Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'Atlantide russe

Publié par Dav sur 23 Octobre 2011, 20:37pm

Catégories : #Mystères

© Photo: ru.wikipedia.org

Un lac profond entouré de forêts et dont les eaux sont transparentes comme le cristal se trouve dans les environs de Nijni Novgorod (Volga). Son nom est Svetloïar. Il est dit que par temps calme, on peut parfois entendre le son des cloches et des chants sous les eaux du lac ou même voir les toits des bâtiments affleurant à la surface du lac. Dans la légende russe, ce sont des maisons de Kitej, une ville imprenable et invisible que les hordes Tatares n’ont jamais pu conquérir car, par la grâce de Dieu, elle disparaissait sous les eaux, ne laissant d’elle qu’un reflet et le son de ses cloches.

Diaporama : Kitej, l'Atlantide russe

La ville aurait disparu entre 1236 et 1242 quand le Khan Batu, après avoir conquis plusieurs territoires russes, ordonna à son armée de s'y rendre. Pendant sa « campagne russe » qui dura plusieurs années, le Khan Batu tua la moitié de la population des terres de la Russie ancienne. Kiev, Vladimir, Souzdal, Riazan, Tver, Tchernigov et d’autres villes furent détruites. Leur riche culture citadine fut anéantie. Le jour tataro-mongol commença et dura plus de deux siècles.

Les soldats du Khan Batu eurent du mal à trouver la ville de Kitej. Mais l'un des prisonniers des Mongols parla de chemins secrets qui mèneraient au lac Svetloïar. A la surprise des Mongols, la ville n'avait aucune fortification. Les citoyens n'avaient jamais eu l'intention de se défendre par eux-mêmes et commencèrent à prier avec ferveur, demandant à Dieu de pardonner leurs pêchés. En voyant cela, les Mongols pressèrent leur attaque, mais furent stoppés. Soudainement, ils virent des fontaines d'eau surgir du sol tout autour d'eux. Les attaquants reculèrent et regardèrent la ville être submergée par les flots.

Les gens âgés assurent que de temps à autre, la ville resurgit des eaux et ouvre ses portes aux âmes pures qui cherchent Dieu.Des pèlerins continuent depuis des siècles à se rendre vers le lac en espérant entendre les sons de Kitej ou même pénétrer dans la ville sacrée.

Les scientifiques qui étudient les mystères de Kitej disent que presque chaque mythe est fondé sur un sujet réel. En effet, selon les géologues, le lac Svetloïar se trouve au point de croisement de deux failles géologiques. Il aurait pu, effectivement, se former en un clin d’œil et probablement les soldats du Khan Batu ont assisté à ce processus.

Les archéologues et les plongeurs qui ont examiné le fond du lac n’ont rien trouvé de ce qui pourrait confirmer l’existence d’une ville moyenâgeuse à proximité du Svetloïar. Mais la légende persiste : on raconte de nos jours que des gens habillés étrangement sont parfois observés dans les parages et que certaines personnes pieuses et dignes d’y pénétrer y disparaissent.

 

Source:http://french.ruvr.ru/2011/10/18/58911428.html

 

B-calendrier-maya-completDav   "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents