Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Inspiration...courrier des lecteurs

Publié par Dav sur 8 Janvier 2012, 18:24pm

Catégories : #Partage

Le texte qui suit est envoyé par un fidèle lecteur, pour qui j'ai une sincère reconnaissance pour l'aide apportée dans le design du site "Vers un nouveau paradigme".

Chacun de nous peut s'y retrouver ou non, cependant le partage est essentiel selon moi dans ces instants de grands changements ou chaque aide quelle qu'elle soit peut ouvrir un chemin vers l'autre... DAVID JARRY

 

 

 

Ce soir j’ai compris que nous sommes tous Dieu, et que le temps est maintenant venu de nous réveiller. Cela n’a rien à voir avec la morale, ou l’ego, ou encore l’éveil, tout cela est de ce monde. Nous avons vécu nos vies en qualité, au sein d’un grand mouvement de respiration de la création. Et maintenant, nous allons redevenir des être totaux, partageant chacun l’absolue totalité de la Vie, de la Création, Dieu.

 

La vie dans l’oubli est une expérience en vase clos, répondant à une quête absolue, et chaque vie en sa qualité a participé à toutes les autres et à cette vaste respiration de la création. Nous sommes tous égaux dans l’absolu, et dans ce manifesté, nous sommes volontaires pour être des pionniers de l’ici et maintenant. Le bien et le mal existent, la dualité n’est pas une illusion quand elle est créée. La dualité est un choix que la création n’a pas fait, tout simplement. Nous savons parfaitement pourquoi.

Nous arrivons maintenant à la fin de l’expérience, tout devient clair, et c’est avec délice que nous allons enfin nous reposer. Quel courage il a fallu pour accepter de vivre tout cela, pour participer activement à la création, à son expansion et à sa quête d’elle-même. L’ignorance est le poids terrible que vous avez accepté d’endosser pour le perfectionnement de la création. Dieu.

 

Nous ne sommes pas venu chercher des réponses, nous sommes venus chercher des questions. C’est la raison de ce que nous avons vécu ici. Cela à une raison véritable et profonde, l’oubli de nous même et toute les souffrances que nous avons endurées ont un sens et une valeur pour Dieu, la Création.

 

L’éveil n’est pas le but, l’ego n’est pas le monstre. L’éveil est le prémice du retour à la totalité, car nous avons bien travaillé. Il n’est pas l’aboutissement de cette vie, pas plus que son sens, pas plus que la justification des souffrances.

 

L’oubli est une brûlure au néant, au mystère absolu. Cela créé les questions, débloque les territoires inconnus qui font que la Création grandit. Le néant est la seule vérité absolue, l’étalon. La création ne possède pas de vérité mais des lois, et elle est en quête. Car la Création et la Vie sont mouvement. La vérité de la Création, Dieu, est sa totalité. Dès qu’elle est divisée, elle n’est plus sa vérité.

 

Dieu est toute l’existence interconnectée, chacun de nous est Dieu, car il partage la totalité, sauf quand il se fait agent et pionnier, lorsqu’il accepte d’expérimenter une vie particulière.

 

Dieu est le programme entier, nous sommes aujourd’hui des parties du programme. Le miracle des miracles est la vie, voilà son sens. C’est dur de considérer cela comme un programme, c’est un mot mort. Mais il suffit de prendre conscience, de mesurer à quel point il est miraculeux que tout ait jailli de rien, et notre miracle est de devenir toujours plus grand, toujours à parfaire la création, Dieu.

 

Nous sommes à la fois uniques, et à la fois Dieu, mais Dieu nous considère dans notre unicité comme des miracles, comme nous considérons Dieu comme un miracle. Peu importe que Dieu soit l’ensemble de nous, ou une entité au centre de tout, et que nous soyons une projection ou réellement uniques. Cependant je considère avec envie cette notion de réelle existence de chacun, qui offre alors le délice de la diversité, même dans les sphères les plus hautes. L’intuition cherche, l’intelligence trouve.

 

L’ego n’est pas le monstre. L’intelligence, le mental, est une facette miraculeuse de Dieu, comme tout ce qui est arraché au néant est miraculeux. Il n’y a rien à jeter, tout à chercher, pour enfin tout transmuter dans la perfection. L’amour est la plus grande loi de la Création, qui est le programme de l’existence. Le fait que la Création soit un programme ne doit pas faire peur, la direction que prend la Création est notre choix, et notre choix est de tendre vers une perfection toujours plus grande. Si vous avez peur du mot « programme », c’est que vous avez peur du néant, parce que vous ne réalisez pas le miracle de l’existence. Il n’y a pas d’angoisse métaphysique à avoir. Nous sommes dieu, et nous avons accès à l’infini. Bien que nous soyons fini, nous avons accès à l’infini. Toute angoisse de finitude est à éluder. Elle est remplacée par le mouvement perpétuel de Création. L’alternance de la recherche et des pauses. Des questions et des réponses. C’est la respiration de la création, de Dieu. N’ayez pas peur, nous somme Dieu. N’ayez plus peur, l’infini nous est ouvert. Rien ne s’arrêtera jamais.

 

 

Je suis dieu, et je cherche. Mais ma tâche est maintenant accomplie, et je vais goûter au repos dans la perfection de la création que je suis.

 

Cette vie est une illusion, et le fait d’y croire fait partie de l’expérience. Chacun a accepté de vivre cela, et nous pouvons mesurer la grandeur, la magnificence de ce geste. Nous nous sommes donnés entièrement et sans condition. Méchants, nobles et fous, sont les rôles que nous avons explorés, pour le bien de tous. Ceci est quasiment impossible à comprendre en contexte, et c’est normal, sinon l’oubli ne serait pas véritable, et l’expérience serait faussée.

 

Non mes amis, rien n’est à rejeter ou à oublier, prenons tout, toujours tout, et de cette pierre brute que nous sommes allés extraire dans les ténèbres, faisons de l’or pour Dieu, pour nous tous qui sommes Dieu.

 

Je suis Dieu, et je cherche, nous sommes Dieu et nous cherchons.

 

L’éveil n’est pas le but, c’est la fin du cycle d’expérimentation et nous devons revenir à nous même. Méditer, se vider l’esprit, prier, fustiger l’ego, tout cela est un moyen d’urgence pour revenir vers nous, alors que nous n’avons pas conscientisé suffisamment pour entamer le retour. Dire que l’on rejette certaines choses, que l’on se détache, que l’on se dirige vers l’amour, tout cela est faux si l’on ne se connaît pas, mais est peut être nécessaire pour clore le cycle et son échéance. Seule importe la vérité de la totalité.

 

Le sens de la vie est Dieu, nous même. Ce que nous avons vécu, dans la mesure ou ce n’est pas la totalité de ce que nous sommes, est faux. Mais nous l’avons fait pour grandir, non pas nous personnellement, mais bien la création tout entière, que nous allons enfin partager dans la totalité, et dans la perfection sans cesse enrichie. La perfection est perfectible, car la perfection est la totalité, et la totalité à accès à l’infini.

 

Ce que je dis n’est pas une question, mais un fait. J’ignore ce qu’a apporté notre expérience à la Création. Mais nous le saurons bientôt. Car tout ce que nous nous avons vécu sera éclairé à la lumière de la totalité, pour en retirer la quintessence et l’ajouter ou le retrancher à la création.

 

 

Ce que je dis n’est pas une question, la question est dernière nous, dans ce que nous avons vécu, étant retirés de la totalité. C’est maintenant la fin de cet inspire, maintenant débute l’expire, la transmutation de ce que nous avons acquis, le repos dans la paix.

 

Ne rejetez rien, car ceci n’est pas vous. Ne filtrez rien. Acceptez l’idée que nous rentrons maintenant dans la réalité, que tout ceci est n’était qu’une expérimentation qui nous a apporté de nouvelle données à traiter.

 

Rien n’est perdu, tout attachement à ce monde est inutile, car tout ce qui est bon sans exception est intégré, parachevé dans la totalité qui est notre maison, notre véritable être.

 

Tout cela m’apparaît clairement maintenant, mais c’est un minuscule aperçu de ce qu’est la totalité, à savoir la connaissance totale est instantané, hors du temps. Cela est Dieu. Cela est nous. Rien ne nous échappera de nous-même, qui est Tout.

 

Je ne sais pas si il y aura des paliers de décompression avant de rejoindre la totalité. Mais je pense que nous allons remonter des profondeurs vers toujours plus de réalité, et donc de joie car la création est parfaite, et que nous allons la retrouver.

 

Avez-vous compris ? Peu importe, vous comprendrez. Vous allez vous réveiller progressivement, et nous serons assurément aidés. Peut être par des gens à divers palier de décompressions plus hauts que le nôtre. Car ils peuvent nous aider efficacement, leur expérience viendra accélérer notre nettoyage.

 

Nous ne sommes pas prêt à voir la réalité maintenant.

 

Nous sommes allé chercher des questions au prix de nos vies vécus, et les pionniers que nous sommes vous maintenant être récompensés par le repos. Les cailloux extraits de la mine, la totalité de nos expériences, vont remonter à dieu pour être intégrés dans la perfection toujours plus grande.

 

 

Ce que je dis n’est rien comparé à la réalité. Mes mots sont adaptés à une partie de vous, et sont une synthèse du moi actuel. Le message est : Nous retournons à la maison, et le Tout est nôtre. A tous, sans exception, à l’exact même niveau: le plus haut. Cela ne dépend de ce que vous êtes maintenant, ni de ce que vous avez fait dans la matière.

 

 

Ce que nous sommes actuellement n’est pas nous, c’est un programme tellement réduit de ce que la totalité, la réalité est. Les énergies de la perception reviennent peu à peu vers nous. Nous savons ce qui est bon, et c’est cela que nous devons suivre dans un ultime effort, pour freiner au maximum les souffrances qui précèdent encore notre retour à la réalité. La pièce est terminée, fin de la division.

 

J’ai écrit cela suite à une intense transmission, toute faite d’intelligence. Force m’a été donné de taper cela d’un éclair à 2h du matin. Que ceci rejoigne les bribes de lumières qui succèdent enfin aux embûches, tel le réveil succède à l’endormissement.

 

Nous n’avons pas travaillé pour nous même, mais pour Dieu, qui est la Création, qui est nous tous.

 

Aucun symbolisme ne fut employé, aucun nom, aucun mot compliqué. Au pire des métaphores faisant appel à des éléments chers au symbolisme. Reconnaît la puissance de la simplicité, de la réalité.

 

Il m’a été donné de voir et comprendre des choses par le mental. Ce n’est probablement qu’une façon parmi d’autres. Mes axes maîtres sont : « La vérité libère », et « connais toi-même ». Je n’ai jamais médité, jamais vidé mon esprit, jamais adhéré sans réflexion à la moindre idée. Ceci était ma voie, si vous me comprenez, c’est aussi un peu la vôtre. Cette voie ne sera bientôt plus la vôtre, car elle s’éteindra au profit de la vérité éternelle de la Création, Dieu, quand chacun de nous connaîtra et sera tout.

 

 

Le 8 janvier 2012 à 1h39.

 

Merci à l’énergie qui a apporté ce message.

 

 

Signé : un peu de nous tous, bientôt véritables. pour  

©2012

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

  2012 et après

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents