Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La découverte aux Etats-Unis de blé transgénique d'origine inconnue agite le marché mondial

Publié par Dav sur 2 Juin 2013, 20:35pm

Catégories : #Environnement

  | AFP/MYCHELE DANIAU

 

Quelques plants de blé transgénique découverts dans une ferme de l'Oregon ont semé le trouble, jeudi 30 mai, sur le marché mondial de la céréale. Le département américain de l'agriculture (USDA) avait annoncé la veille, dans un communiqué, que "les résultats de tests effectués sur des échantillons de végétaux venant d'une ferme de l'Oregon indiquaient la présence de plants de blé transgénique résistants au glyphosate", le principe actif contenu dans des herbicides comme le Roundup. Des essais en plein champ de ce type de blé ont été menés par Monsanto entre 1998 et 2004 avant d'être abandonnés.

 

Le Japon a aussitôt annulé un appel d'offres portant sur près de 25 000 tonnes de blé américain, alors que la Commission européenne conseillait aux Vingt-Sept de procéder à des tests sur les cargaisons de blé en provenance des Etats-Unis, premier exportateur mondial. Bruxelles a affirmé avoir contacté Monsanto afin que le groupe américain lui précise la méthode et le matériel à employer pour les réaliser. La variété concernée, du blé tendre blanc, représente néanmoins une part négligeable des importations européennes en provenance des Etats-Unis.

"Je ne serais pas surpris si d'autres pays commençaient à annuler ou à réduire leurs achats de blé américain, notamment des pays asiatiques, ce qui mettrait la demande de blé sous pression", a confié Joyce Liu, de la société singapourienne de négoce Phillip Futures, à l'agence Reuters. Jeudi, en début d'après-midi, le cours du blé à la Bourse de Chicago, déjà orienté à la baisse depuis un mois en raison des perspectives de bonnes récoltes mondiales, enregistrait une chute de 1 %, mais restait stable à la clôture.

Le blé transgénique a été découvert dans une exploitation agricole de l'est de l'Oregon, dont la localisation précise a été tenue secrète par les autorités américaines. Des employés ont aspergé les champs de glyphosate afin d'empêcher l'apparition de mauvaises herbes entre deux récoltes. La résistance de plants de blé a attiré l'attention du fermier, qui les a fait analyser par l'université de l'Etat d'Oregon.

 

 

UNE GRAINE DE BLÉ PEUT GERMER PLUSIEURS ANNÉES APRÈS AVOIR ÉTÉ PRODUITE

 

Les tests ayant démontré qu'il s'agissait de variétés de blé transgénique dites "Roundup Ready", l'université a alerté l'USDA, dont les analyses ont confirmé les résultats. "Il n'existe pas de variété de blé génétiquement modifié dont la vente ou la production commerciale soit autorisée aux Etats-Unis ou ailleurs à cette date", a rappelé le département de l'agriculture, qui a voulu se montrer rassurant en précisant que "la détection de cette variété de blé ne pose pas de problème de sécurité alimentaire."

L'USDA a lancé une enquête officielle pour déterminer l'origine de cette dissémination, qui intervient des années après que Monsanto a interrompu ses recherches, les principaux pays importateurs de blé américain ayant fait savoir qu'ils n'achèteraient pas de variétés transgéniques. "Notre priorité est de déterminer aussi vite que possible les circonstances et l'étendue de la situation", a déclaré Michael Firko, un responsable du service d'inspection sanitaire animale et végétale de l'USDA.

"Il faudrait savoir si ce fermier a participé aux essais de Monsanto ou si ceux-ci ont eu lieu à proximité de son exploitation, et où il se fournit en semences, même si on voit mal comment des semences conventionnelles et transgéniques auraient pu être mélangées", affirme Catherine Feuillet, de l'Institut national de la recherche agronomique (INRA), qui précise qu'une graine de blé peut germer plusieurs années après avoir été produite.

Dans un communiqué, Monsanto rappelle qu'il s'agit du premier cas depuis l'interruption de ses recherches et s'interroge sur la fiabilité des analyses effectuées, tout en affirmant sa volonté de coopérer avec l'USDA pour déterminer l'origine de la dissémination. 

"Il s'agit d'une sérieuse remise en cause de leur système d'essais en plein champ, qui met en danger les fermiers et toute la filière du blé", estime pour sa part Bill Freese, un expert du Center for Food Safety, une ONG opposée aux organismes génétiquement modifiés, interrogé par l'agence Bloomberg.

Gilles van Kote

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

Juggernaut 03/06/2013 10:39


Union Européenne : Cultiver son potager pourrait bientôt devenir un acte criminel



 Peu à peu l'étau se resserre sur le peu de libertés qui nous restent..

http://leschroniquesderorschach.blogspot.fr/2013/06/union-europeenne-cultiver-son-potager.html


http://dailygeekshow.com/2013/06/01/cultiver-votre-jardin-dans-lunion-europeenne-pourrait-bientot-devenir-un-acte-criminel/

lasorciererouge 03/06/2013 00:31


...vouii, je vois ce que tu veux dire, je ne cherche plus à convaincre..juste à informer.


Chacun doit se prendre en charge et ne plus attendre l'autorisation " supérieure".


Il est temps de dire NON, STOP....y'en a marre, chacun doit prendre ses responsabilités pour le devenir de l'humanité.


Ca fait partie d'un plan gigantesque que je ne développerai pas ici..trop long !

ben.c 03/06/2013 00:00


Ca sert à rien d'en parler à des employés en informatique, c'est aux paysans, aux maraichers et aux agriculteurs qu'ils faut en parler.


J'peux te dire, ces temps, ils ont autant la pétoche que les banquiers et ceux qui sont dans l'immobilier. Ca sent le roussi...

gevaudan 02/06/2013 22:50


et toi la sorciere qu'est ce tu fait?


quand je le dit autour de moi les gens hausses les epaules et rigoles

lasorciererouge 02/06/2013 22:10


....d'origine inconnu, là je me marre !!


De gré ou de force, ils veulent nous les faire bouffer ces putains d'OGM,..mais réveillez vous bon sang, ce sont vos enfants et les enfants de vos enfants qui vont subir un changement jusque dans
leurs gênes.


TOUT est calculé...mais continuer à dormir bonnes gens, votre réveil sera un cauchemar/prison.

Nous sommes sociaux !

Articles récents