Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’hiver a été glacial, et ce n’est qu’un début

Publié par Dav sur 11 Mai 2013, 19:56pm

Catégories : #Climat

 

 

 
 
 

Des hivers encore plus rudes en 2014 et 2015. Un scientifique de l’UCL explique et balaie d’un revers de main la théorie du réchauffement climatique.

Marko Istvan, vous êtes professeur de chimie à l’UCL. Nous sortons d’un hiver très froid. Le mois de mars a été le plus froid de tous, depuis le début des années septante. Mais vous dites que ça n’a rien à voir avec le réchauffement climatique.


 

 

Non, rien. C’est ce que d’éminents spécialistes en climatologie veulent nous faire croire. Mais je suis né en 1956. À l’époque, nous connaissions des hivers bien froids. Depuis quelques années, nos hivers redeviennent tout simplement normaux, comme ceux dont j’avais l’habitude enfant. Aujourd’hui, on essaie de nous faire croire que l’homme est responsable d’un dérèglement du climat, qu’il détruit la planète, que demain il fera 150 degrés. Les preuves scientifiques ne vont pas dans ce sens.

 

Mais la banquise fond dangereusement, non ?

 

Cet été, on nous a dit que la banquise arctique fondait de manière complètement anormale. C’est vrai. Une zone de haute pression extrêmement chaude s’est installée en même temps qu’une arrivée d’eau chaude. Mais dans les années 1900, la fonte de l’Arctique était pire que maintenant. En réalité, la fonte actuelle de la calotte polaire est normale et cyclique. À l’heure actuelle, la banquise arctique possède autant de glace que durant la moyenne cumulée des années 2000. En d’autres mots, toute la glace qui a fondu s’est reconstituée, et avec un petit bonus supplémentaire. Et l’hiver n’est pas encore terminé. Une fois de plus, les modèles climatiques se sont trompés.

 

Une fois de plus ? Vous voulez dire que le réchauffement climatique serait une blague et que la pollution ne serait pas un drame ?

 

Je ne dis pas ça non plus. Ce n’est pas un appel à polluer tant et plus. Mais la pollution par l’homme a une très faible influence sur les phénomènes climatiques, peut-être 5 %. Par ailleurs, c’est l’augmentation de la température qui conduit à une hausse du taux de CO2. Et pas l’inverse.

 

Et le climat se réchauffe…

Non. La température du globe n’a pas augmenté depuis plus de quinze ans. Elle serait même en légère diminution. L’Arctique a repris les glaces qu’elle avait perdues et l’Antarctique en possède davantage que depuis 1979, date des premières mesures effectuées par satellite. Trois observations indéniables qui contrastent avec l’explication que l’on fournit sur nos antennes médiatiques. Ajoutons que des travaux récents montrent que les fluctuations du jet-stream polaire et l’activité du soleil, particulièrement faible pour le moment, sont couplés.

Comment expliquez-vous nos changements climatiques, cependant ? Et qu’est-ce qui nous attend ?

Une interprétation plus simple et plus logique est la suivante : le climat étant cyclique, nous avons atteint vers la fin des années nonante le sommet de la courbe de réchauffement. L’activité du soleil s’étant ensuite sérieusement ralentie, nous entamons maintenant une descente vers des températures plus faibles. Un tel phénomène s’est déjà produit maintes fois – et sans notre intervention – au cours des décennies et des siècles précédents.

 

On va donc avoir de plus en plus froid ?

 

Je ne suis pas devin. Mais la NASA nous annonce le cycle 25 qui est l’un des plus froids possibles. En attendant, les températures devraient encore descendre en 2014 et en 2015.

source : http://www.lavenir.net

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

christian 13/05/2013 20:07


En tous les cas la météo est pourrie jusqu à lundi.........  alors l été..........

Yann 13/05/2013 11:37


Le problème n'est même pas de savoir si l'hiver prochain sera plus froid ou non, c'est de savoir qui dit la vérité. Des commissions internationnales nous disent que le problème vient de la
pollution ; des indépendants nous racontent que c'est faux (sont-ils payés par des lobbies industriels ?) Dans le doute, il devient difficile de se faire une opinion.


En attendant, nous avons connu l'automne, puis l'hiver, puis l'automne... auront nous un été cette année ???

Isa 12/05/2013 22:28


Si la température doit baisser, la chose qui m'inquiète est la misère galopante et le nombre de SDF qui crèvera de froid encore et encore. Hormis celà, ce n'est pas le refroidissement qui est un
problème, on s'adaptera, mais ce sont nos pollutions et leurs impacts sur la planète.

andre 12/05/2013 21:03


des hivers tres froid  54 55 1789  85 dans le nord j ai connu moins  23  dans les annés de guerre idem épisode tres froid  je suis né en 55 et j en ai vu et des plus
anciens le dirons aussi  et le temp se remet c est la nature

christian 12/05/2013 16:28


Bonjour,oui d accord mais les hivers d autrefois était parfois plus rude ,oui, il  ny avait pas les moyens d aujourdhui,certains villages étaient bloqués par la neige 5 à 6mois,si ces
hivers rigoureux reviennent ,dans les Alpes et ailleurs nous allons avoir du soucie avec les constructions qui ont poussé de partout et les accés aux stations de skis ,mais cela va en calmer
certains.......pour cet hiver, un hiver long  et surtout pluvieux mais pas mal de redoux et par rapport à l enneigement de l année derniere en dessous de 2000m la neige a 1 ou 2
semaines presqu' au même niveau,sauf en altitude vers les 3000m il y en a encore pas mal pour la saison les glaciers sont bien bouchés ....mais dans les vallées le printemp est pourri comme
beaucoup de printemps ....les cultures ont 3 à 4 semaines de retard.....  

Agelfique 12/05/2013 05:03


Et voilà:


http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&vhs=1&v=dPpMdr9VqUY#!


 


A diffuser largement.

gwendal 12/05/2013 01:42


Comme il le dit au 2ème paragraphe, j'ai moi aussi connu la neige tous les hivers quand j'étais gamin (je suis né en 1971)! J'ai connu cette neige partout dans les côtes d'armor (anciennement côtes du nord) et dans le morbihan ...c'est à dire là où il y a encore très peu de neige maintenant, et même
il n'y en avait pas du tout depuis 1989 dans le sud morbihan (à part 2 ou 3 années d'exception)!


Dans ces 2 ou 3 années d'exception (l'année 1990 exactement), j'ai pris ma toute 1ère leçon de conduite auto à Auray (morbihan) avec une peugeot 205 diesel ...à la nuit tombante...sur un
parking verglacé...avec la neige qui retombe...en marche arrière pour sortir du stationnement... Et après 3/4 d'heure le moniteur (qui s'accrochait toujours à sa ceinture et à la poignée
au-dessus de sa vitre ...à cause de ma vitesse paraissait-il...) m'a dit que si je passai le permis le lendemain je l'aurai ...ce qui ne l'a pas empêché de me facturer 30 heures (20, puis je me
suis faché, puis je suis revenu pour en finir!). Je ne sais pas si celà vient de ma toute 1ère leçon mais j'adore rouler sur la neige en voiture ...moins en PL ...et pas du tout en
moto


En fait on revient naturellement à ce que tous les gens de plus de 35/40 ans ont connus dans leur enfance. C'est
juste cyclique... Vive les batailles de boules de neige!!!

momo 11/05/2013 23:45


Des hivers de plus en plus froids, c'est ce que disent aussi certains scientifiques russes de l'académie des sciences 

Nous sommes sociaux !

Articles récents