La flèche du plan ci-dessus montre la direction vers laquelle bougent les plaques tectoniques des Caraïbes, avec en résultat l’augmentation de pression qui se libère en une myriade de séismes pendant des années dans la région. Porto Rico est la petite île verte au milieu, avec à gauche l’île plus grande de la République Dominicaine. La chaîne des autres îles des Caraïbes est cachée sous les marqueurs de séismes sur la page de droite.

Vous pouvez voir que la fosse de Porto Rico enveloppe toute cette zone.

Quelques petits faits connus ont attiré l’attention alors que je faisais des recherches sur cette zone après avoir remarqué la récente augmentation de l’activité sismique dans la région des Caraïbes.

- La fosse de Porto Rico est la plus grande et la plus profonde de tout l’océan atlantique.

- Cette fosse est capable d’occasionner des séismes d’au moins magnitude 8 et plus.

- Le risque d’un séisme majeur, d’un effondrement sous-marin et d’un méga-tsunami est aussi grand que dans la zone de Seattle. Une évaluation récente du risque l’a fait, en fait, passer de 35 à 55%.

- La zone ne s’est pas rompue depuis 200 ans et cela inquiète sérieusement les géologues.

En d’autres mots, quelque chose de majeur arrivera. Personne ne sait quand, mais cela arrivera comme déjà par le passé.

Ajoutez cela au fait que 35 millions de personnes habitent dans les zones basses et vous avez une catastrophe monumentale en perspective.

Mais pourquoi aucun avertissement ?

Ce qui me frappe, c’est que dans tout ce que je lis, il est admis que le risque est énorme, mais quasiment pas connu dans la région. Même Wikipédia l’admet :

La connaissance des risques de séismes et de tsunamis n’a pas été diffusée parmi les gens habitant dans les îles situées près de la fosse.

Pourquoi ? Est-ce que cela impacterait l’économie locale ? Existe-t-il des personnes responsables à ce sujet ?

Et bien regardez les catastrophes du golfe du Mexique et de Fukushima pour commencer. Je ne pense pas qu’ils se soucient de la santé ou du bien-être des gens – cela préserve le status quo alors que les catastrophes laissent des traces aussi tranquillement que possible.

Rappelez-vous que ce n’est pas une prévention de crise, c’est une gestion.

Voici l’activité récente dans la région

Voici ce qui a attiré d’abord mon regard, que se passait-il donc dans les Caraïbes ? Vous voyez cette ligne de faille entre les massifs continents nord et sud américains ?

 

 

Regardons de plus près :

 

 

Il y a eu 25 séismes la semaine passée. Les points bleus sont ceux des dernières 24 heures.

La vue d’ensemble

Veuillez maintenant prendre en compte quelques facteurs et vous aurez envie de prévenir tous ceux que vous pourrez qui sont dans la région.

- L’activité sismique dans le monde est 6 fois plus élevée par rapport à l’an dernier et nous ne sommes qu’à la moitié de l’année.

- Le cycle actuel du maximum solaire continue son augmentation jusqu’en 2013, nous avons donc de sérieux bombardements à venir.

- L’arrivée de comètes, astéroïdes, planétoïdes et/ou naines brunes et autres évènements célestes et alignements se fera dans un futur très proche.

- Une technologie extrêmement puissante est entre les mains de savants et de manipulateurs fous qui font la guerre sur la planète. Le HAARP et autres dispositifs similaires de réchauffement de l’atmosphère sont capables de créer et/ou exacerber des situations déjà prêtes n’importe quand pour le bon vouloir de leurs buts.

- La ceinture de feu ainsi que la faille de New Madrid sont actives et prêtes à des mouvements bien plus importants qui engendreront un effet domino.

- La fosse de Porto Rico est une formation géologique unique due à une plaque de subduction majeure.

 

La croûte océanique est formée d’une crête océanique, alors que la lithosphère se sous-canalise dans l’asthénosphère des fosses (http://fr.wikipedia.org/wiki/Asth%C3%A9nosph%C3%A8re)

- La plaque des Caraïbes rejoint les plaques nord et sud-américaines, chacune d’elle étant en mouvement. Quelque chose finira éventuellement par craquer.

 

Tout ceci pour dire…

Nous vivons des temps sauvages et ne pouvons ignorer le monde dans lequel nous vivons et la possibilité d’une catastrophe. Nous ne devons pas vivre dans la peur, mais être éveillés et conscients.

A la lumière de cette information, je suggère que quelqu’un qui connaît quelqu’un ou même n’importe quel nouveau débouché dans la région des Caraïbes envoie cet article aux concernés ou votre avertissement personnel et vos inquiétudes.

Ils n’ont manifestement pas été avertis.

C’est valable pour toute personne dans des zones sismiquement actives. De nombreuses personnes, moi y compris, ont bougé vers des zones plus élevées et pris ces choses au sérieux. Ayez au moins des provisions d’urgence et soyez toujours prêts. Nous sommes dans un parcours cahoteux où que nous soyons.

« Il vaut mieux l’avoir et ne pas en avoir besoin que d’en avoir besoin et de ne pas l’avoir » .

Nous devons rester à l’écoute et continuer d’informer

Les TPTB (« The Power That Be = l’élite) ne sont pas là pour informer et donner du pouvoir aux gens comme vous l’avez probablement appris. Il existe des groupes merveilleux qui essaient d’aider les gens à prendre au sérieux les vraies menaces, mais c’est en dépit du gouvernement, pas grâce à lui.

Si les gens comprennent qu’il leur faut rester conscients et informés pour eux-mêmes et ne pas attendre des médias qu’ils leur disent quoi faire, ils pourront ainsi avoir une marche d’avance, ou au moins savoir comment lire les signes des temps et réagir de manière consciente.

Quoi que vous fassiez, ne copiez pas le conditionnement pré-programmé comme on le voit dans les films d’Hollywood. Gardez la peur hors de l’équation dans vos actes, pensées et plans. L’Univers, Dieu ou comment vous voulez le nommer est aux commandes – juste besoin de rester à l’écoute de l’endroit où il veut que nous soyons et faire notre part pour conserver l’éveil. L’amour trouvera toujours un chemin.

 

Source: depuis "l'éveil 2011"

 Dav  "2012 un nouveau paradigme"