Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Importante la crise solaire. Maux de tête, étourdissement, oreilles qui sifflent.

Publié par Dav sur 17 Juillet 2012, 09:52am

Catégories : #Soleil

 

Beaucoup de lecteurs ont de la difficulté à supporter les changements récents. Voici quelques exemples :

 

« ce qui m'interpelle c'est la hiérarchisation que" je fais " dans mes fautes morales envers mes semblables , familles ou connaissances,et le différentiel dans le l'éprouvé émotionnel (somatique et phychique )désagréable qui en découle… Cet "éveil" est dans le prolongement de mes ruminations...., c'est un "processus" d'accouchement " long et douloureux....il faut espérer que tout cela sera à terme salvateur pour chacun de nous . »

 

« En tous cas je ressens maintenant directement les effets des éruptions solaires. Cela me provoque des irritations sur la peau, ma mémoire diminue, mon psychisme devient perturbé, plus instable, agressif. Il se passe vraiment des choses qui nous sont cachées, mon corps ne me ment pas ! »

 

« …Mes instabilités psychiques deviennent difficiles à supporter, chaque problème prend de l'importance. Très difficile de rester objectif. C'est usant et cela ne donne pas signe de vouloir cesser… »

 

C'est l'éveil. Comme si les souvenirs se raboutaient tout à coup et présentaient les choses dans un portrait nouveau qui n'avait pas été vu auparavant. Ce n'est pas un portrait différent, mais plus riche, plus texturé, tenant compte de plus de détails. Une conscience qui s'élargit. Le moment ou notre propre rôle dans ces souvenirs prend de plus en plus de place jusqu’à nous retourner une image douloureuse, mais plus réaliste de notre vie. Tout ce qu’il faut pour sombrer dans un trou profond de culpabilité et de dépression. Le ruminage total. Ça dure de quelques semaines à quelques mois à la fois et le moment n’est pas le même pour tous. Des facteurs génétiques sont peut-être à l’oeuvre.

 

Être charitable pour soi-même. C’est le début. S’en remettre à un jugement détaché et omniscient qui n’est pas celui de vos pairs. Eux n'y peuvent rien de toute façon. C'est entre vous et vous. Prier aide et permet ça.

Apprendre à devenir un observateur de la situation et ne pas réagir émotivement. Se réserver le droit d’y réfléchir à nouveau. Ne pas laisser les réflexions nous consommer. Analyser ses humeurs et ne pas accepter de communiquer si elles ne sont pas optimales.

 

Passez le plus de temps possible en bas du niveau du sol dans un endroit frais. Nu-pieds, quelques heures par jour. Gardez un chapeau. Ne pas s’exposer au soleil du midi et profiter de la fraiche de l'aube du matin et du lever de soleil. Consommez de l'eau glacée régulièrement et de la nourriture légère. Peu de viande.

 

Pierre de Chatillon

 

publi 3-4Vers un nouveau paradigme

2012 et apres

 

 

 

 

 

Commenter cet article

clovis simard 07/09/2012 17:57


Blog(fermaton.over-blog.com),No-23. - THÉORÈME PARTICULAIRE. - Proton dans l'Atmosphère.

noura 17/08/2012 23:29


Bonjour je suis nouvelle mais je vous sui depuis 6 Mois .


Moi j'ai des vertiges , je m'evanoui je sais pas c'est normal , j'ai l'impression d'être ailleurs et moi aussi j'ai envie de tout lacher d'un coup .


Désolé pour les fautes d'orthographe .


Merci pour vos articles trés intéréssants .

lasorciererouge 21/07/2012 12:51


Cher lecteur,

Alors que beaucoup de personnes dépressives ont honte de leur état et envient le « courage » des autres, ma vision est exactement inverse.

Je considère au contraire qu'il faut être fier d'être dépressif, malgré la terrible douleur que cela cause. Et avant de vous parler des solutions
à la dépression, nous allons procéder à une distribution de médailles :



1) Médaille de la générosité


Si vous êtes dépressif, vous méritez tout d'abord la médaille de la générosité.

En effet, une étude de Cambridge publiée en 2007 a montré une corrélation entre la tendance à la dépression et la capacité à éprouver de la peine pour autrui. (1)

Plus vous êtes sensible à la détresse des autres, plus vous vous souciez de votre entourage, plus vous vous inquiétez des malheurs du monde, plus vous avez de risque de faire une dépression.

Cette découverte remet radicalement en cause la vision de la personne dépressive comme étant un égoïste centré sur ses petits problèmes.

Elle explique la plus forte incidence de la dépression chez les femmes.



2) Médaille de la résistance


Il traîne dans le cerveau de nos contemporains une autre idée ridicule et dépassée : c'est que seule la douleur physique, provoquée par des blessures par exemple, est réellement difficile à
supporter, la douleur morale étant plus ou moins « imaginaire » ou« dans la tête ».

On sait aujourd'hui que c'est faux :

Lorsque vous subissez un intense malheur, votre sentiment de désespoir, votre envie de vous échapper, d'en finir avec cette peine qui vous fait vraiment mal, ne sont pas imaginaires. Vous souffrez réellement comme si vous aviez une blessure sur le corps. Une étude réalisée aux Etats-Unis a montré que, lorsque vous souffrez
moralement, ce sont les mêmes zones de votre cerveau qui sont activées que lorsque vous êtes (physiquement) torturé.

De plus, beaucoup de dépressions s'accompagnent d'intenses douleurs physiques localisées dans le ventre, le crâne, la poitrine, la gorge ou les articulations.

Autrement dit, un dépressif a autant de mérite de résister à sa situation qu'un supplicié. S'il crie ou pleure, c'est normal.

Vous pouvez donc légitimement être fier de parvenir à vivre avec cette douleur, y compris si elle vous empêche de mener votre vie habituelle, car
qui oserait demander à une personne en train de se faire torturer de continuer à accomplir son travail et ses obligations familiales comme si de rien n'était ??
Pour cette raison, vous méritez donc, tout autant que la médaille de la générosité, la médaille de la résistance.



3) Médaille de l'intelligence


C'est une chose qu'on ne dit pas assez mais, si vous êtes déprimé, c'est que vous êtes intelligent.

En effet, votre état prouve que, contrairement à bien d'autres, vous vous servez de votre cerveau pour analyser la situation.

Celle-ci vous déprime ? Mais c'est la preuve de votre lucidité ! Les gens croient que la vie dans notre société est facile parce que notre société est riche. Mais riche ne veut pas dire heureuse
! Et objectivement, la situation est dure pour beaucoup de personnes.

Non seulement le deuil et la maladie sont toujours aussi difficiles à supporter aujourd'hui qu'autrefois, mais la croissance du PNB semble n'avoir pas
fait grand chose pour diminuer l'agressivité quotidienne (au volant, dans la rue...), la solitude (un foyer sur deux est une personne seule dans les grandes villes), le chômage, les
divorces, toutes causes majeures de dépression.

Votre état dépressif prouve donc que vous êtes capable de regarder la réalité en face, de l'analyser avec lucidité, et vous méritez donc aussi la médaille de l'intelligence.



4) La médaille du courage


Si vous êtes déprimé, et que vous parvenez malgré tout à survivre (ce qui doit être votre cas puisque vous êtes en train de lire cette lettre), c'est que vous méritez aussi la médaille du courage.

Je le dis sans ironie : vous êtes un héros, une sorte d'Indiana Jones, mais en plus courageux car vous affrontez des périls beaucoup plus durs.

En effet, Indiana Jones, une fois découverte l'Arche Perdue, pouvait retourner dans sa confortable université américaine, au milieu des belles étudiantes et des jeunes gens bien élevés. Nos
grands-parents, qui ont connu« l'enfer des tranchées » survivaient en rêvant à ce petit paradis qu'était la ferme ou le village familial, les vertes prairies, l'eau des sources claires, les
chaudes soirées d'été, le crépitement du foyer, les vergers, les bals, les « jeunes filles en fleur ». On peut toujours dire que ce« paradis » n'en était pas un : ça ne fait rien, l'important
était l'image que les grognards, les poilus, les déportés, s'en faisaient. C'est ça qui les faisait « tenir » et c'est donc ça qui compte.

La plupart de nos contemporains, aujourd'hui, n'ont plus cette perspective. Les épreuves qu'ils affrontent sont moins violentes, mais plus sournoises et surtout, sans réelle issue. Ils
n'attendent pas la fin de la guerre pour que la vie puisse redevenir paisible, comme avant. Beaucoup sont privés de cette perspective de « retour au pays » qui, même si elle était souvent
illusoire, maintenait la flamme de l'espoir allumée dans des millions d'âmes.

Au contraire : les sombres prédictions économiques, la perspective de l'apocalypse nucléaire, le spectre de la disparition de nos civilisations sous l'effet d'une guerre totale nous met dans
cette perspective absolument atroce de nous dire que, aussi dur que soit le monde dans lequel nous sommes, il vaut mieux nous y accrocher car demain pourrait être pire !!

Tous les ingrédients sont donc réunis pour que, au moindre accident de parcours (deuil, maladie, séparation, dispute, chômage...), l'esprit se dérègle et
tombe « en dépression ».

Mais encore une fois, si cela vous arrive, c'est bien normal ! Vous n'êtes pas du tout « malade » !Tel le boxeur qui a été mis par terre par un direct qu'il n'avait pas vu venir, vous avez le
droit de tomber à terre. L'important est de ne pas y rester définitivement.

Nous allons donc aborder des moyens originaux de vous en sortir, sans médicaments.



Sortir de la dépression sans médicaments


J'ai précisé « moyens originaux »parce que je vais vous épargner tous les« trucs » classiques que vous retrouvez partout sur Internet : faire du sport, prendre le soleil, avoir une activité
sociale, suivre une psychothérapie (de groupe ou non), faire du yoga, se faire masser ou encore prendre du millepertuis.

Voyons des approches moins fréquemment décrites, mais qui pourraient vous rendre service :



L'EMDR


L'EMDR, ou eye movement desensitization and reprocessing, promue par feu Dr David Servan-Schreiber, qui nous a quitté voici un an.

Il s'agit d'une technique qui consiste essentiellement à bouger les yeux, selon un enchaînement précis, pour modifier votre état émotionnel.

Le phénomène fut découvert par hasard, par la psychologue américaine Francine Shapiro, lors d’une promenade en mai 1987. Elle s'aperçut que ses « petites pensées négatives obsédantes
»disparaissaient quand elle faisait aller et venir rapidement ses yeux de gauche à droite. Il ne lui en fallut pas davantage pour proposer l’exercice à ses collègues, l’expérimenter auprès de ses
patients et créer l’EMDR, avec des résultats éclatants– notamment pour les états de stress post-traumatique (ESPT) subis par les victimes de conflits, d’a

Anastha 20/07/2012 21:55


Bonjour, j'ai lu avec intérêt l'article sur les éruptions solaires ainsi que les commentaires. Je suis également très sensible à ce phénomène au point de penser parfois perdre tout contact avec
la réalité de 3ème dimension. Je vis des moments d'éblouissement spirituel très intenses, des moments uniques rarement vécus auparavant. J'ai également observé un changement complet de ma façon
d' 'être" suite à un intense travail sur moi-même qui fut parfois très difficile à gérer. Les moments de communion spirituelle sont merveilleux et redonnent un sens totalement nouveau à ma vie,
néanmoins il ne m'est pas possible de partager ce vécu avec mes connaissances. Donc, je dois d'autant plus me fier à mon intuition et apprendre à avoir totalement confiance, ce qui est parfois
difficile dans la vie de tous les jours.

lila 19/07/2012 12:01


Bonjour Pierre, j'aimerais dire un mot sur ces troubles psycho-émotionnels.


Ils sont une conséquence du dévoilement des causes karmiques et des liens énergétiques mais ne sont pas source d'éveil à proprement parler. Ce que l'on peut dire de ces traumatismes physiques et
psychiques est qu'ils accompagnent la prise de conscience de notre reliance à nos actes et aux actes des gens qui font partie de notre famille énergétique. C'est la Révélation des points communs
qui unissent les âmes, et que j'appelle "l'arbre des âmes" puisqu'à partir d'un problème commun à toutes ces âmes nous vivons des expériences diverses correspondant à notre sensibilité
unique.


Le dévoilement des causes cachées et subconscientes nous met au défi de pardonner afin de nous libérer des répétitions énergétiques ou de la colère qui résulterait d'un reniement de ces
circonstances.  Au fil de l'analyse des sujets qui remontent à la conscience, on trouve naturellement un lien qui est la Raison d'Etre de notre vie, de notre venue au monde et correspond
exactement à ce que nous sommes en essence.


La lumière s'exprime à travers les prismes par la couleur. Chaque couleur correspond à une fréquence, nous sommes à l'image de ces rayons notre âme émet sa tonalité, sa fonction pour
l'ensemble à travers cette tonalité particulière.

fanfan 18/07/2012 17:57


oui Paloma, produits naturels autant que possible et magnétisme, de toutes façons l'allopathie n'a plus AUCUN effet, c'est carrément le contraire!!


merci pour vos témoignages

nadine 18/07/2012 15:04


J'ai des troubles de la mémoire soudainement! ce matin en rentrant du boulot, tout d'un coup, sur la route je ne savais plus d'où je venais et ni sur quelle route j'étais !!!cela a duré quelques
secondes!!!, j'oublie aussi pleins de choses pour le travail, ça fait 3 oublis dans la semaine ( je suis très carrée au boulot, c'est pas mon genre!), alors le soleil ?? ou les vacances qui
approchent ?

Dav 18/07/2012 17:07



J'en ai aussi rassures toi c'est normal cela vient des perturbations de la magnétosphére qui ont duré plus de 48h et restent encore instable, voir le graphique en page d'accueil! Amitiés Nadine



cizabuiroz 18/07/2012 12:16


En effet, nous avons emménagé dans de nouveaux bureaux et la toiture est équipée de solaire. Bien qu'une dalle en béton nous sépare de cette toiture, j'ai depuis quelques étourdissements et une
grande fatigue que je ne connaissais pas avant et ne saurait dire si le solaire y est pour quelquechose ou pas.

Paloma 18/07/2012 08:43


Bonjour Dav, bonjour a vous tous !


 


Idem pour moi a bien des niveaux.


Aussi bien les vétos que les médecins ne comprennent plus grand chose a ce qui nous arrive et pour cause...


 


Mes animaux je les soigne autant que possible avec la médecine dite naturelle....comme moi d'ailleurs....tenant compte que, bien souvent la chimie masque...dévie...mute...une maladie (mal a dire)
pour une autre.


Mais chacun a son propre "carnet de route" ... ses guides dont le Guérisseur intérieur.


 


Puissions nous a chaque instant NOUS faire CONFIANCE afin de parvenir a entendre le murmure de note *Petite Voix*.


 


Amourtiés.


 


 


 


 


 


 


Je constate aussi aussi bien pour les animaux domestiques que pour les autres, leur comportement change. (l'autre jour j'ai récupéré un mulot qui se noyait; il tremblait de tout son corps; j'ai
mis qq gouttes d'urgences dans ma main, il s'est endormi et le voilà reparti pour une tranche de vie.


 


 


 


 

Dav 18/07/2012 13:16



Oui Paloma nos animaux ont un comportement étrange difficilement explicable (mélange de lassitude et d'excitation)


Amourtié pour toi et les tiens Dav



fanfan 18/07/2012 07:54


ooh.. il faut dire qu'on le voit bien aux hécatombes massives d'oiseaux, qu'ils sont hyper sensibles aux changements
magnétiques...toute ma sympathie, Dav.

Dav 18/07/2012 13:17



Merci Fanfan! j'ai beaucoup d'animaux et ils souffrent en ce moment mêeme les animaux de jardin; ce matin j'ai ramassé trois Jekos mal en point (cause inexpliquée)



fanfan 18/07/2012 07:01


pareil pour moi,Sorcière Rouge! j'en profite pour lancer un appel à témoins : est ce que vos animaux tombent malades de manière soudaine et mystérieuse ? (mes vétos ont toujours été compétents,
et là ils en perdent leur latin); je précise, des maladies qui ne peuvent avoir la même origine (chevaux, chiens, chats, tous atteints d'un mal qui n'appartient qu'à l'espèce)...si vous pouviez
me donner vos témoignages, ça me permettrait d'être plus puissante à  combattre les maux, je n'arrive qu'à obtenir des améliorations temporaires, par manque de confiance et par peur
(encore elle); on guérit mieux quand on n'est pas dans l'émotionnel  mille mercis à tous 

Dav 18/07/2012 07:16



Oui tout a fait et dans le même temps j'ai perdu d'un coup deux canaris



indian 18/07/2012 06:58


Oui , pareil pour moi , bizarre !

lasorciererouge 17/07/2012 20:35


...état général en berne, rien à voir avec la kundalini, perte d'équilibre sans vertiges, sommmeil en diminution...pour ne pas dire insomniaque.


Grande difficulté à supporter les gens, la société en général,...replis sur soi avec GROSSE envie de partir, style faire une retraite  ou tout lâcher!


J'arrête là...la liste est longue !!


Dur, dur !! 

doud 17/07/2012 14:28


exactement ce que je ressent plus envis de manger de viande la mémoire qui  est parasitée des aigus  dans les oreilles des nausés mais autour de moi rien .


 


 

Nous sommes sociaux !

Articles récents