Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La bourse de Paris s'effondre à -5,25% à la clôture!

Publié par Dav sur 22 Septembre 2011, 18:09pm

Catégories : #Nouvel ordre mondial

La Bourse de Paris termine en baisse de 5,25%. Les valeurs bancaires sont les plus chahutées. En chute, l'euro vaut moins de 1,34 dollar.

 (c) Afp  Afp
 
 

Le pessimisme de la Réserve fédérale des Etats-Unis sur l'état de l'économie américaine et le manque d'avancées dans le dossier grec ont fait plonger la Bourse de Paris jeudi 22 septembre de 5,25%.

Le CAC 40 est repassé sous les 2.800 points (2.781,68). Le secteur bancaire a décroché alors que l'éventualité d'une recapitalisation de certaines banques est de plus en plus évoquée. Société Générale a dévissé de 9,57% à 15,30 euros, Crédit Agricole de 9,49% à 4,22 euros et BNP Paribas de 5,70% à 23,06 euros. Total, première capitalisation du CAC 40, a lâché 5,68% à 30,37 euros.

La Bourse de Londres a quant à elle clôturé en baisse de 4,67%, Francfort de 4,96% et Milan de 4,52%. Aux Etats-Unis, le Dow Jones perdait 3,28% et le Nasdaq 2,61%, peu après 15H30 GMT. Toujours en première ligne, les valeurs bancaires chutaient fortement, alors que l'éventualité d'une recapitalisation de certaines banques européennes est de plus en plus évoquée.

Les investisseurs ont en partie réagi à des commentaires pessimistes de la Réserve fédérale américaine la veille ainsi qu'à un avertissement de la Banque centrale européenne sur l'avenir de la monnaie unique. L'euro est tombé à son plus bas niveau depuis huit mois face au billet vert, et depuis dix ans face au yen, sous la barre des 1,34 dollar.

Le "twist" ne rassure pas

Alors que les marchés attendaient avec fébrilité une décision de la Fed, la banque centrale américaine a annoncé qu'elle allait vendre d'ici à la fin juin 2012 pour 400 milliards de dollars de bons du Trésor et en racheter pour un montant identique avec une maturité plus longue. Le but de cette mesure, surnommée "opération twist", est de faire baisser les taux d'intérêt à long terme pour soutenir l'activité.

L'information a déplu à Wall Street qui a terminé mercredi en recul. Le Dow Jones a perdu 2,49% et le Nasdaq 2,01%. En revanche, elle a eu un effet immédiat sur les taux américains à 10 ans, tombés à un plus bas historique. Les marchés asiatiques ont aussi mal réagi, à l'image de la Bourse de Tokyo qui a perdu 2,07% à la clôture.

 

Source: Challenges.fr

Dav  "2012 un nouveau paradigme"

 

Commenter cet article

Nous sommes sociaux !

Articles récents