Dimanche 10 juin 2012 7 10 /06 /Juin /2012 23:06
 
Victoria Grant, canadienne de 12 ans, nous démontre que toute personne âgée de plus de 12 ans est en capacité de comprendre l’escroquerie des banques et de la privatisation des dettes publiques. Plus personne n’a désormais d’excuse pour continuer à cautionner un tel système qui s’est généralisé dans la plupart des pays du monde, en particulier en 1973 en France avec la loi Giscard Pompidou Rotschild.

 

 

Vers un nouveau paradigme

2012 et aprés


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 11 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Le problème n'est pas que les gens ne comprennent pas, mais que les gens s'en foutent... Ce monde de boulot-metro-dodo leur convient.

J'espère me tromper!!!

Commentaire n°1 posté par Sioux Later le 11/06/2012 à 00h30

Tout le monde ne s'en fout pas Sioux. Encore la majorité c'est fort probable, mais pas tous. De plus en plus de gens "sortent du système" de différentes manières. De plus en plus de gens le font savoir. Dans cette période particulière il y a la possibilité des deux choix : rester un mouton ou devenir libre. La liberté est a oser, elle n'est pas facile tellement nous sommes conditionnés. Mais c'est faisable, je te le dis. Faut juste se lancer avec prudence , certes, mais conviction et la Vie nous offre des possibles. Maintenant le sujet de cette vidéo est discutable. Mais c'est une forme de message que l'on peut entendre à différents degrés. Redevenir un enfant est un chemin, sortir de la consommation aussi, devenir indépendant se construit. Bon courage

Commentaire n°2 posté par François le 11/06/2012 à 11h45

Je ne dirai pas mieux; merci de ce complément....

Réponse de Dav le 11/06/2012 à 12h38

Malheureusement, Sioux... tu ne te trompes pas ! MadJack ;-/

Commentaire n°3 posté par MadJack le 11/06/2012 à 12h07

Métro, boulot, dodo.....tombeau !! 

Commentaire n°4 posté par lasorciererouge le 11/06/2012 à 20h46

Exposé très clair. Mais n' a-t-on pas dit sur ce site, dans d'autres articles que pour que les choses changent il faut que la conscience évolue. L'homme ne vit pas que de besoins et satisfactions matérielles. C'est le moment d'explorer le domaine passionnant de intentions profondes, de nos émotions qui les influencent, de nos intuitions qui nous aident si on les écoute, de l'harmonie que nous ramenons quand nous le voulons vraiment ...etc. C'est la grande exploration de notre époque. De Socrate à Pierre Rabhi en passant par Maharishi Mahesh Yogi nous ne manquons pas d'inspiration. Et en prime le monde de l'argent changera. Ce changement est un sous produit de l'amélioration de notre conscience, du fait de vivre consciemment.

Commentaire n°5 posté par Radomir le 12/06/2012 à 07h45

ALERTE SYSTEMIQUE… VOUS DEVEZ RETIRER VOTRE ARGENT DE LA BANQUE….

11 juin 2012  

Mince!!! Moi qui pensait qu’on avait encore deux ou trois mois dans le meilleur des cas, va falloir que j’accélère pour vider mon compte, pas grand chose, surtout du négatif, mais du négatif que je peux encore retirer…

Les informations que je vois me montrent qu’après la Banque Postale, c’est au tour de la Caisse d’Epargne d’être TRES MAL… Rappellez-vous: il y a encore un an, il fallait “prévénir le directeur d’agence 48 heures d’avance pour retirer plus de 1.500 euros“… Vous vous souvenez de ça? J’en ai parlé plein de fois, disant qu’il fallait aussi appeler le GIGN pour vous accompagner. Eh bien, REGARDEZ: le “directeur d’agence” est très très mal, puisque MAINTENANT IL LUI FAUT 120 HEURES (soit une semaine ouvrée, ou 5 jours)… pour vous rendre vos sous. Traduisez: de 2 jours vous êtes passé à 5, ni vu ni connu… Bientôt il faudra 30 jours à votre enfoiré de banquier pour vous rendre vos sous (que vous avez gagnés à la sueur de votre front, je vous le rappelle et sur lequels il n’a pas de comptes à vous demander).

Ceci vous montre que nous allons droit vers une faillite soudaine à la manière Argentine. Question: combien d’heures avant que vous colliez une baffe à votre directeur d’agence qui se moque ouvertement de vous? LES BANQUES FRANCAISES SONT BIEN PRESQUE TOUTES EN FAILLITE (il suffit de regarder le cours de leur action). Et notre voisine l’Espagne est sur la voie de la Grèce.

Ah j’oubliais: REGARDEZ BIEN, ILS NE DONNENT MEME PLUS DU TOUT DE LIQUIDE L’APRES-MIDI !!!! C’est trop génial… HEY, LA CAISSE D’EPARGNE l’après-midi, vous faites quoi? Des siestes?? Vous êtes passé en mode Corse? Conclusion: les banques braquent bien leurs clients en ce moment même! CECI VA SE TERMINER DANS LE SANG.

PS: si vous pensez que le “sauvetage” de l’Espagne a “sauvé” la situation, vous vous trompez, d’ailleurs regardez le FT à ce sujet: “Eurozone buys itself some time. States and banks in lethal embrace as key dysfunction unaddressed“. La Suisse achète 7 millions d’euros toutes les 7 minutes pour tenir le coup et pourrait instaurer le contrôle des changes, c’est vous dire si ça va mal. Lire ici WorldRadio, merci aux lecteurs et ici le blog de Bruce.

PS2: Pascale nous dit “Ma fille qui a un compte au Crédit Agricole essaie depuis 24 heures de me faire un virement. Message du site “LE SITE EST EN MAINTENANCE”. Même message pour son beau frère qui lui, essaie de faire un virement. Il a un compte à la BNP“. Note: moi aussi, cela m’est arrivé… C’est incroyable le nombre de fois que les services informatiques des banques sont en panne ces derniers temps, en même temps en plus…

Oubli3: “Crédit Agricole Consumer France, la branche spécialisée dans le crédit à la consommation a dévoilé son intention de supprimer 254 postes (400 licenciement et 146 création d’emploi) pour faire face à ses besoins de liquidités“, lire ici Banketto. Vous avez bien lu: “pour faire face à ses besoins de liquidités“.

PS4: David nous a écrit: “Voyant votre article sur la Caisse d’Epargne, je décide de prendre rdv mercredi avec mon conseiller pour cloturer mes parts sociales. Il était très étonné mais je lui ai rétorqué que c’était mon argent, pas le leur. Bref, il m’a dit que les comptes étaient arrêtés sachant que les dividendes étaient reversés au 1er juillet. Pour récupérer les 6000 euros de parts sociales, il aurait fallu le faire avant le 1er juin! Maintenant, pour les récupérer il faut attendre le 30 août 2013! Selon ses explications, je devrais pouvoir les récupérer avant le 1er juin 2013… Bref, si l’effondrement arrive, je sais que j’ai pour 6000 euros dans l’os

Revue de Presse par Pierre Jovanovic © www.jovanovic.com

Via realinfos

Commentaire n°6 posté par lasorciererouge le 12/06/2012 à 22h26

Lettre d'une vieille dame à sa banque


lettre.PNG

Commentaire n°7 posté par lasorciererouge le 14/06/2012 à 07h05
17 juin 2012

ALERTE: LA RUEE SUR LES BANQUES FRANCAISES A COMMENCE

 

faillite-club-gif-1221520461


ALERTE: LA RUEE SUR LES BANQUES FRANCAISES A COMMENCE
du 14 au 18 juin 2012 : Les informations les plus folles sont tombées et les personnes informées ont commencé à retirer progressivement leur argent des banques françaises. Cette BRED de la région parisienne (photo du 13 juin de M. Lafont) a été obligée de limiter les retraits en liquide à 500 euros par jour au guichet. Donc si vous avez 2000 euros, il vous faudra 4 jours, eh oui... Pour les montants plus élevés, faites le calcul. Lotfi Ftaiti nous a dit sur Fbook "dans l'agence du Crédit Agricole dans mon quartier d'Amiens, c'est maxi 450 euros, et le mois dernier j'ai failli faire un scandale pour 600 euros. Ils ont été obligés de me les donner en deux fois!!"


Il faut dire que la dépêche Reuters tombée il y a 24 heures a confirmé tout ce que vous avez vu ici: "en cas de sortie de la Grèce de l'Eurozone, les retraits aux distributeurs seront immédiatement limités et les accords de Schengen suspendus"... Ouups... Les technocrates de Bruxelles ont donc DEJA préparé les textes pour empêcher la ruée sur les banques. Traduisez: si vous ne retirez pas vos économies pendant qu'il reste encore un peu de marge de manoeuvre, après, c'est clair, vous serez sur l'Indice Nikkei. "Le temps c'est de la monnaie" comme dirait une certaine pub débile de banque.


La situation est GRAVISSIME... Vous devez agir avant qu'il ne soit trop tard... Vous avez d'ailleurs remarqué que depuis 2 jours, les médias ne vous parlent que du tweet de "Mme" Hollande... Incroyable opération de désinformation. Passionnez-vous pour le crépage Ségolène-Valérie, puisque pendant ce temps, les médias ne vous parleront pas de sujets vraiment graves comme par exemple la mort de la zone euro!!! Ainsi sont les médias français...


Nigel Farage a littéralement explosé lors de sa prise de parole, hier, comme vous pouvez le voir ci-dessous, et c'est sous-titré french, merci au Cpt Anderson. Note: jamais je ne l'ai vu dans une telle colère. Farage précise qu'en cas de sortie de la Grèce, la BCE fera faillite à cause de ses 444 milliards d'euros d'exposition; et aussi que l'Italie emprunte à 7% pour les reprêter à 3% à l'Espagne... (lire ici Mish) Et lui aussi confirme: "Nous venons d'heurter l'iceberg". Et là, je remercie notre lecteur M. Wauthia qui a voulu attirer mon et votre attention sur le point suivant: "Durant le premier quart d'heure qui a suivi l'impact du Titanic avec un iceberg, presque personne n'était au courant. Durant le quart d'heure qui a précédé la disparition du Titanic dans la mer, tout le monde était au courant mais il n'y avait plus de canots de sauvetage". Je crois qu'il a bien résumé la situation. Vous, vous faites partie de ceux qui savaient que le Titanic ALLAIT heurter l'iceberg. REGARDEZ BIEN. Les Grecs en ce moment retirent presque 1000 millions par jour, 1 milliard

 

Posté par rusty james
Commentaire n°8 posté par lasorciererouge le 17/06/2012 à 15h38

(Vidéo) "Dette bombe" Olivier Delamarche : "Nous aurons un défaut de paiement généralisé"

Reblogged from :

  • Cliquer pour accéder à l'original

Une fois de plus, Olivier Delamarche nous donne son éclairage en tant qu’insider des salles de marchés et commente la hausse incensée du CAC 40 depuis ces derniers jours.

Vous découvrirez comment de simples mots prononcés par le Seigneur (saigneur) Draghi ont placé les indices boursiers en lévitation… pour permettre aux autruches politiques de ne pas être dérangés par l’irremboursable dette durant leurs vacances…

Lire la suite…

Commentaire n°9 posté par lasorciererouge le 31/07/2012 à 23h02

Comment, avec l'euro, la Finance asservit les peuples d’Europe (Vidéo Dr Rath)

 

Dr. Matthias Rath

 

www4.dr-rath-foundation.org

 

Rappel :

 

Appel du Dr Rath aux populations allemandes : construire une Europe démocratique sans l’Euro

Occupée par la campagne électorale j’avais gardé cette vidéo sous le coude. Il dit tout haut ce que je pense tout bas et n’ose ni dire ni écrire. Et si jamais je le dis je risque de me faire insulter : « tu comprends rien l’Allemagne a changé », est-ce si sûr ?


Tout le peuple Allemand est entretenu dans le mythe qu’ils sont les seuls courageux et travailleurs d’Europe, les autres n’étant que des paresseux et des voleurs. On nous le serine chaque jour et plusieurs fois par jour sur tous nos médias, nos politiques de tous bords nous l’enseignent : les Allemands sont les meilleurs, nous Français ne sommes bons à rien, quant aux Grecs, aux Espagnols, aux Italiens…


Tout ça me donne des frissons sans cesse, la répétition est là. Ils vendent aux meilleurs prix à toute l’Europe leurs productions industrielles et après engueulent ces pays parce qu’ils s’endettent…


Le nouveau moyen que la finance a trouvé pour asservir les peuples d’Europe est l’Euro. Avec cette arme ils menacent tous les peuples de faillite, les obligent à détruire leur services publics, à réduire leur salaire, à faire sauter toute protection sociale commune. Les commissaires de Bruxelles qui nous intiment ces mesures ne sont pas élus.

(Deux mots sur la guerre en Syrie : elle est le moyen détournée d’attaquer l’Iran.)


Je rajouterai aux maladies qu’il énumère le paludisme qui fait mourir des millions de gens dans les pays pauvres, mais aucune recherche sérieuse n’est faite pour l’éradiquer, ceci se passe dans des pays pauvres quel intérêt ?


Il y a un site qui parle de ces problèmes exposés rapidement dans cette vidéo : Fondation du docteur Rath de plus en français.


Son point de vue est surtout la santé, l’industrie chimique et sa finance, mais on peut l’étendre…

 

http://www.penseelibre.fr/dr-rath.

Appel du Dr Rath aux populations d'Allemagne, d'Europe et du monde entier, Berlin le 13.03.2012

 

 

 

Commentaire n°10 posté par lasorciererouge le 03/08/2012 à 06h48

La dette publique, une affaire rentable

Si aujourd’hui les Etats avaient conservé le pouvoir de création monétaire, nous pourrions financer, sans augmenter la fiscalité, et sans emprunter, tout ce qui serait possible de réaliser pour répondre à la situation :

nous pourrions envisager une mutation rapide de nos modes de transport, en particulier en développant le rail des transports collectifs, qu’il serait possible de rendre gratuits ; nous pourrions nous engager plus massivement dans une politique de réduction de consommation d’énergie ainsi que dans le développement et la mise en service d’énergies renouvelables.  

Nous pourrions orienter rapidement notre production agricole vers des méthodes qui restaurent les terres et ne polluent plus les rivières et les sous-sols ; nous pourrions améliorer les services de santé, la justice, l’éducation… Au lieu de penser le monde au travers des moyens financiers que l’on estime possible de mobiliser, on pourrait enfin le penser en fonction des seules vraies questions qui se posent à nous aujourd’hui et nous focaliser sur les solutions dont les limites seraient uniquement fixées par :

les ressources humaines d’une part :

en qualité : par manque de formation, mais cette adaptation là pourrait n’être qu’une affaire de quelques années dès lors que l’on sait ce que l’on veut et que les candidats savent que cela va déboucher,

en quantité surtout : car on peut imaginer qu’alors le plein emploi serait vite retrouvé et que l’on pourrait même manquer rapidement de personnels,

les ressources naturelles d’autre part :

car dans ce grand chantier d’adaptation et de mutation, il faudrait, bien sûr, veiller à ce qui est entrepris par les uns et les autres, soit compatible avec les équilibres écologiques, sinon, tout cela n’aurait aucun sens.

Au lieu de cela et à cause de la privatisation de la monnaie :

l’intérêt produit l’effet d’une pompe qui ramène l’argent, où qu’il soit déversé au départ, dans la poche des possédants. Il a pour effet de désertifier des espaces pourtant riches de potentiels et d’inonder d’autres espaces non productifs de richesses réelles.

Des centaines de millions de personnes sont soit au chômage, soit occupées à des fonctions dont les conséquences sont plus nuisibles que bénéfiques à la société. Dès lors que la finalité économique se réduit à la seule recherche de maximisation à court terme du profit financier des entreprises privées et de leurs actionnaires, la Terre, ce qu’elle contient et la richesse du travail humain lui sont inféodés.

Le montant des intérêts, qui n’est jamais créé avec le capital, place la population mondiale dans la situation où le montant global de sa dette est supérieur à la masse monétaire disponible. Pour cette raison et à leur insu, les êtres humains sont réduits à lutter les uns contre les autres pour trouver dans la poche des autres l’argent qui leur manque. Cela se traduit par l’élargissement de toutes les fractures sociales à l’intérieur des nations et entre nations, génératrices de toutes les violences, depuis le petit délinquant de quartier jusqu’au terrorisme international en passant par les guerres « saintes »… Les termes de démocratie, de solidarité, d’entraide, de coopération, de paix, ne sont que déguisements verbaux et effets de manche impuissants à cacher la réalité qu’impose la dynamique guerrière de l’argent privatisé. »

André-jacques Holbecq & Philippe Derudder ( La dette publique, une affaire rentable )

http://diktacratie.com/la-dette-publique-une-affaire-rentable

Commentaire n°11 posté par lasorciererouge le 06/08/2012 à 21h50

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés