Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’autre scandale de la viande de cheval : enquête en Amérique chez les fournisseurs des supermarchés français -

Publié par David Jarry - Webmaster sur 14 Mars 2014, 22:21pm

Catégories : #Société

Un cheval mort filmé par l'association L214 en Amérique du Sud dans le cadre de son enquête "Viande de cheval rime avec scandal". © L214

Un cheval mort filmé par l’association L214 en Amérique du Sud dans le cadre de son enquête « Viande de cheval rime avec scandal ». © L214

 

L’association L214 publie aujourd’hui une vidéo dénonçant les conditions de transport et d’abattage, en Amérique, des chevaux destinés à l’alimentation humaine et exportés vers l’Europe. Elle met en ligne une vidéo dans laquelle on voit des chevaux malades ou blessés, malmenés, frappés à coups de bâton ou d’aiguillon électrique, gisant à terre dans les bétaillères, morts ou agonisants, piétinés par les autres animaux.

Cette enquête a été réalisée avec les associations Tierschutzbund ZürichAnimals Angels’ (USA), GAIA et Eyes on Animals, entre 2012 et 2014 aux États-Unis, au Canada, au Mexique, en Uruguay et en Argentine, principaux pays fournisseurs de viande de cheval des supermarchés français.

En effet, en France, près de 60% de la viande chevaline provient du continent américain. Ainsi, en 2012, la France a importé environ 9000 tonnes de viande de cheval des Amériques, pour une valeur estimée à plus de 66 millions d’euros. Les principaux fournisseurs sont le Canada (4 100 t), la Belgique (2 091t), l’Argentine (1 742 t), le Mexique (1 776t) et l’Uruguay (1 730t).

Or, la législation en matière de transport et d’abattage est beaucoup moins stricte outre-Atlantique qu’en Europe, d’autant plus que ces animaux ne sont pas consommés dans ces pays. En Argentine, une loi interdit même de manger du cheval.

Les chevaux, qui ne sont pas élevés pour leur viande mais sont des animaux de course, de labeur, ou de monte, sont considérés quand ils vieillissent comme indésirables, inutiles ou encombrants. Et ils sont mis au rebut. Dans des conditions terribles.

 

 

 

Selon L214, la plupart des enseignes de la grande distribution commercialisent de la viande chevaline importée de ces pays. C’est le cas de Carrefour, Cora, Auchan, Leclerc, Casino (partenaire de la fondation GoodPlanet) ou Intermarché. L’association les appelle à ne plus commercialiser de viande chevaline issue du marché américain ; elle invite les citoyens à signer une pétition pour ne plus importer de viande chevaline des Amériques.

 

http://www.goodplanet.info/

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

ummite 15/03/2014 10:31


quelle race soi-disant humaine peut s'adonner à cela ?


ignobles individus qui méritent le sort qu'ils font subir aux animaux. travaux forcés  pour une bonne paires
d'années nom de dieu !! et qu'on en finisse de ces charognards .

Nous sommes sociaux !

Articles récents