Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’homme de Néandertal enterrait ses morts

Publié par David Jarry - Administrateur sur 19 Décembre 2013, 11:22am

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

Il y a plus d’un siècle, les archéologues ont découvert ce qui semblait être une sépulture de Néandertal à La Chapelle-aux-Saints dans le sud-ouest de la France. Le débat concernant sa vraie nature fait rage depuis. Mais après une étude de 13 ans, il apparait maintenant que les Néandertaliens ensevelissaient bien leurs morts.

 

L’inhumation, qui a eu lieu dans ce qui est maintenant le sud-ouest France, s’est déroulée il y a environ 50 000 ans au cours du Paléolithique moyen, juste avant l’arrivée de l’homme moderne. La configuration du site a indiqué un enterrement, mais certains archéologues ont émis l’hypothèse que l’inhumation n‘aurait pas été intentionnelle.

 
 
 
  

 

Afin de résoudre le problème, l’archéologue William Rendu et son équipe sont retournés dans la région en 1999 à la recherche d’autres indices. Leurs nouvelles fouilles, qui ont pris fin en 2012, ont révélé davantage de restes néandertaliens, dont deux enfants, un adulte et des os de bisons et de rennes.

 

Les archéologues n’ont pas réussi à localiser les marques d’outil ou d’autres preuves d’ensevelissement là où le squelette initial a été trouvé, mais l’analyse géologique de la fosse, dans laquelle ont été repérés les restes, a fortement suggéré que ce n’était pas une caractéristique naturelle du sol de la grotte. De plus, après une analyse taphonomique des restes néandertaliens originaux (les nouvellement découverts qui ne semblent pas avoir été enterrés), les os présentent quelques fissures, ils ne sont pas lissés par les intempéries et ne comportent aucun signe de perturbation par des animaux. Le corps, pour une raison quelconque, a été enterré très rapidement après la mort (peut-être un moyen de le protéger des charognards).

 

La nature relativement vierge de ces restes de 50 000 ans implique qu’ils ont été couverts juste après la mort, soutenant fermement la conclusion des chercheurs sur le fait que les Néandertaliens dans cette partie de l’Europe enterraient leurs morts, selon William Rendu.

 

Et il précise :

 

Bien que nous ne pouvons pas savoir si cette pratique faisait partie d’un rituel ou simplement pragmatique, la découverte réduit la distance de leur comportement avec le notre.

 

PNAS: Evidence supporting an intentional Neandertal burial at La Chapelle-aux-Saints.

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

 

Commenter cet article

gwendal 20/12/2013 02:36


Ceux qu'on appelle néandertaliens ou cro-magnons n'étaient pas des brutes sans connaissances! C'était juste les humains de cette époque et qui vivaient avec leur temps et leur
technologie ...et on ne connait qu'1 de leurs présents (qu'on appelle passé), alors qu'un autre de leur présent
beaucoup plus technologique et avancé a pu exister avant...


Comment serions nous perçus par d'autres humains dans 5000 ans si notre société avait disparue (nucléaire, cataclysme, etc) et que tout ce que les nouveaux archéologues et paléontologues de
l'année 7013 retrouvaient de nous ensuite serait des couteaux et des poteries artisanaux qu'on aurait fabriqué comme on peut pour se redonner une vie potable...

Nous sommes sociaux !

Articles récents