Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'avis du Dr Humphries, néphrologue, sur la vaccination

Publié par Dav sur 20 Février 2013, 07:16am

Catégories : #Santé

Dr S. Humphries (néphrologue) et

 La vaccination 

 

Dr-S.Humphries--Photo-2-.JPG 

 

Extraits d’une conférence publiée le 15 février 2013.  

 

Dès 2009, j’ai pu observer qu’après avoir été vaccinés plusieurs patients avaient développé des problèmes rénaux ou même une complète détérioration de leurs fonctions rénales alors qu’avant la vaccination l’état de leurs reins était parfaitement normal. Certains autres ont, après la vaccination vu leurs problèmes rénaux s’aggraver. Toutes ces observations m’ont fortement perturbée. J’ai commencé à être plus vigilante et à m’informer sur le statut vaccinal des patients qui m’étaient confiés. Je me suis vite rendu compte que les vaccins avaient sur l’état rénal, comme sur la santé générale de mes patients un impact bien plus important que je n’aurais pu imaginer.

 

Je n’avais jamais été très enthousiaste au sujet des vaccinations car j’avais été affreusement malade après une vaccination contre la grippe alors que j’étais toujours étudiante en médecine. Mais malgré cela, je n’avais pas prêté plus d’attention à ce problème. En fait j’avais besoin d’être secouée et réveillée…

 

J’ai, un jour, eu à m’occuper d’un patient qui souffrait d’une grave néphropathie inflammatoire. Quand je me rendis dans sa chambre pour prendre contact avec elle, je vis sur les rapports qu’elle avait déjà été vaccinée contre la grippe. Cela semblait être la règle à l’hôpital et faire partie du protocole habituel. Cette façon de procéder  commença à m’interpeller et je me rendis vite compte que même les patients atteints de cancers, de problèmes cardiaques, rénaux recevaient tous la vaccination contre la grippe dès leur rentrée à l’hôpital ; il en était de même pour les malades sous chimiothérapies. Cette façon de procéder semblait être devenue la règle et était parfaitement intégrée par les soignants.

 

J’ai ensuite voulu me rendre compte du nombre d’études qui avaient été réalisées à propos de l’impact des vaccinations sur des patients gravement malades. A ma plus grande stupéfaction, j’ai dû me rendre compte qu’absolument aucune étude dans ce sens n’avait jamais été réalisée ! Au plus je me penchais sur cette question, au plus j’étais choquée. Je commençais à me rendre compte que le business de la vaccination était rempli de désinformation et de malhonnêteté et que cette situation remontait jusqu’aux premières vaccinations antivarioliques.

 

La plupart des médecins conventionnels sont convaincus de l’utilité des vaccinations, mais la plupart d’entre eux ne se donnent pas la peine d’examiner les véritables statistiques. S’ils s’en donnaient la peine, ils ne manqueraient pas de se poser pas mal de questions sur ce qui leur fut enseigné. Malheureusement, la majorité d’entre eux ne se posent guère de questions.

 

Tous les problèmes qui font suite aux vaccinations sont rejetés comme faisant partie de coïncidences.

 

Quand mes patients ont fait des problèmes rénaux après avoir été vaccinés contre la grippe, la réponse de l’administration que j’avais contactée voulait me faire croire que ces patients avaient contracté la grippe avant que le vaccin ait pu produire son effet !

 

http://vactruth.com/2013/02/15/disappearance-of-polio/

 

 

Interview du Dr Suzanne Humphries  

 

« Les milliers de pages que j’ai consultées, les centaines d’heures de travail que j’ai consacrées à la recherche m’ont permis de découvrir l’horrible vérité par rapport à ce qui est fait aux gens, comme aux animaux partout dans le monde sous le faux prétexte de « santé publique ». Dr Suzanne HUMPHRIES

 

Je suis docteur en médecine, spécialiste en néphrologie (reins). Je suis diplômée en Physique Théorique (Université Rutgers). Pendant 2 ans, j’ai été technicienne en chef dans un laboratoire de biochimie. J’ai enseigné la médecine interne et la néphrologie aux étudiants en médecine.

 

Comme beaucoup de médecins, j’ai, pendant des années eu une foi aveugle dans les vaccinations. Je croyais qu’elles étaient nécessaires, sûres et efficaces.

 

Comme beaucoup de médecins, je n’ai jamais ouvert le moindre document pour me faire une opinion personnelle. Mais contrairement à beaucoup de médecins, je ne puis supporter d’adhérer à de faux paradigmes et je ne dois rien au gouvernement. Au cas où se présenterait le pire des scénarios et contrairement à la plupart des médecins, j’ai la possibilité de gagner ma vie sans avoir besoin d’une licence médicale. Je ne crains pas de clamer haut et fort la vérité que j’ai découverte. Les milliers de pages que j’ai consultées, les centaines d’heures de travail que j’ai consacrées à la recherche m’ont permis de découvrir l’horrible vérité par rapport à ce qui est fait aux gens, comme aux animaux partout dans le monde sous le faux prétexte de « santé publique ».



Jusqu’il y a deux ans, j’étais heureuse de faire mon travail de médecin et de m’occuper de personnes souffrant de graves maladies des reins. Il y a deux ans tout a changé. Suite à plusieurs cas de problèmes rénaux qui s’étaient produits à la suite de vaccinations chez des personnes qui auparavant étaient en parfaite santé, j’ai commencé à creuser davantage le thème des vaccinations que pendant longtemps j’avais cru ne pas être digne de quelque débat que ce soit.



J’ai commencé à étudier les vaccins leurs composants, ainsi que la science qui affirme leur innocuité et leur efficacité. A partir de ce moment, je fus submergée par une avalanche de vérités qui ont fait que je ne serai plus jamais la même. En fait, tout ce que je verrai à partir de maintenant ne sera plus jamais comme avant. Les maladies chroniques dégénératives, les troubles rénaux, les maladies auto immunes, de même que le rôle des autorités en place, plus rien ne sera plus jamais comme avant. Il y a maintenant des choses que je puis dire sans avoir peur de me tromper. Les vaccins n’ont pas sauvé l’humanité et ne la sauveront jamais….

 

[…]Les vaccins sont dangereux et ne devraient jamais être injectés à qui que ce soit pour aucune raison. Les vaccins ne constituent pas la réponse adéquate aux maladies infectieuses. D’autres solutions sans danger existent…



Je supplie les médecins d’aborder ce thème des vaccins avec un esprit ouvert. Je les implore pour qu’ils se documentent aux sources de la littérature alternative.



Je leur demande de comprendre que la littérature (peer reviewed) a censuré tout ce qui pouvait induire le doute quant à la sécurité des vaccins… Je vous fais cette demande pour le véritable bien de l’humanité… De grâce, parents et médecins, faites votre devoir ; les corps et les esprits des générations futures dépendent de ce que vous pourrez faire.

 

Le Dr Humphries est cosignataire d’un nouveau document de première importance qui vient d’être publié par l’ « International Council on Vaccination, called VACCINES :

Get the full Story :

 

http://www.NaturalNews.com/031173_vaccines_science.html

 

http://naturalnews.tv/v.asp?

 

Video Interview :

 http://naturalnews.tv/v.asp?v=BAE7F6323813CFAFB8338173FB11D429    

 

 

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

gwendal 22/02/2013 00:14


@Yann: ne crois-tu pas qu'il est possible qu'ils mettent leurs connaissances à jour tous les ans ...en se basant sur le stock de revues des labos qu'ils ont reçu sur 12 mois? ...c'est à dire: en se basant sur les dires de ceux qui ont financé leurs études (directement ou indirectement, même il y a
longtemps)?


Pour ceux qui lancent des bonnes et importantes alertes, je remarque qu'en général c'est des gens qui n'ont plus gros à perdre (retraite ou choix clair d'indépendance).


Pour les infos contradictoires, les publications de ceux qui n'ont plus gros a perdre sont bel et bien là.

Thierry 21/02/2013 18:25


Nous aurons toujours les personnes pour ou contre les vaccins.


Que chacun fasse comme il l'entend, les documents sont bien là pour attester que beaucoup de dégâts sont causés par les vaccins !


Quand nous savons ce qu'il y a dans leur composition, cela donne à réfléchir, ensuite tout le monde à le choix de faire ou de ne pas faire !


Si vous devez vous faire vacciner, sachez qu'il existe des petites astuces pour éliminer la plus grosse partie du poison qu'ils contiennent ! Par exemple, en faisant un cataplasme d'argile juste
après votre vaccin à l'endroit de la piqûre.


Bons soins à vous...


 

Yann 21/02/2013 09:02


Comment peut-on croire aveuglément cette femme ? Il n'y a aucun contradictoire pour se faire une juste opinion.


Elle affirme connaitre beaucoup de patients qui sont tombés malade à cause des vaccins, mais pour ce qui me concerne, je n'en connais aucun.


Gwendal, de son coté, affirme que les médecins ne se forment pas en continue et ne font pas l'effort de s'informer, moi j'affirme le contraire, car tous ceux que je connais participent à des
séminaires chaque année et mettent en permanence leur connaissances à jour.


On dirait une énième forme de théorie du complot qui regroupe industriels et médecins pour nous faire avaler n'importe quoi, mais il ne faut pas oublier que si certains industriels cherchent bien
à nous faire avaler quelques saloperies, il y a aussi des médecins qui savent sonner l'alarme. (Dr Franchon - médiator ; Pr Even - Cholestérol ; Bernard Debré et Phillipe Even - Guide des
4 000 médicaments utiles, inutiles ou dangereux...).

gwendal 21/02/2013 00:50


Si la formation continue était obligatoire dans le médical les vaccins n'existeraient plus depuis longtemps ...et comme très peu des médecins font l'effort intellectuel de se dire qu'ils ne savent peut-être pas tout, ils ne sont pas nombreux a se renseigner...

Isa 20/02/2013 17:55


Il faudrait faire circuler des tracts "La vaccination tue" pour mobiliser l'attention de la population, et ne plus accepter de se faire vacciner tant que toutes les saloperies qu'on nous innocule
(dont les sels d'aluminium par exemple) ne sont pas retirés. Il faudrait carrément une pétition envoyée au gouvernement. Des initiatives individuelles n'auront aucun impact.

Ned de : http://mabouillotte-et-mondoudou.over-blo 20/02/2013 09:46


Même après avoir lu cela, combien de milliers, millions, de personnes vont QUAND MÊME continuer à aller se faire vacciner !


La folie touche plus de monde qu'on le croit !

Nous sommes sociaux !

Articles récents