Faculté de connaissance perceptive et constructive plus ou moins développée, associée à la lucidité et au discernement de la réalité aussi bien dans les multiples aspects du monde extérieur que dans la nature profonde de l’être humain.

La conscience se nourrit d’Attention, de vigilance, de présence.
Elle détermine les niveaux de réalité et leur impact, du monde manifesté au monde non-manifesté.

Énergie vibrant à des fréquences plus ou moins rapides.

Son antithèse est le mécanisme d’Automatisme (réaction) qui perpétue et reproduit l’identification.
Elle se réveille quand se présente la possibilité de choix (action).

État de maturité qui s’exprime différemment à chaque niveau de la Création, selon un parcours spécifique pour chaque élément en cause.

Déjà présente dans la matière en dépit de son inertie, elle s’Affirme progressivement à travers les changements saisonniers du règne végétal et les mouvements du règne animal, avant de se manifester chez l’Homme aux plans psychique et spirituel sous forme de pensées.
- Inconscient des minéraux
- Subconscient des végétaux
- Conscience vitale des animaux
- Soi-conscience des hommes
- Supraconscience des Initiés

L’homme est une individualisation de la conscience, une densification de la pure conscience qui anime et relie tout ce qui vit. Sa conscience est son énergie motrice qui vit, change et agit en évoluant dans les limites de la maturité personnelle.

D’aspect subtil, la conscience représente la nature profonde de l’être, tandis que le monde manifesté, plus solide est extériorisé par le mental plus ou moins fidèlement selon le degré de résonnance entre l’esprit et la matière.
{Livre, A la lumière de la conscience, Josette M. Abel, Ed. Alphée}
 
Si ce qu’on lui propose était totalement en désaccord avec son Moi-protoplasmique, cet individu conscient ne pourrait le faire ou, pour être plus exact, il saurait dire « Non ».
{Livre, Energie, l’information et le vivant (L’), Jean Sebastien Berger, Ed. Résurgence}

La conscience engendre des idées.
Plus de conscience = plus de libre arbitre
Évolution de la conscience
» Cette évolution est programmée, elle répond aux lois de l’orthogénèse. Dans quelques millions d’années, la nouvelle espèce verra le jour sur Terre et convolera dans une époque de joie sur toute la surface de la planète, avant de s’évaporer dans l’Univers des psychés. L’espèce humaine aura achevée son cycle de croissance dans votre univers. »
{Livre, Extraterrestres Contact et Impact, Christel Seval, Ed. JMG Editions}

La descente des anges sur l’échelle de la conscience, c’est la rupture de l’unité. Leur montée, c’est sa reconstruction. La descente est bonne, car l’unité peut s’exprimer par la diversité sans qu’il y ait concept de séparation. On se trompe quand on se met à l’extérieur, au point de vue personnel, pour regarder la diversité et qu’on la prend pour une séparation. Chaque âme a pour âche principale d’élever son point de vue personnel à une telle hauteur de conscience qu’il se fond avec le tout.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Chers frères, pourquoi ne voyez vous pas qu’au commencement était la Parole, que la Parole était avec Dieu, et que la parole était Dieu ? A cette époque, tous les êtres formés plus tard existaient sous forme non manifestée dans la Substance Universelle. Certains disent qu’ils étaient dans le chaos. Dans son sens primitif, ce mot veut dire réalité, car l’Esprit est la réalité. On l’inteprète de travers en lui attribuant le sens de turbulence, de guerre des éléments, au lieu du profond sens spirituel de réalité, une réalité qui attend la prononciation de la parole précise et créatrice permettant aux créatures de jaillir sous forme manifestée.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Tout vient de la conscience de l’homme. Selon ce qu’il pense, il est limité ou illimité, libre ou esclave.

C’est par le pouvoir de notre propre pensée mise en action que nous pouvons exprimer, rendre tangible la Conscience de Christ.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

Le secret consiste à se mettre consciemment à l’unisson avec Dieu. Il faut ensuite s’y maintenir sans dévier d’une ligne, quand bien même le monde entier s’y opposerait.

En formulant votre demande, employez des mots positifs. Rien n’existe que l’état de perfection souhaité. Ensuite plantez dans votre âme la graine d’idée parfaite à l’exclusion de toute autre. Demandez à manifester la santé et non à être guéris de la maladie.

Supposez que vous désiriez de la glace. Commenceriez-vous par prononcer le mot glace à tort et à travers autour de vous ? Si oui, vous ne feriez que disperser vos forces dans toutes les directions, et rien ne viendrait à vous. Il faut d’abord former une image centrale de ce que vous désirez et la maintenir directement dans votre pensée juste assez longtemps pour la fixer. Ensuite, il faut la laisser complètement de côté et regarder droit à la substance universelle. Sachez que cette substance est une partie de Dieu, par conséquant une partie de vous-même.
{Livre, Vie des maîtres (La), Baird T. Spalding, Ed. J’Ai Lu}

 

HorizonForet-3"Vers un nouveau paradigme"

2012 et après

David Jarry ©2012