Le Nouveau Paradigme

Le Nouveau Paradigme

Commencer à penser par soi même c'est déjà faire partie de la solution


La Lune occulte Jupiter dans la nuit du 14 juillet

Publié par Dav sur 12 Juillet 2012, 15:21pm

Catégories : #Espace

null
Les astres à leur façon marqueront cette année la fête nationale française : une occultation de Jupiter par la Lune, phénomène rare, se produira en effet à la sortie des petits bals tôt dans la nuit du samedi 14 au dimanche 15 juillet. Une occultation en astronomie est le masquage d'un astre par un autre pour un observateur, à ne pas confondre avec une éclipse qui est la privation de la lumière solaire, l'astre n'étant alors pas occulté, mais assombri comme dans le cas d'une éclipse de Lune.

Le seul astre capable d'occulter une planète est la Lune elle-même, car les occultations de planètes entre elles, outre qu'elles sont rarissimes même à l'échelle de temps du système solaire, ne sont jamais totales. Peu après trois heures trente du matin heure légale française, le bord ouest de la Lune alors éclairé masquera d'abord les satellites de Jupiter Europe et Io puis Jupiter elle-même, progressivement. Au télescope on verra nettement la progression du limbe lunaire sur le disque de la planète, mais à l'oeil nu et aux jumelles le croissant blanc devrait rendre le phénomène très délicat à observer. Ensuite seront masqués à leur tour les satellites Ganymède et Callisto, le tout prenant (du premier au dernier satellite) environ quatorze minutes.

La sortie des astres (émersion) sera bien plus spectaculaire puisqu'elle s'effectuera du côté sombre de la Lune ce qui supprimera la gêne causée par la luminosité du croissant. Les cinq objets sembleront alors surgir du néant, entre le noir de la Lune côté nuit et le noir du ciel. Naturellement l'émersion se fera dans le même ordre, 26 à 27 minutes après l'immersion (dépendant des satellites, Io par exemple ayant bougé pendant l'occultation).

L'émersion de Jupiter elle-même sera le clou de cette fin de phénomène, le relief lunaire se découpant à contre-jour sur la planète au moment où celle-ci sera progressivement dégagée du limbe est ! Même à l'oeil nu et aux jumelles, la réapparition du point brillant de Jupiter à droite du croissant sera progressive et intéressante à observer, le diamètre apparent de la planète faisant que celle-ci mettra plus d'une minute à retrouver son plein éclat !

L'émersion de Callisto vers 4 h 24 marquera la fin de cette occultation, qui sera entièrement visible en France même si la Lune et Jupiter seront assez basses sur l'horizon est. Il est recommandé aux curieux susceptibles de l'observer, de se placer sur un point en surélévation bien dégagé à l'est ; la présence de lampadaires urbains n'est pas gênante si on dispose d'un télescope, mais pour une observation à l'oeil nu il est préférable d'éviter leur voisinage.

Le phénomène se produira avec une douzaine de minutes de décalage pour le sud de la France par rapport à Paris (commençant vers 3 h 28 à Toulouse). Plus on ira vers le nord et plus l'occultation sera tardive et brève : la Lune étant ronde, elle masquera Jupiter par ses régions polaires au nord de la France, et par conséquent ce masquage sera d'autant plus bref. L'occultation, pour des raisons inverses, sera maximale en durée en méditerranée orientale, où la Lune masquera Jupiter par son équateur.

En lisant ce qui précède, on aura compris qu'il existe forcément une ligne où la Lune frôlera la planète sans la masquer complètement : ce qu'on appelle une « occultation rasante » (ce qui ne dénote pas l'ennui qu'elle provoque, bien au contraire). Sur cette ligne passant par Reading dans le sud de l'Angleterre, le pôle Nord de la Lune coupera Jupiter en deux au moment du maximum, ce qui devrait permettre à nos amis anglais de faire de jolis clichés si toutefois la météo le permet : Jupiter sera alors positionnée exactement à la pointe supérieure du croissant.

L'occultation sera visible jusque dans le nord-est de l'Afrique et dans toute l'Asie, mais invisible sur le continent américain où elle se produira en fin de journée, la Lune et Jupiter étant couchés. Notons les présences pas du tout anecdotiques de l'amas des Pléiades à droite (ouest, se levant donc un peu plus tôt) de Jupiter et de la Lune, de Vénus à leur gauche et de l'étoile rouge Aldébaran du Scorpion entre Jupiter et Vénus ! Spectaculaire panorama céleste d'un été qui nous en ménage d'autres.

Souhaitons aux Français de l'Hexagone du beau temps, une sortie de bal à la bonne heure et un reste de lucidité suffisant pour profiter de ce phénomène qui n'a pas eu lieu en France depuis une dizaine d'années.
SOTT.NET
publi 3-4Vers un nouveau paradigme
2012 et apres

Commenter cet article

lasorciererouge 20/07/2012 21:18


http://whatawonderfulworldblog.wordpress.com/2012/07/20/la-lune-mars-et-saturne/

Nous sommes sociaux !

Articles récents