Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’enfant selon Pierre Rabhi

Publié par David Jarry - Webmaster sur 29 Décembre 2013, 10:49am

Catégories : #Partage

 

rabhi“Il est urgent d’éradiquer ce principe de compétition qui place l’enfant, dès sa scolarité, dans une rivalité terrible avec les autres et lui laisse croire que s’il n’est pas le meilleur, il va rater sa vie. Beaucoup répondent à cette insécurité par une accumulation stupide de richesses, ou par le déploiement d’une violence qui vise à dominer l’autre, que l’on croit devoir surpasser.

Aujourd’hui, on est tout fier lorsqu’un enfant de 5 ans sait manipuler la souris de l’ordinateur et compter parfaitement. Très bien. Mais trop d’enfants accèdent à l’abstraction aux dépens de leur intériorité, et se retrouvent décalés par rapport à la découverte de leur vraie vocation.

Dans notre jeune âge, nous appréhendons la réalité avec nos sens, pas avec des concepts abstraits. Prendre connaissance de
soi, c’est d’abord prendre connaissance de son corps, de sa façon d’écouter, de se nourrir, de regarder, c’est ainsi que l’on accède à ses émotions et à ses désirs. Quel dommage que l’intellect prime à ce point sur le travail manuel. Nos mains sont des outils magnifiques, capables de construire une maison, de jouer une sonate, de donner de la tendresse.

Offrons à nos enfants ce printemps où l’on goûte le monde, où l’on consulte son âme pour pouvoir définir, petit à petit, ce à quoi l’on veut consacrer sa vie. Offrons-leur l’épreuve de la nature, du travail de la terre, des saisons. L’intelligence humaine n’a pas de meilleure école que celle de l’intelligence universelle qui la précède et se manifeste dans la moindre petite plante, dans la diversité, la complexité, la continuité du vivant.”

 

– Pierre Rabhi

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

Commenter cet article

gwendal 30/12/2013 02:40


Bon article et j'aime aussi le premier commentaire (le seul au moment où j'écris)


Et puis, en cas de difficultés sérieuses, quelqu'un qui sait se servir de ses mains saura toujours survivre, alors
que ceux qui ne savent utiliser que le bout de leur pouce et indexe n'iront pas loin

pitzchris 29/12/2013 20:25


L'échec scolaire "“Il n'y a pas d'enfants stupides, il n'y a
que des éducations imbéciles.


Il n’y a pas d’enfants
stupides, il n’y a que des éducations imbéciles


“Il n'y a pas d'enfants
stupides, il n'y a que des éducations imbéciles. Forcer l'écolier à se hisser au sommet du panier contribue au progrès laborieux de la rage et de la ruse animales mais sûrement pas au
développement d'une intelligence créatrice et humaine.Dites-vous que nul n'est comparable ni réductible à qui que ce soit, à quoi que ce soit. Chacun possède ses qualités propres, il lui incombe
seulement de les affiner pour le seul plaisir de se sentir en accord avec ce qui vit. Que l'on cesse donc d'exclure du champ éducatif l'enfant qui s'intéresse plus aux rêves et aux hamsters qu'à
l'histoire de l'Empire romain. Pour qui refuse de se laisser programmer par les logiciels de la vente promotionnelle, tous les chemins mènent vers soi et à la création.”


RAOUL VANEIGEM.
Avertissement aux écoliers et lycéens


“Ne permettez plus que les
hommes politiques stigmatisent l'insupportable violence faite aux individus alors qu'ils la suscitent sciemment, dès l'enfance, vulgarisant, au nom de la rentabilité, un élevage
concentrationnaire où, parqués de vingt-cinq à trente par classe, les écoliers se trouvent crétinisés par les principes de compétition et de concurrence, soumis aux lois de la prédation, initiés
au fétichisme de l'argent, confits dans la peur de l'échec, infestés par l'arrivisme, livrés à des fonctionnaires amers et mal payés, moins enclins à nourrir la curiosité des jeunes générations
qu'à se venger sur elle de leurs infortunes.”


RAOUL VANEIGEM. Pour
l'abolition de la société marchande pour une société vivante


“C'est une oeuvre de
longue haleine que d'enseigner l'indépendance, de la soutenir par une affection dispensée sans réserve, d'ôter la peur de soi et de promouvoir en chacun cette créativité qui est la vraie richesse
humaine. La mutation de civilisation à laquelle nous assistons, a plongé dans le désarroi une multitude de gens si accoutumés d'être assistés, guidés, gouvernés, qu'ils ne conçoivent d'autre
changement d'existence que le choix d'autres jougs.”


RAOUL VANEIGEM. Rien n'est
sacré, tout peut se dire


le système scolaire est à
revoir on donne la peur de ne pas savoir au lieu d'enseigner l'amour de la connaissance ,en fait il est très simple de comprendre que ce conditionnement n'a qu'un objectif faire de vos enfants de
bons et loyaux sujet ou mouton obéissant et ne remettant jamais en cause le système marchand dans lequel ils deviendront esclaves.


Et le meilleur levier pour
en arriver là est la peur ,de l'échec de pas savoir ,obéissance dans une relation de soumission par la note,une relation de maître a esclave dés le plus jeune âge feront que tout petit ils diront
amen a tout ce que l' on implantera sans jamais remettre en cause le mode de pensé dominant ,sous peine d' exclusion et de marginalisation
obéir deviendra une seconde nature ,et à force d'obéir
on obtient des réflexes de soumission ......







 

Nous sommes sociaux !

Articles récents