Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La fin du Kali Yuga

Publié par Dav sur 1 Avril 2012, 07:51am

Catégories : #Mythologies - Civilisations anciennes

122110_1206_Histoireeth2.jpg

 

Ceux qui réussiront à triompher de tous les obstacles…

 

Selon la tradition cosmologique hindoue, nous sommes dans le Kali Yuga (l'Age de Fer), qui est le dernier et le plus négatif des quatre cycles - les 4 yugas - de l'évolution cosmique. Chaque yuga est comme la saison d'une année super-cosmique, encore plus grande que l'année cosmique de la succession des équinoxes.

 

Lorsque la Terre arriva à son actuelle phase de manifestation et que le premier Âge, le Satya Yuga commença (Satya = pureté), l'humanité sortait à peine de son état originel d'innocence quasi-divine. Ce fut l'Age d'Or originel. Comme le temps s'écoulait, la planète tomba sous l'influence d'une spirale descendante négative, et la qualité de la vie dans chaque yuga successif s'éloigna de plus en plus de la connaissance de la vérité et de la Loi naturelle (la Réalité). Dans le second yuga, le Treta Yuga (l'Age d'Argent), la conscience spirituelle diminua d'un quart et pendant le temps du troisième cycle, le Dvapara Yuga (l'Age de Cuivre ou bronze) la négativité atteignit 50%.

 

Pendant le Kali Yuga la conscience planétaire est devenue très obscure et l'humanité travaille contre des conditions difficiles. Le sens de la justice a diminué jusqu'à un maigre quart de sa force originelle. Pendant notre histoire actuelle nous avons créé, et nous avons libéré tous les maux de la Boîte de Pandore. Il n'est pas étonnant que la race humaine connaisse une époque si difficile. Mais le moment d’un cycle de renouvellement est arrivé, et l'aube répand encore une fois sa lumière sur une planète confuse et ignorante.

 

Le Vishnu Purana, l'un des plus anciens textes sacrés de l'Inde, dit à propos du Kali Yuga: « Les chefs qui régneront sur la Terre seront violents et s'empareront des biens de leurs sujets ... Ceux qui sont paysans ou commerçants devront abandonner leur métier et vivront comme des serviteurs. Les chefs, par les impôts, voleront et déposséderont leurs sujets et mettront fin à la propriété privée. Les valeurs morales et le règne de la loi s'affaibliront de jour en jour jusqu'à ce que le monde soit complètement perverti et l'incroyance l'emportera parmi les hommes. »

 

Il existe beaucoup d'autres allusions à la division cyclique du temps. Par exemple, dans la Bible, le rêve de Nabbuchanedzar (Daniel 2 : 31-45) fut celui d'une image brillante et terrible, avec une tête en or fin, un torse en argent, des hanches en cuivre, et des jambes en fer. Les pieds et les orteils étaient en fer mêlé à de l'argile. Cette image fut détruite par une pierre, faite par des mains non-humaines, qui réduisit les pieds en poussière, et les débris volèrent dans l'air. Bien que le prophète Daniel ait interprété les différents métaux comme les empires du monde qui succédèrent à Babylone, le rêve avait aussi une signification plus cosmique.

 

Il représente les grands yugas. Les jambes de fer sont l'Age de Fer ou Kali Yuga, qui se termine à la fin de son cycle par la présente et instable civilisation, symbolisée par les pieds de fer et d'argile. Le prophète interpréta la pierre comme étant le véritable Royaume de Dieu qui remplacerait les autres civilisations, comme vrai et éternel Royaume.»

(René Guénon, « La Crise du Monde moderne »)

 

Cette fin apparaît comme étant « la fin du monde », sans aucune sorte de réserve ou précision, seulement à ceux qui ne voient rien au-delà des limites de ce cycle particulier ; une très excusable erreur de perspective, il est vrai, mais qui a néanmoins quelques conséquences regrettables par les terreurs excessives et injustifiées qu'elle provoque chez les gens qui ne sont pas suffisamment détachés de l'existence terrestre ; et naturellement ce sont les mêmes gens qui se font le plus facilement cette conception erronée, juste à cause de l'étroitesse de leur point de vue ... la fin qui est considérée à présent est indéniablement d'une importance considérablement plus grande que beaucoup d'autres, car elle est la fin d'un Manvantara tout entier, et donc de l'existence temporelle de ce qui pourrait proprement être nommé une humanité, mais cela, il faut le dire une fois de plus, n'implique en aucune manière que c'est la fin du monde terrestre lui-même, parce que par la réaffirmation qui prend place à l'instant final, cette fin elle-même deviendra immédiatement le commencement d'un autre Manvantara ... si on ne s'arrête pas avant le plus profond ordre de la réalité, on peut dire en toute vérité que la fin d'un monde n'est jamais et ne peut jamais être autre chose que la fin d'une illusion.» (René Guénon, « Le Règne de la Quantité et les Signes des Temps »)

 

Ceux qui réussiront à triompher de tous ces obstacles et à triompher de l'hostilité d'un environnement opposé à toute spiritualité seront sans aucun doute un petit nombre; mais, une fois encore, ce n'est pas le nombre qui compte ici, car c'est un royaume où les lois sont assez différentes de celles de la matière. Il n'y a donc pas de raison de désespérer; et même là où il n'y a aucun espoir de parvenir à un résultat visible avant l'effondrement du monde moderne dans une catastrophe, ce ne serait pas encore une raison valable pour s'abstenir de se lancer dans un travail dont la portée s'étend bien au-delà du temps présent. Ceux qui pourraient se sentir tentés de se livrer au découragement devraient se rappeler que rien de ce qui s'accomplit dans ce monde ne peut être inutile, que la confusion, l'erreur et l'obscurité ne peuvent jouir que d'un triomphe trompeur et purement éphémère, que toute sorte de déséquilibre partiel et transitoire doit nécessairement contribuer au grand équilibre du tout, et que rien ne peut finalement prévaloir contre la puissance de la vérité ; ils devraient prendre pour devise celle qui fut adoptée en d'autres temps par certaines organisations initiatiques en Occident : Vincit omnia Veritas. (la Vérité triomphe de tout).

 

Source : Undercover n° 20 

http://bouddhanar.blogspot.com/2010/11/ceux-qui-reussiront-triompher-de-tous.html

Dav  "2012 un nouveau paradigme"

Commenter cet article

remimi 11/11/2013 19:04


C est dommage de présenter ceci en terme de dualisme, bien,mal!


Obscurité ne veut pas dire mal !! C'est un constat , pas un jugement !


C'a ne sert a rien d attendre demain (un éon!) ... ou de déplorer l'age sombre... il nous faut agir aujourd'hui, en connaissance de cause, et dans un prochaine vie, ou nos enfans, connaitrons de
meilleurs temps !


 


Mais le dualisme chrétien est à jeter dans ce type de reflexion... personne n'a dit que cet age etait negatif!! une regression peut être positive .. assumons nous, dans une perspective ^lus
large, nous ne sommes pas nésa cette epoque pour désesperer , mais pour en tirer parti !


Il y a des choses qu on ne peut faire de nuit, et d autres que l'on ne peut faire de jour !!


Des fois le jour semble court,ou long, et des fois la nuit semble interminable, ou alors nous sommes surpris par le jour, et regrettons presque le calme de la nuit!

Catherine Aimée 22/12/2012 17:30


Merci pour cet article et pour l'image.


Si j'ai bien compris ce qui est expliqué dans un film vu sur le site américain American Kabuki , à la sortie de l'Age de Fer nous devons à nouveau traverser l'Age de Bronze et l'Age d'Argent
avant de revenir à l'Age d'Or. Quelqu'un peut me dire combien de temps durent ces différents âges?


 

Sioux Later 03/04/2012 13:09


Hello à tous,


Puis-je m'insurger quelque peu à propos de cet article.?.
Avec "le new-âge", les cultures et religions sont mélangées; de cette soupe, des aproximations extravagantes en ressortent pour faire concorder les divers prophèties à la date de 2012.
N'en déplaise à ceux qui voudrait que le kali-yuga prenne fin bientôt, mais celui-ci a commencé il y a 6000 ans et ne se terminera que dans 424000 années.
Pour comprendre les yugas tels qu'ils sont présentés dans le Véda, il faut prendre en compte la création de l'Univers. Le Véda dit que l'Absolu pris la forme de Vishnou et alla sur l'océan de la
dévastation pour "redéployer" l'Univers. Ensuite naquis Brahma, ou plus exactement il fût engendré par Vishnou pour régir l'Univers afin que tous les êtres qui n'ont pas atteint la libération
puissent poursuivre leur évolution et atteindre la vie éternelle.
A la fin des 4 yugas, dont le kali-yuga est le dernier, Siva dissout l'Univers et l'Absolu le redéployera à nouveau dans un grand-yuga de 4 yugas jusqu'à que tous les être aient atteint la
Liberation.


@+


 

CJ 03/09/2011 12:47



La fin du monde n’aura pas lieu en 2012 !..  La VRAIE date c’est 2290.


C’est expliqué au détour d’un chapitre d’un bouquin qui vient juste de sortir aux Editions de la Bartavelle : « Ruptures
Conventionnelles ». Un article daté de Février 2015…


 


http://www.ruptures-conventionnelles.com/article-la-fin-du-monde-83238210.html


 


Ce livre n’a rien de scientifique, c’est un roman de fiction. Mais jetez un coup d’œil à ma théorie et reconnaissez qu’elle est intéressante,
non ?



Nous sommes sociaux !

Articles récents