Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Inquiétude autour des maquillages pour enfants

Publié par David Jarry - Webmaster sur 4 Mars 2014, 18:37pm

Catégories : #Santé

L'UFC-Que Choisir alerte sur certains kits de maquillage qui peuvent s'avérer particulièrement nocifs pour les plus jeunes. L'association a demandé aux autorités européennes la mise en place d'une réglementation sur ce type de produits qui soit plus protectrice.

 

Pour des milliers d'enfants, le carnaval est l'occasion de se rêver cosmonaute, clown, pompier, princesse ou super-héros… Autant de déguisements que complète souvent du maquillage. Mais à la veille de Mardi Gras, l'UFC-Que Choisir publie une étude sur les dangers des cosmétiques destinés aux enfants, et dont les conclusions sont inquiétantes. Sur la vingtaine de produits testés, au moins la moitié serait susceptible de perturber l'équilibre hormonal des plus jeunes.

 

L'association s'est penchée sur 10 kits de maquillage pour carnaval et 8 coffrets de maquillages plus spécifiquement destinés aux petites filles, tous sélectionnés en fonction de leur visibilité dans les rayonnages des magasins. Or, au moins neuf de ces produits utilisent des composants, comme certains types de conservateurs, qui même à très faibles doses sont soupçonnés d'interférer avec le développement hormonal. Les parfums employés sont également pointés pour leurs effets allergisants. En première ligne, le rouge à lèvres Hello Kitty pour la chaîne Claire's qui présenterait des taux de concentrations d'allergènes 140 fois supérieurs au seuil à partir duquel les composants incriminés doivent apparaître sur l'étiquetage (10 mg/kg). Enfin, plus de 80% des produits testés renferment des pigments riches en métaux lourds. Le fond de teint noir Cesar cumule à lui seul nickel, cobalt et plomb, un métal qui s'attaque au système nerveux.

 

 

Un bilan alarmant

 

Olivier Andrault, chargé de mission pour l'UFC-Que Choisir, tient à souligner qu'il n'est pas dans les habitudes de l'association de consommateurs de dénigrer un produit en particulier: «C'est assez rare de notre part, en général on désigne les meilleurs choix et pas l'inverse, mais là on ne pouvait pas passer ça sous silence.» En conséquence, l'association a demandé aux autorités européennes la mise en place d'une réglementation sur ce type de produits qui soit plus protectrice des jeunes consommateurs.

 

L'UFC-Que Choisir rappelle que le maquillage pour les enfants, en raison de la sensibilité particulière de leur peau, doit rester exceptionnel. Même dans ce cas il y a quelques précautions à prendre. Certains ingrédients sont à surveiller, notamment les conservateurs comme les parabènes à longues chaînes, le phnénoxyéthanol ou le méthylisothiazolinone (MIT). Méfiance également autour de la notion «hypoallergénique», qu'apposent de nombreuses marques mais qui n'est soumise à aucune réglementation. Pour autant, certaines marques comme les kits de maquillage à l'eau Goodmark et Grim'tout, ou encore les rouges à lèvre S&Li Cosmetic beauty collection, se distinguent par la quasi absence de substances nocives, et prouvent ainsi qu'il est possible pour l'industrie cosmétique de se passer de certains composants.

 

 

Par figaro iconRomain David -
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

gwendal 04/03/2014 23:48


Comme on ne voit jamais de filles déguisées en prince charmant ou en chevalier, on suppose que cette année on ne verra pas de garçons déguisés en
princesse ou en fée...


En fait, si, je pense qu'on en verra encore ...car LGBT veille...

Danielle 04/03/2014 20:05


D'où l'intérêt de fabriquer les choses soi-même...

Nous sommes sociaux !

Articles récents