Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L'ONU met en garde contre l'exploitation des ressources du Pôle Nord

Publié par Dav sur 18 Février 2013, 21:39pm

Catégories : #Environnement

La ruée vers les ressources et matières premières de l'Arctique menace son environnement fragile, selon l'Annuaire 2013 du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE). Le rapport pointe également du doigt la recrudescence du commerce illicite d'espèces sauvages et l'importance d'arriver à une gestion rationnelle des produits chimiques.

La ruée vers les ressources "appelle à la prudence et à une gouvernance efficace afin d'empêcher tout dommage à l'environnement fragile de l'Arctique", souligne le PNUE dans son rapport annuel qui met en avant les principaux problèmes émergents auxquels est confronté l'environnement mondial.

La couverture de glace durant l'été s'est encore réduite ces dernières années. La couverture de glace atteignait 3,4 millions de km2 en 2012, soit son plus bas niveau jamais constaté, 18 pc inférieur au minimum enregistré en 2007 et 50 pc inférieur à la moyenne des années 1980 et 1990. Les glaces des terres émergées reculent également et le pergélisol (sous-sol gelé en permanence, ndlr) fond, indique le rapport.

"Ce recul des glaces engendre un accès plus facile aux ressources naturelles, telles que le gaz et les hydrocarbures, provoquant ainsi une augmentation des activités humaines susceptibles de mettre en péril les écosystèmes et la faune d'ores et déjà fragiles", souligne le PNUE.

Le rapport de l'ONU évoque notamment la ruée vers le gaz naturel, le pétrole, l'exploitation minière, mais aussi l'augmentation du trafic maritime dans la région à certaines périodes de l'année et l'augmentation de la pêche, certaines espèces de poissons se déplaçant vers le Nord.

"La nécessité d'améliorer la gouvernance est d'autant plus cruciale aujourd'hui que la fonte de la banquise a été plus rapide que ce qu'avait prévu le rapport du Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC)", ajoute le rapport.

La fonte des glaces pourrait conduire à une hausse du niveau des océans du monde, modifier des courants marins, mettre en danger certains mammifères de l'Arctique, etc.

Parmi les recommandations fournies par le rapport, on retrouve la réduction des gaz à effet de serre mais aussi la réduction d'émission régionales de polluants de courte durée de vie (carbone noir), l'évaluation de l'impact de mesures d'exploitations des ressources sur les écosystèmes et les populations locales mais également l'importance d'impliquer les peuples autochtones et toutes les parties prenantes à l'élaboration d'une vision à long terme.

L'autre point mis en avant dans le rapport annuel du PNUE est la recrudescence du commerce illicite d'espèces sauvages. "D'après les premières indications, des dizaines de milliers d'éléphants auraient été tués en 2012, tout comme 2011, et 668 rhinocéros, un chiffre record, auraient été illégalement chassés en Afrique du Sud cette même année."

En ce qui concerne la gestion des produits chimiques, l'Annuaire du PNUE insiste sur l'amélioration nécessaire de l'information et de la coordination des actions des gouvernements et de l'industrie "pour réduire les risques croissants pour la santé humaine et l'environnement d'une gestion non durable des produits chimiques à travers le monde".

"Le nombre de produits chimiques fabriqués par l'homme et présents dans l'environnement est en hausse; les résultats d'une étude de 2009 ont mis en évidence la présence de 212 produits chimiques dans le sang et l'urine d'un échantillon de la population américaine. Parmi ces produits chimiques, 75 n'avaient pas été détectés auparavant", indique notamment le rapport, qui précise que le coût lié aux risques des produits chimiques est difficile à estimer.

 

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents