Déjà très en pointe sur les droits des trans', l'Argentine garde une longueur d'avance en matière d'égalité des droits pour les LGBT en ouvrant la PMA gratuitement à toutes les femmes, dès qu'elles sont majeures. La Chambre des Députés a voté cette mesure avec 203 voix, 10 abstentions et 1 vote contre, obligeant désormais les mutuelles et la Sécurité sociale à rembourser les traitements liés aux procédures de procréation médicalement assistée. Toutes les techniques prévues par le ministère de la Santé seront prises en charge.

Qu'elles soient en couple ou célibataires, les femmes auront la possibilité d'y recourir. Pour les promoteurs/trices du texte, il s'agit de permettre aux plus pauvres d'accéder à la PMA, souvent très chère, alors qu'un couple sur six fait face à des problèmes d'infertilité, rapporte LaNacion.com. Il faut compter en moyenne plus de 3000 euros pour une insémination, sans aucune garantie de succès. Le gouvernement devra déterminer combien d'essais seront remboursés.

Sur Twitter, la présidente Cristina Kirchner s'est réjouie de ce vote, parlant «d'une loi d'aujourd'hui. Plus de droits, plus d'inclusion, un pays meilleur», avant de saluer dans un autre tweet le travail des ONG et des militant-e-s qui se sont battu-e-s pour obtenir ce nouveau droit.

 

 

 

Suivez Julien Massillon sur Twitter: JulienMsln

NP le nouveau paradigme