Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Inscriptions néonazies, antisémites et homophobes sur les murs de Toulouse

Publié par David Jarry - Webmaster sur 16 Février 2014, 20:29pm

Catégories : #Société

Des croix gammées et des inscriptions antisémites et homophobes ont été taguées sur plusieurs bâtiments du coeur de Toulouse, dont un centre destiné aux homosexuels, un et des locaux , a-t-on appris dimanche de sources concordantes.

Les faits remonteraient à la nuit de samedi à dimanche ou, peut-être pour certains d'entre eux, de vendredi à samedi.
L'Espace des diversités et de la laïcité, qui a pour vocation d'accueillir les victimes de discriminations et qui héberge en particulier un centre LGBT (lesbiennes, gays, bi- et transsexuels) a été visé, ainsi que le local de campagne du candidat du Parti de gauche aux municipales, celui du Front de gauche, le cinéma art et essai Utopia et l'entrée de l'Université Toulouse 1 Capitole (droit, économie, ).

Tous sont situés dans le centre à peu de distance les uns des autres


Partout ont été peintes des croix celtiques, emblèmes de l'ultra-droite. Les inscriptions s'en prennent au Crif (Conseil représentatif des institutions juives), assimilent juifs et homosexuels, s'attaquent aux francs-maçons. L'inscription "Toulouse nationaliste" a été couchée sur le trottoir devant le local du Front de gauche.

La municipalité et la liste du candidat du Parti de gauche, Jean-Christophe Sellin, ont indiqué avoir porté plainte.
Le maire socialiste Pierre Cohen, qui s'inquiète régulièrement de la montée des haines en France depuis environ deux ans, s'est dit "profondément choqué" et a pressé la police "de faire la lumière le plus rapidement possible sur cette affaire".
"Ces messages de haine sont un danger pour notre République. Il est de notre responsabilité de ne pas laisser s'installer ce climat délétère aux relents des années noires", s'est-il ému dans un communiqué.
Les auteurs sont les mêmes que ceux qui ont défilé le 26 janvier à Paris à l'appel d'un collectif "Jour de colère", a dit à l'AFP Myriam Martin, deuxième sur la liste de M. Sellin.
Les dégradations commises à Toulouse ne sont pas les premières, pourtant "rien n'est fait" et les auteurs croient pouvoir agir en toute impunité, s'est-elle indignée. "Comment est-ce que ça va se terminer? Ça pourrait être une mosquée, une synagogue. On n'a pas envie que ça se termine à la Clément Méric", jeune militant d'extrême gauche tué en juin 2013 à Paris dans une bagarre avec des skinheads, a-t-elle dit.

http://www.leparisien.fr/

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

rom1 17/02/2014 11:45


Bizarre!!!!  je sais pas si c'est exactement le mot!!!!! merci a la chose qui s'appel Valls!!!

poildepoule 17/02/2014 02:41


ne trouvez vous pas que les gens deviennent de plus en plus bizarre c'est temps si?

gwendal 17/02/2014 01:46


Myriam Martin n'est pas très futée de se servir de l'affaire Clément Méric pour illustrer ses propos, vu qu'on sait exactement qui a fait quoi et comment!

ffkidrjufgj 16/02/2014 22:03


la faute a qui? Les gouvernements font tout pour qu'on soit divisé tout ça pour mieux régner.mais l' homme tel le mouton égaré....

KosmOnaUt 16/02/2014 21:11


1/ Une croix celte est une croix celte, rien de plus, peut être est elle empruntée mais elle demeure ce qu'elle est.
2/ Il y a assez à dire pour ne pas avoir à relayer ce genre de torchon, demain, j'ai une cause, je veux faire parler, je peux tag moi même les slogans de l'adversité juste pour faire parler.
Parler vrai= parler concret.
3/ Se cacher derrière un "nous relayons, ça ne reflète en rien nos idées", c'est facile surtout pour le choix de certains articles, arrêtez de vous cacher derrière cet argument à la con.
4/ Je connaissais Clément Meric, il a eu ce qu'il cherchait, dommage mais quand on est con, on est con. Il représente bien les antifa sans cervelle (non, je ne suis pas d'extrême droite, juste un
témoin de la connerie humaine).

ummite 16/02/2014 20:43


il se passit exactement la même chose en 1939 avec les juifs , les tziganes , les homos ,par les sionistes


une coincidence ? NON !


tout recommence : les sionistes de 1939 sont les parents des sionistes actuels , avec les mêmes arguments racistes ,
homophobe .


et cela fonctionne à merveille alors pourquoi changer un slogan qui marche .

Nous sommes sociaux !

Articles récents