Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La Lune a été «labourée» par des impacts de météorites

Publié par Dav sur 8 Décembre 2012, 02:27am

Catégories : #Espace

Aperçu d'un cratère provoqué par l'impact d'une météorite sur la surface de la Lune.

Aperçu d'un cratère provoqué par l'impact d'une météorite sur la surface de la Lune. Crédits photo : NASA/Goddard Space Flight Center/Arizona State University

La mission américaine Grail vient de faire d'importantes découvertes.

 

Un véritable champ de bataille! Les mesures réalisées par les deux sondes de la mission américaine Gravity Recovery and Interior Laboratory (Grail) révèlent que la croûte de la Lune a été presque entièrement pulvérisée par le déluge d'astéroïdes et de ­comètes qui s'est abattu sur notre satellite il y a environ 4 milliards d'années. Bernard Foing appelle cela l'«effet de jardinage». Pour ce spécialiste de l'exploration lunaire à l'Agence spatiale européenne (ESA), «chaque impact de météorite a remué, fragmenté et homo­généisé la surface de laLune comme le fait un jardinier lorsqu'il pioche ses plates-bandes».

Au total, 98 % de l'écorce lunaire a été ainsi «labourée», précise Maria Zuber, professeur de géophysique au Massachusetts Institute of Technonoly (MIT) et responsable scientifique de la mission Grail. «Nous savions que les planètes rocheuses du système solaire (comme la Terre et Mars, NDLR) avaient subi de nombreux impacts, mais personne n'imaginait que la surface de la Lune avait été bombardée à ce point», souligne-t-elle en faisant part de sa «grande surprise». À peine plus grosses qu'une lessiveuse, les deux petites sondes orbitales Grail ont permis de faire cette découverte étonnante en mesurant, de mars à mai 2012, depuis une altitude de 55 kilomètres, les variations du champ gravitationnel de la Lune avec une précision inégalée. De quoi permettre aux scien­tifiques de détecter sous la surface d'éventuelles «anomalies de masse» révélatrices de l'existence de structures géologiques enterrées. Non seulement la croûte lunaire s'avère très homogène, mais elle est plus mince qu'on ne le pensait: 34 à 43 km, au lieu de 40 à 55 km. Même chose pour sa densité, dont la valeur, inférieure de 12 % aux précédentes estimations, se rapproche, du coup, de celle de l'écorce terrestre. «C'est dû principalement à la porosité de l'écorce, un phénomène qui s'explique, là encore, par le “jardinage” météoritique», poursuit Bernard Foing. Selon lui, «de la glace d'eau pourrait subsister à l'intérieur» de ces microtrous.

 

Une moisson impressionnante

 

Toutes ces découvertes «confortent la théorie selon laquelle la Lune est formée de matériaux terrestres éjectés lors d'un énorme impact survenu au début de l'histoire du système solaire», explique Mark Wieczorek, de l'Institut de physique du Globe à Paris et principal auteur de l'une des trois études sur les résultats de la mission Grail, publiées sur le site Internet de la revue Science. Pour Maria ­Zuber, cette moisson impressionnante «va conduire nombre de planétologues à repenser l'histoire de l'évolution des planètes» de notre système solaire.

 

lefigaro.fr

Marc Mennessier

NP le nouveau paradigme

Commenter cet article

sifu cc le terrien 08/12/2012 20:42


 plusieur dossier declassifier indiquue pourquoi la nasa et/ou le gouvernement usa,  ont effacer des trace sur la lune . fait des recherche pour avoir tes propre avis.mais
ils sont plus en avance qu ils pretendent

Toto75 08/12/2012 10:22

quels bombardements ? Expliquez le fond de votre pensée et ne restez pas sur des sous entendus.

sifu CC 08/12/2012 07:59


Sans oublier les bombardement faite par la nasa .


En ce moment la Nasa decouvre beaucoup de chose pour la 1ere fois ;-) , evidement on les crois nous pauvre petit Terrien

Nous sommes sociaux !

Articles récents