Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Innondations, pluies diluviennes un partout à travers le monde!

Publié par Dav sur 21 Octobre 2011, 17:39pm

Catégories : #Environnement

Inondations et glissement de terrain en Colombie

Jeudi, 20 Octobre 2011 20:06

La Colombie essuie depuis plusieurs jours d'importantes précipitations qui ont causé des glissements de terrain et des inondations dans plusieurs régions du pays.

_________________________________________________________________________________________________________

 

Inondations dans le centre de la Birmanie : 100 disparus

Jeudi, 20 Octobre 2011 19:54

Des inondations liées aux fortes pluies qui s'abattent sur le centre de la Birmanie au cours des derniers jours ont fait une centaine de disparus dans la ville de Pakokku, après la crue subite d'une rivière qui a balayé un pont et des maisons.

__________________________________________________________________________________________________________

 

Pluies diluviennes et inondations à Rome : 2 morts 

 

__________________________________________________________________________________________________________

 

L'eau est entrée dans les quartiers nord de Bangkok

© getty

La Premier ministre thaïlandaise, aux prises avec des inondations incontrôlables, a demandé vendredi aux habitants de Bangkok de déplacer leurs biens sur des hauteurs, quelques heures avant que les premiers quartiers du nord de la ville ne soient envahis par les eaux.

 
© getty
 
Yingluck Shinawatra a conseillé aux 12 millions d'habitants de la capitale de mettre leurs valeurs à l'abri, notamment aux étages supérieurs des habitations. Une mesure indispensable après avoir fait ouvrir la veille les écluses, pour évacuer la masse d'eau qui inonde depuis plusieurs jours une immense plaine au nord de Bangkok.

"Ne pas paniquer"
"Je demande à tous les résidants de Bangkok de déplacer leurs biens en hauteur par précaution, mais ils ne doivent pas paniquer, simplement se préparer", a-t-elle déclaré aux journalistes, depuis le centre de secours de l'aéroport domestique de Don Mueang, toujours au sec.

_________________________________________________________________________________________________________

 

Météo France met en place la vigilance "vagues-submersion"

 

Vendredi, 21 Octobre 2011 09:47

Après la neige, les avalanches, les vents violents, les canicules ou la pluie, Météo France ajoute un domaine sur lequel elle veille dorénavant: les «vagues-submersion». Depuis le début du mois, sur la carte qu'elle émet chaque jour, un nouveau pictogramme a fait son apparition. Des vagues associées à une bande longeant le littoral, de couleur orange ou rouge, selon le niveau du risque.

 

Cette nouvelle vigilance est directement liée à Xynthia, cette tempête meurtrière qui avait frappé la façade atlantique en février 2010. Cette nuit-là, un phénomène rarissime s'était produit. La conjonction de la marée, de la surcote et des vagues, tous au maximum de leur effet, avaient provoqué un niveau d'eau exceptionnel, dépassant ou rompant les digues et envahissant les habitations. Un choc et un drame: 50 morts.Dans ses bulletins, Météo France avait donné le bon avertissement concernant les vents violents. En revanche, le phénomène de submersion n'avait pas été suffisamment pris en compte, en l'absence de dispositif de vigilance spécifique.

 

Désormais, les experts vont donc devoir, 24 heures avant, anticiper ces phénomènes de submersion marine. Pour ce faire, tout un travail préparatoire a été mené. Les spécialistes ont notamment collecté les données historiques sur ces épisodes. Faire parler le passé pour maîtriser l'avenir: cette démarche a permis d'identifier les points sensibles du littoral de chaque département.

 

Puis, pour calculer les hauteurs d'eau, les experts se préoccupent de trois phénomènes qui en sont la cause: la marée, la surcote et les vagues. Or ces dernières sont directement liées au vent, cet élément dont il faut apprécier la force avec précision. Ainsi, une petite erreur peut fausser les calculs sur la hauteur d'eau. Or à quelques dizaines de centimètres près, les scénarios peuvent être radicalement différents. La vague pourra dépasser la digue, entraînant la vigilance rouge et une possible évacuation de la population. Ou encore la mer restera une menace de moindre importance et la vigilance orange sera décrétée, avec des consignes telles que: «fermez les portes, fenêtres et volets en front de mer.»

 

Pour analyser le vent, et mis à part son propre dispositif, Météo France dispose de diverses modélisations numériques provenant du Centre européen de prévision météorologique ou du système de prévision britannique. Les spécialistes français retiendront ensuite la plus pertinente en la comparant aux observations par satellite.

 

Quant à la marée, Météo France travaille avec le Shom, le service hydrographique et océanographique de la marine, spécialiste de l'environnement physique marin. Ce dernier fournit les prédictions de marée officielles les plus à jour et les observations du niveau de la mer en temps réel, par le biais d'un réseau d'observatoires baptisé Ronim. Ces données transmises à Météo France lui permettent de valider ses modèles». Travaillant à partir de simulations numériques, Météo France se sert en effet ensuite de données relatives à l'observation. Une ultime étape pour affiner les résultats simplificateurs de l'ordinateur.

 

Source : Météo France

 

 

Les changements et les anomalies climatiques s'intensifient avec des extèmes déconcertants: innondations d'un côté, sécherresse de l'autre et j'en passe....

Bien sur certains diront que tout va bien et que tout est normal que cela a toujours été ainsi!

A chacun d'en juger

B-calendrier-maya-completDav "2012 un nouveau paradigme"

 

 

Commenter cet article

lasorciererouge 19/06/2012 20:22


Inde, Bengale; Inondations, plus de 50 000 personnes sont sans abris



Avant hier soir, plus de 50.000 personnes ont été forcés d'évacuer pour trouver refuge dans des zones sécurisées en raison de plus de 12 heures de pluies
diluviennes continues sur les régions de Jalpaiguri et de Cooch Behar dans le Bengale en Inde .

Les services météos du Bengale ont annoncé des niveaux de chutes de pluies extrêmement importants : 246,5 mm dans le Cooch Behar, 312.19mm dans le Falakata et 125.3mm dans l' Alipurduar
en 24 heures.

Rabindranath Ghosh, député provincial du Natabari, a visité plusieurs zones touchées dans sa circonscription.

"la situation n'est guère réjouissante. Les niveaux d'eau de la plupart des rivières, le Sankosh le Rydak, le Kaljani, le Torsha et le Mansai ont augmenté très rapidement en raison des
pluies diluviennes. Environ 40.000 personnes ont été touchées dans le Cooch Behar. Quelques milliers ont pu trouvé refuge dans nos écoles, mais beaucoup de personnes restent sans
abris. J'ai demandé à l'administration du district de leur fournir du matériel de secours et les produits de premières nécessités ", a déclaré le Député.

Cinq mille personnes ont dû être évacuer dans des abris de fortune à Nagrakata dans le district de Jalpaiguri. Prés de 3000 autre ont été touché à Falakata et 2.000 dans les six quartiers de la
ville d'Alipurduar.

Le fleuve Kuchi-Diana dans le Nagrakata a changé brusquement son cours pour fusionner avec un ruisseau appelé Khayerjhora, en inondant totalement le village de Kherkata. Le fleuve ne
dispose d'aucune digue et environ 300 maisons sont maintenant inondées.

L'une des zones les plus touchées est dans la subdivision d'Alipurduar où près de 3000 personnes ont dû fuir après qu'un remblai de la rivière Sanjoy est subi des fissures sous la pression des
eaux montantes, en entraînant d'importantes inondations», a déclaré un fonctionnaire.

Source:
Naturealerte

lasorciererouge 07/05/2012 20:24


Népal, Inondations subites : 60 morts, peu d'espoir de retrouver des survivants


 





 


Les inondations au Népal dans la région de l'Annapurna
pourraient avoir causé la mort de 60 personnes, a annoncé la police dimanche, et les secours n'avaient plus aucun espoir de retrouver des survivants.

"Pour l'instant, 12 des 15 corps retrouvés ont été identifiés et nous avons une liste de 43 disparus, dont trois touristes ukrainiens. Les chances de retrouver des survivants sont proches
de zéro", a déclaré à l'AFP le responsable de la police locale, Sailesh Thapa.

Seules huit personnes ont survécu à une rapide montée des eaux samedi de la rivière Seti, qui ont emporté les familles qui pique-niquaient sur les berges et tout un village situé près de
de la ville touristique de Pokhara.

En débordant, la Seti a emporté deux bâtiments et plusieurs cabanes dans le village de Kharapani, au pied de l'Annapurna, un des sites les plus touristiques du Népal.

La plupart des disparus sont des Népalais. "Il n'y avait rien d'anormal. Les gens ont été surpris par les eaux alors qu'ils pique-niquaient en famille, se reposaient ou que d'autres
travaillaient. Un torrent de boue charriant des débris a brusquement tout envahi et emporté les gens", a raconté le Kathmandu Post.

Des chiens renifleurs ont été dépêchés sur la zone du sinistre depuis la capitale à 200 km de là, tandis que la police et l'armée tentaient de retrouver des survivants.

Le Premier ministre, Baburam Bhattari, a interrompu ses activités pour se rendre dans le village et a promis de prendre en charge le coût des funérailles, a déclaré son porte-parole, Bishwadeep
Pandey.

Habituellement, les inondations se produisent plus tardivement, pendant la mousson, et les causes de cette catastrophe n'étaient pas encore connues.

La région de l'Annapurna attire chaque année des milliers de randonneurs, népalais et étrangers.

D'une altitude de 8.091 mètres, l'Annapurna fait partie des 14 plus hauts sommets du monde.

Source: © AFP


 





 



Nous sommes sociaux !

Articles récents