Jeudi 10 novembre 2011 4 10 /11 /Nov /2011 08:10

bradenCe qui n'était auparavant que de rares gros titres sur des catastrophes est devenu beaucoup trop fréquent. Même si nous sommes toujours remplis du plus grand respect pour le pouvoir que possède Mère Nature de détruire en un seul jour le résultat de siècles d'histoire et d'immenses efforts humains, tout cela nous surprend probablement moins aujourd'hui parce que nous en avons tant de fois été témoins. Dans les premières années du 21ème siècle, les tornades, ouragans, orages violents, inondations massives, tremblements de terre et sécheresses prolongées ont fait énormément de victimes, occasionné de graves pertes matérielles, et détruit une grande partie des infrastructures partout dans le monde.

 

Bien peu de gens doutent encore du fait que, partout sur Terre, les choses ne sont plus comme avant. Il est clair qu'un changement majeur est en train de se produire à l'échelle mondiale. Mais que se passe-t-il au juste et quelle est l'ampleur exacte des changements en cours? Peggy Nooman, journaliste pour le Wall Street Journal, est peut-être la personne qui résume le mieux le caractère unique de notre époque: "Nous vivons des jours mythiques, un tournant majeur de l'histoire." Clarifiant ce qu'elle voulait dire par "tournant majeur", elle ajouta: "Nous vivons une époque que les historiens étudieront encore dans 50 ans ... À leurs yeux nous serons vous et moi tels des vétérans grisonnants d'événements exceptionnels. "

 

Qu'il s'agisse des Védas hindous vieux de 8 000 ans, de l'ancien calendrier maya ou des prophéties transmises oralement par les peuples autochtones d'Asie et d'Amérique, les gardiens du temps du monde entier semblent appuyer les dires de Noonan. Ils ont à la fois prédit, anticipé, souhaité et craint les événements qui se produisent aujourd'hui. Toutefois, aussi effrayantes que puissent paraître certaines de leurs histoires et prophéties, il est important de noter qu'aucune d'entre elles ne parle de la fin du monde comme telle, ni ne laisse planer le moindre doute quant au fait que nous survivrons à ce qui nous attend. Ils nous assurent cependant que le cycle ayant engendré le monde que nous connaissons maintenant est sur le point de se terminer et qu'un nouveau cycle débutera. Ainsi , tout cela se produira de notre vivant.

 

 

 

Les signes des temps

 

Dans certaines traditions, comme celle à laquelle appartient cette femme tibétaine, les gens semblent sentir intuitivement que nous vivons présentement la période de grands changements annoncée par leurs ancêtres. Dans leur existence rurale et souvent isolée, avec peu ou pas du tout de contacts avec des gens habitant le monde technologique moderne, les choses qu'ils connaissent le mieux sont celles de leur environnement, comme la terre, les éléments et la nature. Ce sont justement ces choses qu'ils voient changer.

 

 

Depuis des siècles, leurs ancêtres ont averti que le jour où ils ne pourront plus faire fructifier leurs récoltes au bon moment, où les rivières déborderont et où leurs terres et la glace des montagnes commenceront à disparaître, ce sera alors les signes indicateurs tangibles révélant qu'ils vivent le temps du grand changement. Grâce aux instructions laissées par leurs ancêtres et sur la base des signes envoyés par la nature, ils sauront à quel moment ils devront se préparer à la fin imminente d'un grand cycle et au début du suivant.

Le recours aux signes de la nature pour marquer les grands changements du monde dépasse largement les seules connaissances transmises par les peuples autochtones du monde. Ainsi, le livre "perdu" de la Bible, le fameux livre du prophète Hénoch, en offre un parfait exemple. Hénoch est l'un des prophètes les plus respectés et les plus mystérieux de l'Ancien Testament, et ce, pour plusieurs raisons, dont notamment le fait qu'il y est dit qu'il ne mourut jamais! Au lieu de cela, Hénoch aurait quitté la Terre à l'âge de 365 ans et, ainsi qu'un passage le relate, il "marcha avec Dieu".

Les premiers Chrétiens vouaient une grande vénération à la sagesse transmise par les écrits d'Hénoch - c'est-à-dire avant que le livre contenant ses puissantes visions ne soit retiré des textes bibliques officiels. Grâce aux commentaires laissés par certains des grands érudits du monde antique, nous savons qu'anciennement les gens considéraient la sagesse de ses enseignements comme étant de nature divine, et le Livre d'Hénoch était donc pour eux un écrit saint. Ainsi, l'historien romain Tertullien déclara que les paroles d'Hénoch étaient "écrites comme s'il s'agissait des paroles du Seigneur et que toute Écriture propre à édifier est divinement inspirée. "

 

Avant de marcher avec Dieu, Hénoch révéla les visions qu'il avait eues d'un grand changement qui allait se produire un jour sur Terre, des visions que les anges lui avaient montrées à sa demande. Au cours des changements catastrophiques qu'il décrit comme se produisant lors de "ces jours" où la Terre basculera sur son axe, Hénoch affirme : "La pluie restera dans les airs, et le ciel sera d'airain. En ce temps-là, les produits de la terre seront tardifs; ils ne fleuriront point en leur temps, et les arbres retiendront leurs fruits. La lune changera son cours, elle n'apparaîtra point en son temps."

 

 

Table astronomique Inca

 

Grâce aux tables astronomiques fournies dans le Livre d'Hénoch, les historiens ont pu déterminer que ses prophéties couvrent la période commençant il y a près de 5 000 ans et qui se prolongent jusqu'aux environs du début du troisième millénaire. Il y a une cohérence évidente entre la description que fait Hénoch d'un monde subissant de profondes transformations et le récit des changements décrits par les Hopis pour la fin du quatrième monde. En des termes on ne peut plus clairs, la prophétie Hopi annonce: "Lorsque les tremblements de terre, les inondations, les averses de grêle, la sécheresse et la famine seront le lot quotidien des gens, le temps sera alors venu pour le retour au véritable sentier. "

Même si de telles descriptions semblent s'appliquer au monde que nous connaissons aujourd'hui, le problème avec le Livre d'Hénoch, c'est que puisqu'il n'indique aucune date précise ni événement particulier, ses prédictions se prêtent à une foule d'interprétations différentes. Quand il écrit "ces jours ", cela pourrait s'appliquer à maintes périodes au cours des cinq derniers millénaires. À défaut de pouvoir établir un lien clair avec quelque chose de concret, il nous faut revenir à la question soumise au début de ce livre: Qu'est-il réaliste de s'attendre à voir dans notre monde alors que nous approchons du moment qui a été calculé, prédit, craint et anticipé depuis plus de 5 000 ans ?

Jusqu'à maintenant, les réponses ont été aussi variées que les points de vue que nous avons examinés. Comme nous ne disposions que de peu de faits sur lesquels fonder nos idées relativement à l'an 2012, la plupart des hypothèses envisagées ne sont rien de plus que des opinions et des théories ne reposant que sur fort peu de données tangibles et fiables. Toutefois, cette situation a maintenant changé.

Grâce à notre compréhension de la nature des cycles, du temps fractal et de l'emploi du Calculateur de codes temporels, nous pouvons scruter le passé pour voir ce que l'avenir peut nous réserver. Plus précisément, nous pouvons examiner les années passées afin d'identifier des cycles qui se sont déjà produits dans le but de découvrir quelles conditions pourraient se répéter lorsqu'ils recommenceront... Comme nous l'avons vu au chapitre 5, la clé réside dans le fait que si nous savons où chercher dans le passé, nous pourrons alors prédire quels modèles vont se répéter dans l'avenir...

 

Auteur Gregg Braden

Extraits de son livre LE TEMPS FRACTAL, p. 185 à 193.
B-calendrier-maya-completDav   "2012 un nouveau paradigme"


REAGIR A CET ARTICLE - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

facebook-logo-webtreats mail-webtreats youtube twitter-webtreats

   

Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés