Samedi 21 juillet 2012 6 21 /07 /Juil /2012 22:06

 

infographie-monde-habitable-Gliese581g

L’Exoplanète Gliese 581g est de retour, "officiellement" en tenant désormais la 1ere place sur une liste de mondes potentiellement habitables en dehors de notre du système solaire et c’est grâce à une nouvelle recherche de l’équipe qui a initialement annoncé sa découverte en 2010.

Orbitant une étoile à 20 années-lumière d’ici, la Super-Terre est désormais répertoriée aux côtés des autres exoplanètes que je vous ai déjà décrites : Gliese 667Cc, Kepler-22b,HD85512 et Gliese 581d à l’Université de Porto Rico dans le catalogue des exoplanètes habitables de l’Arecibo, que de bons endroits pour chercher des environnements semblables à la terre… et donc la possibilité de la vie.

Image d’entête (clic pour agrandir) : La représentation artistique de l’ensemble des cinq potentiels mondes habitables connus, y compris désormais Gliese 581g, la meilleure candidate pour être, jusqu’à présent, une exoplanète semblable à la Terre. Toutes ces planètes sont des Super-Terres avec des masses estimées entre deux et dix masses terrestres. Les numéros, sous les noms des planètes, correspondent à leur similitude avec la Terre, telle que mesurée dans une échelle allant de zéro à un avec l’indice de similarité de la Terre, "Un" étant identique à la terre.

D’abord annoncée en septembre 2010 par une équipe dirigée par Steven S. Vogt de l’Université de Santa Cruz (Californie), la présence de Gliese 581g a été immédiatement contestée par d’autres astronomes dont les données n’indiquaient pas son existence. L’équipe de Vogt a effectué une analyse plus poussée du système Gliese dans lequel il est apparu que les orbites des planètes étaient circulaires, plutôt que de forme elliptique et c’est dans ce type de scénario que le fort signal de Gliese 581g est apparu, une fois de plus.

Selon Vogt :

Ce signal a une probabilité d’être faux de <4% et est compatible avec une planète de masse minimale de 2.2m (masse terrestre), en orbite dans la zone habitable de l’étoile, à 0,13 UA (unité astronomique), où l’eau liquide sur les surfaces planétaires est une possibilité distincte.

Et, elle est situé près du centre de la zone habitable (zone Goldilocks en anglais) de son étoile, lui permettant de recevoir environ la même quantité relative de lumière que la Terre. Donc, Gliese 581 g n’est pas seulement sur la liste… Elle est maintenant considérée comme LA meilleure candidate pour être un monde semblable la terre, Gliese 667Cc qui tenait la première place est désormais seconde.

Ci-dessous : Comparaison de l’estimation de la taille relative et des orbites des cinq planètes extrasolaires autour de Gliese 581. La couleur verte représente la taille de la zone habitable, où une planète de la taille de la Terre pourrait avoir de l’eau liquide à sa surface. Les planètes e, b, et c sont trop chaudes pour de l’eau liquide et la vie, mais g et d sont dans la zone habitable. La planète g est à la bonne place pour profiter de conditions similaires à la Terre, alors que d qui est à la limite du cadre est donc plus froide. C’est le premier cas d’un système stellaire avec deux exoplanètes potentiellement habitable en orbite autour de la même étoile.

taille-orbite-planètes-Gliese581gUne précédente représentation de cette zone habitable :

L’annonce a été faite sur le site presse du Planetary Habilitability Laboratory (PHL) le 19 juillet par le Professeur Abel Méndez, directeur du PHL à l’UPR d’Arecibo : Five Potential Habitable Exoplanets Now et l’étude publiée sur arXiv : GJ 581 update: Additional Evidence for a Super-Earth in the Habitable Zone.

 

Source: Gurumed

Vers un nouveau paradigme

2012 et apres


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés