Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'étrange rumeur sur la théorie du genre à l'école

Publié par David Jarry - Webmaster sur 28 Janvier 2014, 18:20pm

Catégories : #Société

Vincent Peillon et Najat Vallaud-Belkacem assistent à la présentation d'un module ABCD de l'égalité à Villeurbanne. © Maxppp - Maxime Jegat

 

Le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, a assuré mardi que la théorie du genre n'était pas enseignée à l'école, contrairement à une rumeur qui s'est répandue, ces derniers jours, chez certains parents d'élèves. Une campagne initiée par des proches de l'extrême droite via des SMS et les réseaux sociaux invite à un boycott partiel de l'école.

 

"Demain, tu seras une femme, mon fils". C'est un des slogans utilisés par les organisateurs du boycott partiel de l'école pour protester contre un enseignement supposé de la théorie du genre à l'école. Des parents d'élèves ont ainsi reçu des SMS ou pu lire des appels sur les réseaux sociaux, les invitants à ne pas emmener leurs enfants à l'école, un jour par mois, pour montrer leur mécontentement.

"Une rumeur totalement mensongère", a réagi mardi le ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon. A l'école, précise-t-il, on n'apprend pas "aux petits garçons à devenir des petites filles".

Vincent Peillon réfute tout enseignement de la théorie du genre à l'école au micro de Solène Le Henn
 

Lecture
Partager

"ABCD de l'égalité" à l'origine du boycott

 

A l'origine de cette rumeur, une expérimentation lancée dans dix académies depuis la rentrée : "ABCD de l'égalité". Ce programme vise à lutter contre les stéréotypes filles-garçons pour lutter contre les inégalités entre les sexes dès le plus jeune âge. Il est testé cette année dans 600 classes primaires réparties dans 10 académies volontaires.

La campagne de Boycott a été lancée par Farida Belghoul qui invite donc à une "Journée de retrait de l'école". Enseignante, journaliste, écrivain et cinéaste, elle compta parmi les "marcheurs" pour l'égalité de 1983. Depuis l'an dernier, elle s'est rapprochée d'Alain Soral, essayiste d'extrême droite un moment proche de Dieudonné. C'est depuis qu'elle s'est lancée dans cette lutte contre un supposé enseignement de la théorie du genre à l'école. Elle vient aussi d'initier "l'année de la robe", invitant les femmes à ne porter que des robes et laisser le pantalon aux hommes.

 

Une rumeur dans toute la France

 

Résultat, aux quatre coins de France, dans la région de Strasbourg, dans l'Oise ou en Seine-et-Marne, de nombreux enseignants et directeurs d'école ont alerté leur hiérarchie.

Sébastien Sihr, secrétaire général du syndicat Snuipp-FSU, s'inquiète des conséquences d ecette rumeur  
 

Lecture
Partager

Des parents d'élèves aussi se sont manifestés auprès des directeurs.

Rania Sadjef, mère d'élève à l'école Alfred Binet de Meaux, a alerté le directeur de l'établissement sur cette rumeur
 

Lecture
Partager
Par Grégoire Lecalot
NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

lasorciererouge 19/09/2014 19:34

http://echelledejacob.blogspot.fr/2014/09/le-livre-cache-aux-parents-par-l.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+LchelleDeJacob+%28L%27%C3%89chelle+de+Jacob%29

Gauloiseconnection 01/02/2014 01:30


Bon, dernière tentative pour essayer de vous ouvrir les yeux et après je jette l'éponge et promis je retourne me noyer dans mon verre d'eau :


Le 1er lien est directement issu du site gouvernemental officiel donc écoutez-le, visionnez-le plusieurs fois si necessaire.


Le 2ème lien, c'est le programme d'éducation à la sexualité pour les classes de grande section de maternelle et de CP de l'académie de Grenoble.


A l'issue, si vous continuez de penser que le GV ne s'inspire en aucune manière du rapport de l'OMS, ni de la théorie du genre, je ne peux plus rien pour vous et vous souhaite une bonne
continuation dans le monde merveilleux de la Hollandie...


http://www.cndp.fr/ABCD-de-l-egalite/outils-de-formation/interview.html?idvideo=5


http://www.ac-grenoble.fr/savoie/pedagogie/docs_pedas/sexualite_ecole/theme1.php

Yann 31/01/2014 09:46


@ gauloiseconnection : Non mais sans rire, ou avez vous vu qu'un rapport de l'OMS était une directive applicable à l'éducation nationale ??? Et quel rapport avec Najat Vallaud
Belkacem qui n'est ni ministre de l'éducation nationale, ni ministre de la santé ? Arretez de vous noyer dans un verre d'eau.

Gauloiseconnection 30/01/2014 21:15


 


@Yann


Essayez déjà d'être capable de retranscrire un simple pseudo avant de me dire que je ne suis pas capable de lire (Gauloiseconnection et pas connexion).


Ensuite, heureusement qu'il y a encore quelques parents qui ne sont pas lobotomisés par cette entreprise de décérébration massive appelée l'éducation nationale (dont vous semblez être un pur
produit).


Si certaines préconisations évoquées dans le rapport de l'OMS vous semblent adaptées pour les tranches d'âges proposées, j'espère sincèrement que vous n'avez
pas d'enfant...


Concernant votre lien Wikipédia qui relate une affaire d'un temps lointain aux conséquences mortifères excessives : quel est le rapport avec des parents avertis qui ne mettent pas leurs enfants à l'école pour
protester PACIFIQUEMENT leur aversion envers des programmes qui n'ont rien à faire dans le cadre de l'école ?


Les faibles d'esprits sont ceux qui avalent tout ce que ce GV leur dit sans
penser par eux-mêmes et sans se renseigner sur les ravages de cette théorie et les démentis c'est comme les promesses politiques, ça n'engage que ceux qui y croient : https://fr.wikipedia.org/wiki/David_Reimer


Bonne lecture...


 


 

Yann 30/01/2014 10:42


@ Gauloiseconnexion : C'est quand même dommage que vous ne soyez pas capable de lire et d'interpréter un rapport de l'OMS qui, soit dit en passant, n'a que valeur de conseil. Que cette rumeur
continue de courir, malgré les démentis, prouve la force de nuisance de la rumeur chez les esprits faibles.


 


Pour s'en convaincre : http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_de_Hautefaye

Gauloiseconnection 30/01/2014 00:53


 


@Yann


Ce n'est pas une rumeur diffusée par l'extrême-droite, c'est un enseignement instauré par un GV de gauche
complètement illuminé.


Pour votre information, Mme Belkacem a inauguré une expérience pilote de crèche neutre en France, "la crèche
Bourdarias" (créée en 2009 à St Ouen). Elle souhaite encourager ce genre d'établissement car selon elle : « on n’arrivera
pas à l’égalité si on ne s’attaque pas à la construction des stéréotypes dès le plus jeune âge. » Objectif ? faire des garçons des filles et vice-versa ? contre leur gré
?


Après les crèches, le programme s'étend donc aux écoles. Le principal syndicat
enseignant FSU préconise les lectures suivantes pour les enfants des écoles primaires :


"Papa porte une
robe", "mademoiselle
Zazie a-t-elle un zizi", "Tango a deux papas", "Frédéric et Frédérique ou cent façons d’être un garçon ou une fille" ou encore "la nouvelle robe de Bill"... NO COMMENT...


Les risques pour les enfants


« L’éducation neutre »puise ses racines dans les travaux de Judith Butler, philosophe et militante radicale Queer. Pour cette dernière, les enfants,
en pratiquant certaines activités « jouent un rôle social » et obéissent à une logique qui « range » les individus à une place sexuelle prédéfinie. C’est ce que Judith Butler appelle
« la performativité de genre ». Elle propose de se libérer progressivement de « ces assignations à résidence » sociale ou
sexuelle », grâce à la subversion des codes et des normes. Pour elle, la culture doit permettre de contrer les présupposés naturels et biologiques qui enferment les enfants dans le
modèle masculin / féminin.


De nombreux pédopsychiatres et
psychanalystes s’inquiètent du développement d’une telle pédagogie qui risque de perturber les enfantsau moment où s’affirme et se construit leur identité sexuelle (entre 2 et 6
ans).


« l’éducation neutre » au nom de l’égalité finit par nier l’existence de
différence entre les sexes.



Et je rajouterais qu'au lieu d'instruire correctement nos enfants (apprendre à lire, écrire et compter),
l'éducation nationale, qui porte très mal son nom, va se permettre de les éduquer à sa façon en les déstabilisant mentalement et physiquement à un âge où ils sont très facilement
manipulables.



Si vous n'êtes toujours pas convaincu, je vous signale également que le GV a à sa disposition un rapport de l'OMS
(Organisation Mondiale de la Santé) intitulé « Standards pour l'éducation sexuelle en Europe » pour concocter les programmes d'éducation sexuelle de nos enfants :


https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf


(les « joyeusetés » se trouvent détaillées à partir de l'article 40 et suivants)


Il est question, par exemple, d'informer l'enfant de 0 à 4, je cite : « sur le plaisir et la
satisfaction liés au toucher de son propre corps, la masturbation enfantine précoce »...ou encore, « aider l'enfant à développer une bonne considération du sentiment de bien-être, de
proximité et de confiance créé par l’expérience physique et celle de l’attachement »...


Pour les gamins de 6 à 9 ans, le programme est plus gratiné : « les changements physiques, menstruation,
éjaculation, variations individuelles au cours du développement, les choix possibles en matière de parentalité, grossesse, infertilité, adoption...le plaisir et la satisfaction liés au toucher de
son propre corps (masturbation, autostimulation), les rapports sexuels »...(je n'invente rien : tout cela, c'est prévu pour les gosses de 6 à 9 ans dans ce rapport de l'OMS
!!)


Pour les 9 à 12 ans, on a presque la totale : la première expérience sexuelle, l’orientation sexuelle, le
comportement sexuel des jeunes (les différences de comportements sexuels) l’amour, être amoureux le plaisir, la masturbation, l’orgasme...assumer sa responsabilité de développer des expériences
sexuelles plaisantes et sans risque pour soi et les autres...ET LA CERISE SUR LE GÂTEAU, cette théorie qui n'existe pas : informer l'enfant sur les différences entre l’identité sexuelle et
le sexe biologique ! CQFD

Yann 29/01/2014 10:27


La rumeur diffusée par l'extrème droite parano se dégonfle, quelques irréductibles y croient encore sans même mettre les pieds à l'école pour voir ce qui s'y passe. Je rappelle au passage que
lutter contre les inégalités et la discrimination est dans le code de l'éducation. Bref, une certaine hystérie dans l'air s'empare des "ultras-contre-tout" qui ne prennent même plus le temps de
prendre un peu de recul vis à vis des informations qui circulent. C'en est à un tel point qui si on faisait circuler la rumeur que des transexuels communistes donnaient des cours d'éducation
sexuelle en primaires avec visionnage de film porno, ils y croiraient dur comme fer !

Gauloiseconnection 29/01/2014 00:12


Ce n'est malheureusement pas une rumeur :


Pour de plus amples informations, le site de l'observatoire de la théorie du genre, très complet : http://www.theoriedugenre.fr/


+ une pétition en ligne


Pour tous ceux qui sont sceptiques ou hurlent à la théorie du complot, il suffit d'ouvrir les yeux et de constater comment l'éducation nationale est devenue une entreprise de propagande (pire
qu'auparavant) et de déconstruction mentale. Saper l'autorité parentale et détruire les derniers repères familiaux, c'est sa mission quotidienne, le nivellement par le bas pour "produire" des
citoyens incultes donc facilement manipulables.


L'avenir pour nos enfants...? ne rien connaître de leur Histoire pour ne pas choquer diverses communautés, baisser les yeux pour se repentir ad vitam eternam de faits historiques bien choisis
dont justement ils ne connaissent pas la réalité historique, savoir à peine lire et écrire mais bien voter, au final, savoir qu'avoir un père sera devenu un accessoire encombrant qui portera
eventuellement la jupe sans complexe et que maman pourra aller se vautrer allègrement dans la boue d'un chantier avec son casque sur la tête plutôt que de s'ennuyer derrière un bureau à se faire
les ongles et à ne pas froisser son brushing...


Et si ce GV de khmers roses arrêtait de s'inserer dans la vie des gens et s'occupait des vrais problèmes : chômage, emploi, crise du logement, communautarisme galopant, insécurité...

gwendal 28/01/2014 23:30


Cette grande femme, farida Belghoul, est aussi, et surtout, celle qui a créé quasi seule la "marche" (en vélomoteurs) qui s'est appelée "convergence 84" en 1984.


Cette marche convergence 84 a été réalisée sans aucun "sponsor" associatif (les assos de gauche habituelles ont essayer de la phagociter ...sans succès), puis a été totalement récupérée par
"sos racisme" (Julien Dray, et Harlem Desir) à son arrivée à Paris.


Pendant que farida faisait son discour d'arrivée, ces encu... de sos racisme distribuaient des pins des leur asso de merde (qu'il venaient de créer) ...en laissant croire que cette marche
était en accord avec eux.


Une vidéo sur Egalité & Réconciliation (Alain Soral) est disponible ...et Farida explique pour la première fois toute la magouille de la gauche et de sos racisme de l'époque!


Farida est le genre de personne qui défendra toujours l'amitié entre les peuples, l'intégration (la vraie/pas la fausse du PS par des assos inutiles et servant juste à fabriquer des électeurs de
gauche), et les valeurs familliales!


Quand, dans la même semaine, j'entend parler de caroline Fourest et de Farida Belghoul, je visualise pour Fourest un étron ...mais pour Farida, c'est à un magnifique bijou en or qu'elle me fait penser! Cette femme est
super!

Guy Fawkes 28/01/2014 20:09

Ah bon parce que ça ne s'appelle pas enseigner la théorie du genre ça: http://www.youtube.com/watch?v=mcCasJO2KN0 Ce sont des menteurs invétérés et je suis un peu étonné que tu relaye cette info.
Est-ce que ça veut dire que tu es d'accord avec eux? Pour info, les même disent entre autre que la théorie du genre n'existe pas: http://www.youtube.com/watch?v=cQiIgD0qBq4 ça s'appelle jouer avec
les mots, la spécialité des politiciens (et des journalistes) sont maitres en la matière (comme le mensonge qui va de pair). Car la théorie du genre existe bien et voilà à quoi elle peux mener:
http://www.youtube.com/watch?v=j_-Mibyk1Vs Complément d'info répondant très bien à cet article:
http://medias-presse.info/civitas-soutient-farida-belghoul-et-denonce-les-mensonges-de-vincent-peillon-concernant-la-theorie-du-genre/5759 Dire que la théorie du genre n'existe pas et qu'il ne
s'agit que d'égalité entre hommes et femmes est un mensonge éhonté. On enseigne aux enfants qu'ils peuvent se définir en tant qu'homme ou femme indisctinctement de leur sexe (pareil pour leur
orientation sexuelle). Mais ces couards n'osent pas l'admettre. L'objectif est aussi de banaliser l'homosexualité avec des bouquins du genre "philomène m'aime" (une fille qui n'aime que les filles)
dès le CP par exemple: http://www.snuipp.fr/IMG/pdf/document_telechargeable-2013-30-05.pdf Et après les journaliste parlent de rumeurs...de grâce ne rentre pas dans leur jeu. Les craintes des
français sont on ne peux plus légitimes.

David Jarry - Webmaster 29/01/2014 00:13



Salut Guy ; il faut arreter de penser que ce que je publie relate mes pensées; ce n'est pas la philosophie du site et je m'escrime à le dire!!!



Nous sommes sociaux !

Articles récents