Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


Ivoire: des touristes confrontés à la cruauté du braconage

Publié par David Jarry - Webmaster sur 7 Mars 2014, 19:46pm

Catégories : #Partage

  

Capture d'écran. © Youtube.

 

vidéo La rencontre devait être mémorable. Elle fut pénible et témoigne de la férocité d'un trafic menaçant pour la survie de l'espèce.

Des touristes ont filmé un rhinocéros victime de braconnage durant un safari dans le parc Kruger en Afrique du Sud. La vidéo, postée il y a trois jours sur Youtube et relayée par RTL, montre un animal hagard, titubant, ensanglanté et démuni de cornes.

Le parc Kruger est malheureusement réputé pour attirer de nombreux braconniers, en raison non seulement de la concentration de rhinocéros (entre 8.500 et 10.000 rien que dans le Kruger), mais également à cause de sa situation frontalière avec les zones pauvres du Mozambique. En dépit de nombreuses arrestations (191 entre janvier et septembre 2013) et de la capture en septembre dernier de l'un des barons du trafic, les autorités sud-africaines peinent à endiguer un phénomène qui menace  de décimer l'espèce, dont la population mondiale est estimée à moins de 25.000.

"Le nombre total de rhinocéros braconnés en Afrique du Sud durant l'année 2013 a augmenté et atteint 1.004", a indiqué le ministère sud-africain de l'Environnement, rappelant les chiffres des années précédentes: 333 en 2010, 448 en 2011 et 668 en 2012. En 2007, 13 rhinocéros avaient été tués par les braconniers dans le pays. Depuis le début 2014, 37 ont déjà péri.

En dépit de l'interdiction, la vente de cornes et la poudre qui en est extraite se négocie à des prix pouvant atteindre 48.000 euros le kilo. Elle intéresse surtout le marché asiatique, où ils sont nombreux à croire en ses vertus médicinales. Or, selon les experts, elle est totalement inefficace.  Et les tentatives des autorités sud-africaines - introduire du poison inoffensif pour l'animal dans ses cornes ou mettre sur le marché un stock de cornes pour augmenter l'offre et diminuer les prix - pour plomber le marché se sont révélées vaines.

La poudre extraite des cornes de rhinocéros peut se vendre jusqu'à 48.000 euros le kilo. En dépit d'une croyance populaire, elle n'a aucune vertu thérapeutique. © photo news.

 

http://www.7sur7.be

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

CC 26/09/2014 14:58

Quelle honte. Je ne veux pas que la planète crève de l'avidité humaine.

Sylvie 08/03/2014 19:17


Les rhinocéros, les éléphants, beaucoup d'animaux subissent le même sort au nom de Dieu l'Argent !


Comment rester insensible devant de telles images ?


Comment ne pas avoir un sentiment de malaise vis à vis de ceux qui pratiquent de tels actes ?


L'association IFAW : http://www.ifaw.org se bat à l'échelle mondiale contre tous ces trafics.


Une petite lueur d'espoir tout de même car certains braconniers, après un travail d'approche et de conscientisation du mal fait, rejoignent les garde-chasses pour un salaire attractif ; c'est un
début.

Danielle 07/03/2014 23:18


J'ai de la HAINE pour ceux qui osent faire ça et pour ceux qui "achète" j'espère que leur fric les étoufera !

Nous sommes sociaux !

Articles récents