines de pêcheurs à Caimanera attendent avec impatience les résultats du labo pour reprendre leurs activités de pêche.

© Nature Alerte / Martinoticias

 

 

Nicaragua

 

Plus de 800 poissons, 2 dauphins et deux tortues s’échouent sur une plage de Carazo,

Les autorités environnementales du Nicaragua ont déclaré lundi que plus de 800 poissons, deux dauphins et deux tortues olivâtres ont été retrouvé échoués sur une plage de Carazo (sud).

Par ailleurs, deux dauphins ont été retrouvés morts à l’embouchure de la rivière Escalante, dans le Pacifique Sud et deux tortues olivâtres sur une zone de refuge faunique pour des raisons encore inconnues, a dit l’officiel.

Une délégation du ministère de l’Environnement, de l’Institut de la Pêche et de la Force navale s’est rendue sur les lieux pour enquêter sur la mort de ces animaux, que certains attribuent à l’utilisation communautaire d’explosifs pour la pêche dans les eaux du Pacifique, « toutefois aucun rapport de lésions suspectes, ni plaies ou coups n’ont été observé sur les animaux« , a déclaré le ministère.

En outre, l’expédition sera utilisée pour étudier la faible présence cette année des tortues Ridley une espèce en voie de disparition qui fraient normalement massivement dans la région.

«C’est un mystère», ce qui se passe ici, rapporte un officiel.

«C’est peut-être dû aux changements climatiques ou à des courants océaniques.»

La Fondation du Nicaragua pour le développement durable (FUNDENIC) a déclaré en Avril que l’utilisation d’explosifs pour la pêche avait causé la mort de milliers de poissons, de tortues et de dauphins sur la côte du Pacifique

© Nature Alerte/ E & N

 

 

Algérie 

 

Mort inexpliquée d’une importante quantité de poisson dans les eaux de l’oued Seybouse.

D’importantes quantités de poissons morts, flottant à la surface, sont visibles dans les eaux de l’oued Seybouse, au lieu-dit Rasfa,dans la commune de Boumahra-Ahmed prés de Guelma.

D’autres poissons morts, des barbeaux notamment, gisent également près des berges de ce cours d’eau, non loin de la station de pompage relevant de l’ONID (Office national de l’irrigation et du drainage).

Des éléments de la gendarmerie nationale et des représentants des directions de l’environnement et de la pêche se sont rendus sur place, tandis qu’une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de ce phénomène.

Source APS

 

 

France 

Des centaines de poissons morts dans le Dadou pollué

 

Triste fermeture de la pêche en ce dimanche 15 septembre pour deux pêcheurs tarnais qui souhaitaient pour la dernière fois de la saison lancer le bouchon. Fabien Martinez qui était parti avec Yannick Bayol raconte sa drôle de sortie. «On voulait faire la fermeture sur le Dadou entre Arifat et Lafenasse. Nous étions en barque en amont d’une petite retenue dont le plan d’eau s’étale sur plus de deux kilomètres. On sentait une odeur nauséabonde, de pourriture puis on a vu des brochets de près d’un mètre, des carpes de plusieurs kilos, des sandres de 70 à 80 centimètres morts en état de décomposition. On a tout plié et on est rentré».

 

Phénomène inexpliqué

 

Au-delà de cette désolante partie de pêche se pose désormais la question de la cause de cette mortalité des poissons, forcément anormale. Stéphane Cabanes, président de la fédération départementale de pêche précisait hier en fin de journée : «Le président de la société de pêche de Réalmont s’est rendu sur place, à la digue du barrage de la Moulinotte, et a en effet constaté que plusieurs poissons étaient morts. On ne s’explique pas ce phénomène». Stéphane Cabanes se rappelle quand même qu’il y a deux ans, une pollution avait été constatée sur cette portion du Dadou lorsqu’un propriétaire avait effectué un lâcher d’une petite retenue, mais hier cette retenue était pleine, «cela ne peut donc pas venir d’elle», conclut le président des pêcheurs tarnais.

D’autres hypothèses viennent à l’esprit. Un ravinement des terres alentours dû aux pluies ? Un accident qui viendrait des carrières situées en amont ? Un acte malveillant ? Hier soir les gendarmes de Réalmont se sont rendus sur les lieux pour constater les faits mais nul doute que dès aujourd’hui les services de l’ONEMA (1) procéderont aux analyses ad hoc afin de déterminer l’origine de cette pollution.

 

Dans la vallée de Chamonix, nouvelle pollution des Eaux noires

 

Le torrent descendant sur Vallorcine subit à nouveau une pollution. Et à nouveau, société de pêche et élus montrent du doigt la société Réseau ferré de France (RFF) en charge du chantier surplombant le torrent : la rénovation du tunnel des Montets.

Une histoire à rebondissement puisqu’en automne dernier déjà, ledit chantier a été ouvertement soupçonné d’avoir purement et simplement éradiqué de toute vie le torrent des Eaux noires, dont une souche de truites fario unique au monde.

Élus et pêcheurs parlent de déversement de poussières de ciment, suffisamment pulvérulentes pour asphyxier toute vie animale aquatique et laisser quasiment aucune trace. Cette fois-ci, le “nuage” a été observé par de nombreux témoins et la source (le chantier) identifiée.

 

http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents