Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


L’usage du tabac n’est pas mauvais pour notre santé?

Publié par David Jarry - Webmaster sur 1 Avril 2014, 06:04am

Catégories : #Santé

Imagke1

Voir sur amazon, en occasion.

Il existe une nouvelle religion : la religion anti-tabac. Une nouvelle Eglise avec sa hiérarchie puritaine, son puissant bureau de « propagation de la foi » soutenu par les Etats, ses missionnaires passionnés qui parcourent le monde, ses disciples bernés mais inconditionnels, pauvres individus qui ont trouvé un exutoire à la morosité de leur vie quotidienne et qui déploient un zèle et une intolérance rares. Une religion fondée sur un dogme erroné. En vérité, c’est une religion inventée par nos gouvernements dans un but précis : rejeter la responsabilité de la radioactivité sur le tabac. 

Avec le déclin des religions traditionnelles, de nombreuses âmes égarées rejoignent des cultes aussi divers que Hare Krishna, Moon, Les Enfants de Dieu et maintenant, la nouvelle religion anti-tabac. Elle ressemble à bien d’autres par son côté bigot, fanatique et sa censure. Elle est devenue aussi puissante que celle de Pierre et Paul. Et, comme les autres, elle ne donne pas de preuves; il faut « avoir la foi ». Affublée d’atours pseudo-scientifiques, elle rivalise avec les mouvements les plus sectaires de l’histoire et, pour arriver à ses fins, ignore la vérité. La crainte est la clé, mais, au lieu du purgatoire et de l’enfer, il s’agit de la phobie de la fumée et du cancer.

Les hommes fument depuis la nuit des temps, sans danger apparent. Mais, voilà que, brusquement, une idée nouvelle surgit. Soutenus par les gouvernements et financés à coup de millions de dollars, certains affirment tout à coup que fumer est la cause certaine du cancer du poumon, sans pour autant donner d’arguments convaincants. 

Quand j’ai entendu parler pour la première fois de cette théorie, j’ai failli y souscrire puisque elle était soutenue par l’élite du corps médical. Je restai, quand même, sceptique : comment cette coutume vieille comme le monde et apparemment inoffensive pouvait-elle brusquement devenir dangereuse ?

La première chose qui me troubla fut que, parmi mes proches ou patients atteints du cancer du poumon, aucun n’était fumeur. D’autres médecins m’ont confirmé, d’ailleurs, avoir fait la même constatation parmi leurs malades.

Je fus également frappé par le fait que le cancer du poumon n’avait jamais été aussi répandu que depuis l’invention de la bombe automatique et la prolifération de produits industriels cancérigènes.

Pour avoir une meilleure perspective :

 

Quand d’éminents scientifiques se mirent à dénoncer la supercherie de la campagne anti-tabac, j’ai commencé à déceler derrière tout cela la morale puritaine de l’Amérique de l’Oncle Sam qui, comme je le montrerai plus tard, a un intérêt évident à inculquer cette crainte du tabac. Tout ceci est pour moi le grand mensonge du XXe siècle et je me sens capable de le prouver à n’importe quel lecteur intelligent et impartial.

Le seul argument des anti-fumeurs, si on peut appeler cela un argument, réside dans certaines statistiques, reconnues fausses depuis, prouvant que les malades souffrant d’un cancer du poumon fument beaucoup. Ils semblent oublier que, s’ils fument, c’est qu’ils y trouvent un grand soulagement. Non seulement il n’y a pas de preuves valables, mais certains témoignages tendraient au contraire à prouver que la fumée peut avoir un effet préventif sur les maladies du poumon et du coeur.

La campagne repose sur des « statistiques » et des expériences sur des chiens que l’on aurait fait fumer et qui auraient attrapé le cancer du poumon. Je montrerai comment ces statistiques n’ont aucune valeur; quant à ces histoires de chiens, ce sont les plus mauvaises histoires que j’ai jamais entendues.

Même si les scientifiques ont des arguments tout à fait convaincants pour réfuter les déclarations des anti-tabac, ils n’ont pas les moyens de les divulguer car ils n’ont pas le contrôle des médias que possèdent leurs adversaires.

Ce qu’il y a d’étonnant dans cette affaire, c’est le silence et l’inertie des fumeurs devant les interdits et les pièges des non-fumeurs. 

C’est aussi la ténacité des militants, surtout en ce qui concerne la nocivité de la fumée sur l’entourage. Leur refus d’abandonner cette idée, en dépit des conclusions des scientifiques, et bien compréhensible puisque elle leur apporte le support des non-fumeurs.

Je ne m’étais pas exprimé publiquement jusqu’à maintenant, pensant que la bêtise est chose courante; nous sommes tous des imbéciles à certains égards, certains plus que d’autres. Les gens croient n’importe quoi, plus le mensonge est grand, plus vite il est admis. On dit que l’homme est un animal pensant, mais comme sa pensée est illogique ! Si le cerveau des animaux les moins évolués avait les mêmes performances, ils seraient rapidement en voie de disparition.

Après m’être longuement demandé puisque les gens croyaient en de telles inepties, j’en ai conclu que la nature humaine est perverse et aime à être trompée. Néanmoins maintenant que cette croisade empiète sur les droits fondamentaux et la liberté, je pense qu’il est grand temps de prendre position et de dénoncer ce charlatanisme.

Bien sûr, les « experts », ou ceux qui se disent tels, s’offusquent du fait qu’un modeste généraliste ose remettre en question ce qui est devenu parole d’Evangile. Peu m’importe ! Les puritains ont aussi accusé l’industrie du tabac de m’avoir payé pour écrire ce livre. Quelle plaisanterie ! J’ai bien essayé de les impliquer, leur suggérant de mettre dans chaque paquet une notice dévoilant la supercherie; je voulais aussi qu’ils fassent le test de la petite annonce offrant une récompense d’un million de dollars à qui apporterait la preuve de la nocivité du tabac. J’ai vite compris à travers leurs réponses qu’ils ne feraient rien qui aille à l’encontre de leurs gouvernements respectifs, et ceci pour des raisons évidentes.

J’ai donc décidé de me lancer seul et décrire ce livre, voulant à la fois combattre la bêtise humaine et montrer, en me basant sur ma propre expérience, que fumer est réellement sans danger et quelques fois même salutaire. Je veux créer un monde serein pour les fumeurs, un monde sans peurs et sans interdits tyranniques.

Écrit en 1983, cet ouvrage courageux aura malheureusement raté sa cible, mais tout un chacun peut se renseigner et voir par delà le mensonge. Des liens sont offerts à la fin de cet article.

Sommaire de l’ouvrage

Le Docteur William T. WHITBY est né en Australie. Il a fait ses études à l’Université de Sydney et est également diplômé de la Faculté du Droit. Toute sa vie, il exercera son métier de généraliste à Sydney. Le Dr. W. T. Whitby est Président de la Sydney Eastern Society et de la British Medical Association en Australie.

Le Docteur William T. WHITBY est né en Australie. Il a fait ses études à l’Université de Sydney et est également diplômé de la Faculté du Droit. Toute sa vie, il exercera son métier de généraliste à Sydney. Le Dr. W. T. Whitby est Président de la Sydney Eastern Society et de la British Medical Association en Australie.

Préface / Introduction

Chapitre 1. Les non-fumeurs : de nouveaux croisés
Une preuve irréfutable

Chapitre 2. Les motivations du fumeur
Pourquoi fume-t-on ?

Chapitre 3. Les vertus de la cigarette
Un don des Dieux / Où est la vérité / Fumer peut-il nous protéger du cancer ? / Autres bienfaits du tabac / Une croyance bien ancrée / Fumer et vivre plus longtemps

Chapitre 4. Pourquoi faire la guerre aux fumeurs ?
Au-delà de la raison / L’aspect psychologique / Des maniaques

Chapitre 5. Histoires de la persécution

 Chapitre 6. La persécution des temps modernes

Chapitre 7. Le spectre du cancer du poumon
Exagérations / Le bouc émissaire de la médecine / Le Moyen-Âge / On demande une preuve scientifique / La loi de Lynch / Le point de vue des scientifiques / En mettant les choses au pire

Chapitre 8. Les Etats-Unis orchestrent la lutte
Le gouvernement américaine sur la sellette  / Les scientifiques mis à l’écart

Chapitre 9. Les marchands de peur
La propagande / L’industrie anti-tabac / Cigarette et médias / L’allergie : une blague

Chapitre 10. L’échec des campagnes
Le cent tourne / La mafia anti-fumeur / Maigre réconfort / Une campagne vouée à l’échec

Chapitre 11. Mensonges et illusions statistiques
Les menteurs font mentir les chiffres / Avaient-ils vraiment un cancer du poumon ? Le jeu des courbes / Une parodie de l’utilisation des statistiques / Drôles de médias

Chapitre 12. Les experts
Divergence d’opinion / Quels sont les intérêts en jeu / Les erreurs médicales

Chapitre 13. Techniques de guérilla des anti-fumeurs
Des « rabats-joie » acharnés /  De nouveaux inquisiteurs / Jusqu’où mène la phobie

Chapitre 14. Mobilisation générale
Un mal de chien / Une revue médicale attaque / Un choix embarrassant / Mensonges, mensonges

Chapitre 15. Le fumeur passif : beaucoup de bruit pour rien
Refus en bloc / Le « C.O. » mis en accusation / La guerre dans les airs

Chapitre 16. Le spectre des maladies cardiaques
L’exemple des médecins britanniques / Le rôle du fameux stress / Plus de tabou, moins de maladies de coeur

Chapitre 17. Les femmes, une cible facile

Chapitre 18. Cancer et environnement industriel
Augmentation du cancer du poumon chez les non-fumeurs / Attention ! Amiante / Le tabac catalyseur

Chapitre 19. Les multiples causes du cancer
La pollution, un sujet trop délicat / Et les rayons X ?

Chapitre 20. La radioactivité
L’ennemi public n°1 / Des médecins cachent la vérité / Le « facteur britannique » / Les questions à poser

Conclusion
Arrêter de fumer peut être dangereux

 

 NewsOfTomorrow

http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/

NP-le-nouveau-paradigme-copie-1

Commenter cet article

marc 06/04/2014 14:54


Extra lol. J'ai encore plus ri de moi-même! Merci

marc 06/04/2014 13:20


Un média "dit" alternatif ne dispense pas de faire preuve de discernement. Ceci étant, j'ai bien ri en m'imaginant la tête de l'auteur en pleine création et de ceux qui ont gobé ça. La vie est
pleine de surprises!

David Jarry - Webmaster 06/04/2014 14:30



1er avril lol


 



Toto75 03/04/2014 20:32


mais bien sur, et la marmotte ? Le tabac qui protege des radiations ! On aura tout lu. On voit que certains ont peu de connaissances scientifiques.

gwendal 02/04/2014 01:22


Je suis sur d'avoir déjà lu cet article sur NewsOfTomorrow ou http://etat-du-monde-etat-d-etre.net/ ou ailleurs, il y a quelques années!


Je me souviens que l'article que j'avais lu disait ouvertement que les radios des fumeurs sont propres si le fumeur dit qu'il ne fume pas (et que le radiologue ne voit rien qui l'nfirme: odeur, taches sur les doigts, dents jaunes)...intérressant n'est-ce pas


@Yuca965, les preuves ne sont pas dans ce court article...puisqu'elles sont dans le livre, et probablement aussi sur les 2 sites sources (je ne suis pas encore allé voir si c'est
bien l'article que j'ai déjà lu en entier, mais je le ferai un autre jour).


Et si le tabac protégeait des radiations...

Yuca965 01/04/2014 20:40


"blablabla le tabac c'est c'est pas mauvais", voilà le résumé.


L'auteur de l'article apporte presque pas d'argument sur les bienfait du tabac, il ennonce des "témoignagnes comme quoi ce serait bon pour le coeur et les poumons".


Plutôt que d'agresser la pensée prédominante qui est que le tabac c'est mauvais pour la santé, il fairait mieux de doner plein d'argument en faveur du tabac.


Il est plus important d'avoir des arguments solide et en quantité que de détruire les arguments de d'adversaire.


Article pauvre en somme, plein d'émotions comme la colère ou la haine et très peu d'arguments. Trouver rien de mieux que de diaboliser les "anti-tabac" me fais de la peine. C'est le genre
d'article qui devrait être sur les médias mainstream nobrain no argument mais plein d'émotions.

Bougalou 26/10/2016 14:59

Je suis loin d'être un scientifique, mais ce que je viens de lire je l'ai vécu dans propre famille. J'avais 14 oncles et tantes du coté maternel tous de très très gros fumeurs. Aujourd'hui il reste ma mère 83 ans, elle fume comme une cheminée d'ailleurs tout le monde fumaient autant cousins cousines. Aucun de mes oncles et tantes n'est morts avant 85 ans, sauf un ça faisait 25 ans qu'il avait arrêté de fumer. En plus ils buvaient tous comme des lavabos. Cousins et cousines j'ai 62 ans donc moyenne d'âge approximativement 64. Aucun n'est mort du cancer mais accidents de voiture,balle perdue, diabète ( un ) etc.... Perso je fume et j'aime ça pas à peu près. Pression sanguine normale, rythme cardiaque c'est o.k. reflux gastrique connaît pas . Et si jamais j'aurais un cancer du poumon les médecins n'auront les bouts pourris j'ai déjà signé à l'hôpital refus de chimio radio etc... Et avec de bons antidouleurs de vrais bonnes cigarettes je vais attendre tranquillement la mort et je suis sur de survivre plus longtemps. Tous ceux que je vois mourir d'un cancer peu importe lequel ont soit arrêtés de fumer ou ils n'ont jamais fumé. Ceci est la stricte vérité je le jure sur la tête de mon père mort à l'âge 64 ans et 9 mois et qui n'avait jamais fumé. ??????????????????????????????????????????????????????

Agelfique 01/04/2014 14:21


Le tabac tel qui est vendu en occident (je parle des additifs) ne serait pas nocif pour la santé?


 


La pêche est bonne aujourd'hui?

Bougalou 26/10/2016 15:12

Il y aurait 780 produits dits cancérigène dans le beurre d'arachide. Je devrais être mort depuis longtemps j'adore les arachides je raffole des arachides je cours après les arachides et le beurre d'arachide je le mange à la grosse cuillère. Que la cigarette est bonne après tout ça le monoxyde de carbone derrière les voitures dans les rues une superbe orage de pluie acide. Miam Miam. On fait comment pour faire pousser des bananes bios on met des parapluies aux bananiers. Sortez la tête du sable bon sang. Vous regardez et ne voyez rien, vous écoutez et n'entendez rien.
Quelle farce.

frank 01/04/2014 12:18


chacun est libre, tout est poison, rien n'est poison. cependant en qualité d'ex fumeur, voila ce que à quoi j'ai du me résigner


des dents de poney, une haleine de bouc, un entretien des mafieus de la clop,


un impot direct, une nevrose a la vue de la derniere cigarette du paquet, des doigts jaunes et puants, les ptis crachats sympats du matin.....et voila tout ce a quoi j'ai du faire
face....??.......??? j'aurai du continuer

ummite 01/04/2014 09:00


le tabac , c'est nos impôts : ils passent à tabac chaque année .

Zephyr 01/04/2014 08:22


Mouais... Ya du bon et du moins bon dans cet article. Déjà il va falloir arrêter de dire que les causes du cancer sont externe. Toutes maladie (qui
est un mal à dire) provient du corps énergétique puis se manifeste dans le corps physique. Le corps physique ne fait qu'émettre des alertes au pilote (le pilote
c'est nous, notre conscience, notre âme) quand celui-ci ne se comporte pas de façon harmonieuse (comme un voyant qui s'allume sur le tableau de bord d'une voiture). Les émotions, les pensées et
la nourriture spirituelle sont les principaux éléments déclencheurs d'une bonne ou mauvaise santé physique. Bien sûr les éléments extérieurs peuvent accélérer le processus de maladie et de son
déclenchement. Il est évident que la radioactivité est nuisible au corps physique, la tabac aussi, on parle des poumons mais on oublie de parler de la gorge ou des sinus. Mais le tabac reste une
plante que notre mère la terre nous met à disposition pour notre bien être. C'est notre façon de la consommer qui est mauvaise comme la plupart des plantes psychotropes (les chamanes nous
l'explique très bien d'ailleurs). Alors attentions à ne pas faire l'apologie du tabac car il fait des ravages dans notre corps énergétique (celui-ci créé des brèches) car nous le consommons sans
conscience et ni communion avec la plante, et surtout de façon abusive.

Yann 01/04/2014 08:14


Il a sorti un autre livre dans lequel il postule que les radiations ne sont pas nocives pour l'organisme, en particulier le rayonnement gamma.

Nous sommes sociaux !

Articles récents