Vendredi 2 mars 2012 5 02 /03 /Mars /2012 17:50

 

Le Yoga et le Tantrisme viennent de révéler aux Occidentaux l'étrange secret de l'éveil de la Kundalini, cette énergie lumineuse ascendante, qui remonte soudain le long de la colonne vertébrale, provoque une transformation de la femme et de l'homme. Elle transforme complètement l'être, le branche sur une autre réalité, lui donne une nouvelle vision du monde et souvent des pouvoirs prodigieux.

 

 

Les montées sauvages de kundalini se multiplient à notre époque et provoquent des malaises divers, qu'encore trop de médecins et psychiatres ne savent pas bien reconnaître. Pourquoi donc ?

 

Cette multiplication actuelle semble arriver à point pour aider à la mutation indispensable de l'humanité et la faire entrer dans une nouvelle ère, comme l'expliquent tous les textes traditionnels.

 

Le plus stupéfiant est que la science confirme complètement cette découverte avec la notion expérimentale de physio-kundalini. Le problème essentiel est que d’une Déesse, forme individuelle de la Conscience Universelle CITI, on fait une simple énergie biologique. Les médecins et les scientifiques pourraient-ils percer le secret de la vie et forcer le ciel ? Par là est enfin fournie la clé du Caducée, avec ses deux serpents entrecroisés, symbole universel des médecins et des profession de santé depuis les Grecs. Ce signe de vie s'est perpétué depuis l'Arbre de Vie du Paradis jusqu'à la double hélice de l'ADN.

 

La puissance du serpent enroulé (kundalini) autour de l’Arbre de Vie au centre du Jardin d’Eden était le secret préservé de la non-mort éternelle. Il a été perdu et restait défendu par l’Archange à l’épée de feu. Puis Dionysos, le deux fois né, a retrouvé le secret aux Indes, a reçu l’initiation et en a ramené la transmission en Grèce. Et ceux qui avaient éveillé leur kundalini avaient, pour le montrer le droit de porter sa représentation : le serpent dressé entre les deux serpents enlacés. Ce Caducée passe d’Hermès Trismégiste aux Hérauts, ambassadeurs invulnérables, puis aux prêtres d’Asklépios et par là à tout corps médical, garant, en principe, de la vraie vie.

 

Cet antique secret, si bien caché, est maintenant divulgué, car les temps sont venus où ce qui était réservé à une toute petite élite d’initiés, doit être offert à tous. Cela constitue en effet la phase ultime de l’évolution de l’espèce humaine. Elle passe du physique au spirituel par une mutation. Dans les malheurs et les difficultés du Kali-Yuga, l’âge de fer, la seule chance pour l’humanité de survivre est de passer à un autre plan de conscience et d’accéder au monde des dieux par l’éveil de la kundalini à l'Age du Verseau.

 

Les premiers témoignages sérieux de la possibilité d’une telle transformation ont été publiés dans les années 1970. Et depuis ils n’ont pas cessé de se multiplier sous forme d’expériences sauvages. Il est temps maintenant de confronter ces témoignages avec les textes sacrés pour en permettre une meilleure connaissance.

 

C’est ce que demandait déjà Tara Michael en 1978 : « Ce serait le digne objet d’une recherche, qu’elle soit « scientifique » comme le propose Gopi Krishna ou non, que de comparer les différents témoignages d’authentiques éveils de kundalini, ainsi que des descriptions des textes traditionnels afin de dégager ces constantes et d’entrevoir aussi les variétés, les différences et les modalités diverses dont ces expériences sont riches ». Et c’est ce que redit Jacques Vigne en 1996 : « Certainement une étude concrète et théorique du Yoga de la Kundalini sera un élément important de la spiritualité du XXIème siècle ».

Pour cela l’essentiel est de commencer à déterminer avec précision ce dont il est question et de définir notre objet de recherche.

 

 

La Koundalini, c’est quoi ?

 

La kundalini est l’Energie des Profondeurs dans le monde et dans l’homme. C’est l’axe dressé au centre de l’univers et de la personne. C’est une énergie divine d’une force inouïe à manipuler avec précaution après une longue préparation et une exacte purification du corps humain.

 

Comme elle est à la source de la vie et à la porte du sacré, on comprend qu’elle soit restée secrète.

 

 

 

 

C’est une énergie sous la forme d’une Déesse serpentine, une union entre la femme et le serpent. Elle est l’énergie cosmique de CITI la conscience divine. Elle est de nature féminine, apparentée à la Shakti (la Déesse) et à Maya (l’Illusion), sous l’apparence d’un serpent (naga), le Cobra femelle blanc. Elle remonte donc au culte des serpents aux Indes, originaire de la première civilisation tribale des Mundas. Le monde entier repose sur un serpent, Ananda l’infini ou Adi shesa, le serpent primordial. Ce serpent des profondeurs, le Non-Né à un seul pied, au poison redoutable a été absorbé par le masculin, le Dieu Shiva, l’ascète. Pour sauver la terre de la destruction, il a bu le poison, n’en est pas mort mais en a gardé pour toujours la gorge bleue (Nilakanta). Ainsi sommes-nous avertis que l’abord de cette énergie serpentine féminine n’est pas sans risque pour le masculin.

D’ailleurs le souvenir du pouvoir conféré par la Femme-Serpent n’est pas ignoré dans nos régions. Il y a d’abord la Vouivre qui est un serpent qui porte une pierre précieuse enchassée au troisième œil, une escarboucle. La richesse et le pouvoir sont promis à l’homme qui arrivera à la lui ôter, mais à ses risques et périls. Il existe aussi en Vendée une Fée sous forme d’une femme-serpent : Mélusine. Elle est la protectrice de la famille des Lusignan (Mère Luse), qui fournira le dernier roi de Jérusalem.

La kundalini : du biologique ou du spirituel ? Le critère est simple et définitif et il a été donné par Swami Muktananda :

 

« Une expérience de kundalini véritable est celle qui laisse un effet permanent, un changement positif dans la vie ».

 

Mais il existe une ironie du destin. Ceux qui veulent une montée de kundalini et qui font pour cela du yoga pendant de nombreuses années y arrivent rarement. Par contre des personnes qui ne l’ont jamais cherché et qui n’y ont jamais pensé sont victimes de montées sauvages de kundalini et bien d’autres ont des troubles divers qu’ils décorent du nom de kundalini.

Il nous reste à comprendre pourquoi ?

 

La transmission se fait par une initiation personnelle avec ouverture des chakras et don de la lumière, selon les degrés de sensibilité et la possibilité de transmission d’énergie.

 

L’essentiel est la transformation en déesse par le rite initiatique du NYASA :

 

1. Le kara nyasa s’occupe spécialement de la main et des doigts qui sont consacrés chacun avec son mantra («Om Augustha Swaha »), puis du visage.

 

Le Darshan, ou don visuel, se donne à voir et à communiquer sur le plan initiatique

 

2. Puis vient I’Hridayadi sadanga nyasa qui est l’ouverture des chakras de la partenaire en commençant par le chakra de la fontanelle antérieure avec « Om Brahma-randhra namaha », celui du troisième oeil, de la gorge, du coeur (hridaya) et ainsi de suite jusqu’au septième chakra, le fondement de la base (muladhar) qui est au périnée.

Cela peut s’accompagner d’imposition de cendres, de poudres colorées, de fulmigations et d’offrandes de pétales de fleurs. Après ces initiations, la partenaire peut être habillée des décors et des bijoux de la déesse, parfois mise sur un trône ou un autel, et tient son rôle dans une cérémonie de consécration et d’hommage (pûja et Arati).

 

3. Enfin, Vyapaka nyasa (qui se diffuse partout) est une diffusion de l’énergie divine à toutes les parties du corps par un long massage, en unité respiratoire. Mais le plus difficile est la prise de conscience simultanée de cette énergie qui est ressentie sous forme d’une vibration ou d’un tremblement très particulier. Finalement viennent encore différentes étapes pour aboutir à la cérémonie du congrès qui, en refaisant à l’envers la scène primitive, détruit sa propre naissance.

 

L’amour physique (maïthuna) devient ainsi un rituel sur un triple plan.

 

C’est d’abord un rituel religieux. Il y a une transposition corporelle de la religion hindoue avec la nourriture du feu (Agni hotra) et l’offrande de la Lumière (l’Arati).

 

Sur le plan psychologique, c’est l’apparition du blanc, le vide de la pensée. L’esprit apparaît enfin tel qu’il est vide, anesthésié par le plaisir et l’énergie, car le plaisir est plus fort que la pensée (manas).

 

Sur le plan cosmique il s’agit de la résolution des contraires, de l’absorption du moi dans le monde, de l’union du sujet et de l’objet, du spectateur et du spectacle, du Ciel et de la Terre. Nous avons donc à faire à une physiologie magique, une alchimie érotique et une astrologie corporelle. Mais en fait il s’agit donc plus d’amour et d’union que de sexe.

 

Marc-Alain DESCAMPS Editions Alphée

publi 3-4"vers un nouveau paradigme"

2012 et après

 


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 8 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Il paraitrait que les cas de combustions spontanées chez certains humains seraient dus à des montées de Kundalini non contrôlées ! Si tu as des infos!

Pokoù vras

Commentaire n°1 posté par nadine le 02/03/2012 à 20h22

Oui c'est exact!

Réponse de Dav le 03/03/2012 à 13h55

  Un seul mot....passionnant   

Commentaire n°2 posté par lasorciererouge le 02/03/2012 à 21h52

C'est pour toi

Réponse de Dav le 03/03/2012 à 13h55

J"ai pas tout compris qlq un pourrai m 'expliquer en therme plus simple!!!!!merci

Commentaire n°3 posté par jocelyne le 03/03/2012 à 17h20

C'est diffcile d'expliquer autrement! ne prenez que si qui vous parle et fait écho en vous car essayer de comprendre avec le mental ne servira à rien; le moment venu tout vous paraitra clai Amitiés

Réponse de Dav le 03/03/2012 à 18h15

Tout comme notre Magnifique Gaïa, qui a ses remontées de Kundalini,ensemble!

Commentaire n°4 posté par Magma le 03/03/2012 à 18h42

Merci Dav 

"On s'élève dans la vie à la mesure de ce qu'on donne, non de ce que l'on prend."

                           Khalil Taqui al-Dîn

Commentaire n°5 posté par lasorciererouge le 03/03/2012 à 22h11

chuis bien d'accord avec toi !

et en plus en ce moment grâce à toutes les énergies qui nous entourent nous avons les réponses immédiates à nos comportements à ça aide vraiment à avancer très vite dans l'élévation....

amitiés la sorcière!

Commentaire n°6 posté par vanes le 04/03/2012 à 01h29
Commentaire n°8 posté par lasorciererouge le 11/05/2012 à 23h55

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés